• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

schuss

Praticien liberal alternatif, je travaille dans le domaine de la santé . L' amélioration et la préservation de la santé sont des thèmes de recherche qui mobilisent mon attention. Durant ces douze dernieres années, j ai accumulé des milliers d heures d observation et de pratiques alternatives pour me faire un point de vue objectif sur la santé, la maladie et les moyens de guerir autrement que par la prise de médicaments néfastes ..... pour la santé ! Si les maladies les plus graves ne se prêtent pas à ma demarche, il existe cependant un vaste champ thérapeutique accessible a la vision alternative que je developpe. J aimerais par ma contribution faire evoluer la comprehension que notre société à développée de la maladie vers une vision moderne qui autorise de meilleurs succes vers la guérison.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 94 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • schuss 8 mars 2015 23:02

    @Fifi Brind_acier
    Vous avez raison, mon laïus répond à l’article sur rama Yade. En fait, j’aurais dû préciser que ma description concerne principalement les hommes politiques de premier plan en France. je ne pratique pas la politique du monde entier donc je me garde de critiquer ce que je ne connais pas bien. Je pensais que dans le contexte de l’article c’était évident. Parfois il n’est pas utile de tout écrire, tout paramétrer pour être percutant. Il existe bien évidemment des milliers de personnes engagées qui sont admirables dans un conseil municipal ou dans la fonction territoriale et qui ne correspondent pas à la caricature que j’ai faite. Je pense très sincèrement que les lecteurs d’Agoravox font très bien la différence entre l’engagement d’un citoyen ordinaire au profit d’une petite mairie et le professionnel de la politique qui cumule dans le temps et dans un même temps plusieurs mandats pour nourrir ses ambitions strictement personnelles. C’est ce que je souhaite dénoncer.
    bien à vous, schuss



  • schuss 8 mars 2015 16:13

    Bonjour,
    En effet il n’y a plus rien à attendre de la sphère politique. Ces personnes se sont auto proclamées élites et à ce titre entendent bien valoriser cette fonction usurpée. Dans leur esprit nous sommes leurs larbins (trop cons, trop bons). En échange de leur « protection » ils siphonnent allègrement notre porte monnaie. Chaque directives qu’ils proposent « pour notre bien » et en fait une façon de renforcer leur statut de domination sur la majorité silencieuse.Les hommes et les femmes politiques ont ça dans le sang ; le désir de domination sur leur congénères. Ils sont l’équivalent dans le règne animal des requins et des loups. Leur rapport à la société est uniquement basé sur la dualité dominant/dominé. Dans le plan humain ce sont nos dinosaures.
    C’est comme cela depuis que la société humaine existe. Avant ce rôle était dévolu à la noblesse. Aujourd’hui on parle de baron pour un personnage incontournable au sein d’une formation politique...Quand on a compris cette réalité il nécessaire de s’organiser sans eux. Les personnes adultes psychiquement normales (je parle de celles qui ont dépassé le stade d’œdipe. ... 20 ans de décalage dans un couple peut expliquer bien des choses !!!) n’ont pas besoin de contrôler leur environnement comme le font nos politiques. Un Adulte dont le QE serait celui d’un enfant de 5 ans ne peut pas s’occuper des autres car il besoin au contraire qu’on le regarde et l’admire pour exister. Notre représentation nationale est la caricature de cette catégorie de gens qui n’ont pas encore dépassé l’œdipe. Avec ce regard sur le monde politique il est facile de comprendre pourquoi ils mentent ,ils trichent, lis accaparent l’attention, ils copinent avec la sphère médiatique. Toute cette gesticulation est entreprise pour être sous les feux des projecteurs, tout comme un enfant de 5 ans qui souhaitent attirer l’attention de papa et maman parfois même en « cherchant la fessée » !
    En occident la dimension intellectuelle de l’individu domine les rapports sociaux. Hélas, l’intellect ne peut pas résoudre la relation (je ne parle pas du contenu de la relation mais de sa forme) car celle ci est sous influence de la sphère psychique (émotionnelle). La maturité psychique ne pas pas être acquise par un diplôme (sphère intellectuelle) ou usurpée par un faux témoignage car la maturité psychique est le fruit de l’expérience humaine (on parle d’humanité pour une personne admirable sur le plan psychique). En général il s’agit d’expériences douloureuses sur le plan émotionnel. Vous voyez bien que notre monde politique est accaparé par des « enfants gâtés » qui n’ont jamais rien perdu. Au contraire chaque frustration politique les engagent encore un peu plus loin dans leur névrose de tout contrôler...
    Non vraiment il n’y a rien à attendre de notre représentation politique actuelle. Débarrassons nous de cette catégorie inutile voire dangereuse pour l’humanité. Beaucoup de personnes font amèrement ce constat sans connaitre les fondements du rejet intuitif qu’ils ressentent envers les milieux politique et médiatique ( ils sont en fait des miroirs l’un pour l’autre ). Ce sont nos capacités émotionnelles qui nous guident de manière subconsciente vers ce constat. D’une manière générale, La population normale ( les sans dents de Flamby 1er) a développé un QE beaucoup plus élevé que n’importe quel homme ou femme politique. C’est un fait, car la population normale vit quotidiennement le désarroi, la frustration, la privation, la contrainte sans jamais se rebeller et en cherchant toujours la meilleure formule pour continuer son chemin. Les hommes et les femmes politiques de notre pays et sans doute au delà, ne font jamais ces expériences. De ce fait leur QE reste sous développé au stade d’un enfant de 5 ans voir moins. Certains perdent même la tête et aboutissent à l’incapacité de communiquer avec leur entourage !!
    La sixième république devra tenir compte de cette réalité car il est facile d’écarter du pouvoir (qu’il faudra rebaptiser) ces personnages avides de richesse, de gloire, de pouvoir au détriment de la majorité.
    bien a vous, Schuss.



