• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

seredenpide

seredenpide

celui qui est parti de zéro pour arriver à rien n’a demerci à dire à personne

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 11 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • seredenpide seredenpide 30 novembre 2009 12:49

    Bravo PapyJako,

    les échaufffistes sont de gais plaisantins qui font une blague qui n’atteint pas le premier degré Fahrenheit



  • seredenpide seredenpide 10 novembre 2009 19:04

    Si ça pouvait être vrai !

    Cette crise aurait une vertu en plus celle d’éliminer les canards boiteux économiques un peu plus tôt. 



  • seredenpide seredenpide 10 novembre 2009 19:01

    Qu’on soit pro ou anti nucléaire, ou neutre comme moi, il faut convenir de ce que le courant électrique en France est produit sans GES et pour longtemps.

    Produire du courant avec du méthane à rendement 75 %, au mieux, est une plaisante cuistrerie.



  • seredenpide seredenpide 10 novembre 2009 09:20

    j’ai ouvert les liens, que je connaissais bien avant !
    Le premier Greezer ne dit rien, ne donne que des généralités approximatives, il ne peut instruire que des ignares.
    Le deuxiéme, le Parisien Jacky la main verte est du même tonneau.
    Le troisième le cheval électrique est un peu plus documenté, il concerne Lamorlaye, d’ou le projet d’usine à été évacué par 1 400 hurluberlus, pas Chantilly.
    Bref rien, en tous cas rien qui ne contredise ma critique sur le nombre de pur-sang, sur la permanence de ceux ci à Chantilly, sur la quantité de méthane issu de fumier de cheval.
    Désolé, que du pipeau.
    Je ne sais pas pour qui roule l’auteur de cet article, mais il ne connait pas le sujet, moi si.



  • seredenpide seredenpide 10 novembre 2009 09:15

    Tous les produits fermentiscible ont un potentiel méthane.
    Ecrire que cela se transforme en méthane est une erreur ou un mensonge.
    Pour méthaniser il faut une fermentation anaérobie, et pour en tirer tout le méthane potentiel il faut que cette fermentation sont controlée, maitrisée.
    Aujourd’hui les fumiers de cheval de Chantilly sont transformés par compostage, soit une transformation aérobie, sans production de méthane.







Palmarès