• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

scinti

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • scinti 3 avril 2008 20:48

     

    Nathalie Szerman, auteur de cet article est rédactrice du MEMRI.

    Voici quelques informations sur le Memri :

    Fondé en février 1998 par le colonel Yigal Carmon, ancien membre des services de renseignement israéliens, le Middle East Media Research Institute (Memri), installé à Washington, est un centre de traduction des médias, essentiellement arabes et iraniens, vers les langues européennes. Son site Internet indique qu’il « crée un pont entre l’Occident et le Proche-Orient au moyen de traductions de médias en arabe, en hébreu et en farsi, et d’analyses originales des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses de la région (1) ».

    Toute l’opération tient dans la sélection des textes et des séquences que l’institut choisit de traduire. Il a tendance à présenter comme majoritaires des courants d’idées très minoritaires dans la presse et les médias arabes. Ainsi, le lecteur non arabophone qui se contenterait de la lecture de ces traductions aurait l’impression que les médias arabes sont dominés par un groupe d’auteurs fanatiques, antioccidentaux, antiaméricains et violemment antisémites que combattraient quelques braves mais rares journalistes, que le Memri qualifie de « libéraux ou progressistes ».

    C’est exactement la stratégie de cet article, qui présente un fait marginal et commun à tous les pays du monde "l’esclavage", avant tout lié à l’exploitation de la détresse humaine, à de fortes disparités de revenu, à la précarité et à la cladestinité comme étant commun dans les pays musulmans et même directement encouragé par l’islam. Cet article est donc avant tout un article (de plus) de propagande antimusulmane, sans aucune valeur.

     

    Plus largement, le Memri sert la stratégie israélienne de mise en cause des relations entre les Arabes et l’Occident (6). Invité dans une émission d’Al-Jazira, le colonel Carmon rétorque à ses accusateurs que le Memri poursuit un objectif scientifique : transmettre à l’Occident la lecture que les médias arabes font des événements au Proche-Orient (7). 







Palmarès