  • schuss 11 février 2015 22:14

    Attali c’est le Monsieur qui programmé la mort de l’euro des sa conception !
    c’est lui même qui l’a déclaré sur une Télévision...
    Que penser d’une personne qui dit quelque chose et fait le contraire (comme pour l’euro).
    Le discours est une chose ,les actes une autre. Chez ce monsieur il existe une réelle dichotomie entre sa pensée et sa réalisation.
    juger quelqu’un sur ses intentions c’est lui accorder un crédit sur l’avenir. En politique c’est la règle et la doctrine reste la suivante :« faites ce que je dis mais pas ce que je fais » ou encore« les promesses n’engagent que ceux qui les croient » d’un type qui est aujourd’hui Alzheimer...
    Attali ne m’inspire aucune confiance et son discours sur la conscience me fait rigoler tellement il parle de quelque chose dont il ignore le sens profond.
    Quand Attali parle de l’humain c’est comme si j’entendais le Nouvel ordre mondial tenir un discours sur la libre pensée ou la liberté de conscience...
    les personnes emballées par son discours ont comme qui dirait les oreilles quelque peu ensablées et peut être également oubliées d’enlever leurs œillères.
    Ce qui me choque c’est le fait que Attali , « le plus malin d’entre nous » , essaie de nous la jouer pleine conscience  !



  • schuss 8 février 2015 17:22

    bonjour Anne,
    Si nous voulons la paix et la justice pour tous il faut repenser nortre démocratie qui est véritablement pourrie. Changer les personnes qui nous représentent selon les règles actuelles revient à leur donner un chèque en blanc pour 5 années. Cela ne peut pas produire plus de démocratie compte tenu que nos zélites pensent surtout à leurs avantages ! ceux qui nous représentent actuellement (droite et gauche confondues ) sont des idéologues. Leur ferveur à vouloir changer la société est guidée par la peur de l’autre, la peur de la différence. En caricaturant, La gauche plurielle ne voulait pas dire diversité mais quantité pour conquérir le pouvoir et si possible le garder...pour la droite conserver ses acquis est une doctrine pour protéger sa famille et sa fortune de la vraie compétition économique (ou écologique au sens strict)... Les uns comme les autres pensent surtout à leur matricule... Une sixième république et une constitution fondée sur la participation citoyenne peut donner une nouvelle chance à notre démocratie avant que la dictature ne se renforce pour, disent ils, protéger le peuple qui n’a rien demandé. Techniquement , le renforcement de la participation citoyenne passera par une sollicitation plus large et plus grande des citoyens lamda au service de la république. pourquoi pas le tirage au sort de nos représentants et l’encadrement de l’exécutif par le congrès ! on aurait « le changement » tous les cinq ans...
    il faut y réfléchir mais vite



  • schuss 13 novembre 2014 23:52

    Bonsoir Cabanel,
    je ne reviendrais pas sur votre article car tout ce qui est dit est profondément juste.
    Cependant, je m’interroge sur une chose ...
    un jeune homme, presque encore un enfant (il n’avait que 21 ans), est mort tué par la police et aucun homme politique ne prend la parole pour dénoncer cette horrible réalité : La république, qui plus est socialiste, sacrifie (au sens strict) sa jeunesse. Au contraire , la communication du gouvernement minimise le drame et les merdias nous sur-informent avec le ridicule fait divers Jouyet-Fillon comme s’ils avaient besoin d’un contre feu pour détourner l’attention. L’assassinat de Rémi Fraisse , puisqu’il s’agit de cela, sera peut être le catalyseur du printemps Français à venir. Ce gouvernement représente désormais La Honte politique tant il à renoncé à la justice sociale pour laquelle il a été mandaté par les électeurs.Tant de reniements, de mensonges, de mépris pour les « sans dents » méritent une correction. L ’avenir (à court terme) nous montrera comment les français savent châtier les usurpateurs politiques. Le ton monte sur tous les fronts et n’augure rien de bien veillant. l’oligarchie doit forcément le savoir et parait hypnotisée comme la souri devant le serpent qui va la dévorer.Paraissant résignée, cette oligarchie nous mène allègrement dans le mur pensant peut être naïvement être épargnée. Il faut dire que la bande de bras cassés qui nous tient lieu de gouvernement ne pouvait rien apporter de bon dans un contexte de tempête sociétale. Quel gâchis !! Mais peut être était ce la seule solution pour renaitre de cet immondice qu’est devenu la V° république....

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès