• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Scrutinizer

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 19 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • 24 mai 2007 22:00

    Peut-on dire que Nicolas Sarkozy a fait avec le FN ce que François Mitterrand fit avec le PCF ? Presque , la méthode différant légèrement : François Mitterrand embrassa le PCF pour mieux l’étouffer , un peu à la manière du mamba, Sarko lui, procédant plutôt à la manière d’une pompe à vide en syphonant tout l’argumentaire du FN, mais le résultat est le même, l’étouffement.

    Mais la nature ayant horreur du vide, il peut encore retrouver de l’air au moindre coup de tabac , à moins que le MPF(villiéristes) au profil plus traditionnel ne récupère l’espace perdu par ce parti un peu comme la LCR à gauche.


  • Scrutinizer 21 mai 2007 22:43

    On est loin du modèle anglo-saxon et américain en particulier où un John Kennedy parvenait à débaucher quelques républicains ou un Reagan quelque démocrates pour conduire leurs politiques sans qu’ils renoncent à quoi que ce soit. François Mitterrand s’y était essayé sans grand succès en ne débauchant que du menu fretin (les médiocres Soissons et Rausch). Un sectarisme bien français (tant à gauche qu’à droite ; un Juppé se serait probablement comporté comme un Hollande),et un Sarkozy très malin au passage qui joue l’ouverture en surfant sur les idées d’un autre (François Bayrou).


  • Scrutinizer 21 mai 2007 22:35

    La Chine, plutôt un anti-modèle pour l’Afrique, décoller certes , mais à la chinoise c’est plus un risque qu’un atout. Les pays africains devraient peut-être s’inspirer du prudent décollage économique du Vietnam, la démocratie en plus comme au Sénégal.


  • Scrutinizer 20 mai 2007 20:29

    On se demande si ce n’est pas le fondateur de la gauche de gouvernement lui-même, François Mitterrand qui ne l’a pas dynamitée : après moi le chaos.

    La gauche a eu un président puis après, plus rien , mis à part un interlude cohabitatif avec Jospin, l’opposition à perpète.


  • Scrutinizer 20 mai 2007 20:26

    Il sera encadré par une floppée de hauts fonctionnaires et de conseillers mandatés par Sarkozy.







Palmarès