• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serge-André Guay

Serge-André Guay

Serge-André Guay a travaillé dans le domaine des médias, de l'éducation aux médias, des communications et du marketing pendant plus de 25 ans avant d'investir l'internet à titre d'éditeur en ligne avec la Fondation littéraire Fleur de Lys qu'il lance en Juin 2003. Ancien journaliste et rédacteur en chef, il porte une attention toute spéciale à l'univers des médias.
Président éditeur de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Téléphone : (418) 903-5148 (Lévis, Québec, Canada).
Adresse postale : Fondation littéraire Fleur de Lys, 31, rue St-Joseph, Lévis, Québec, Canada. G6V 1A8
Adresse électronique : info@manuscritdepot.com
Site Internet : http://www.manuscritdepot.com
ou http://www.fondationlitterairefleurdelys.org
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 10/02/2006
  • Modérateur depuis le 14/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 25 204
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Serge-André Guay Serge-André Guay 5 mars 2006 07:44

    « La liberté de conscience »... ? Savez-vous ce qu’est la conscience ? C’est la faculté qu’a l’homme de connaître sa propre réalité et de la juger ; cette connaissance. J’imagine d’emblée que vous savez ce qu’est une « faculté », en quoi consiste l’acte de « connaître », ce qu’est la « réalité » et comment la « juger » en départageant l’objectif du subjectif, le vrai du faux, les vérités émotives des vérités de faits, et ce, en veillant à l’interférence d’aucune distorsion cognitive. Moi, personnellement, ce n’est pas votre liberté de conscience qui m’indispose mais votre ignorance de vous-même par vous-même, l’absence de maîtrise de votre conscience vide de sens, visiblement blessée en son coeur même, comme si la liberté d’expression était votre seul baume.

    Vous criez à la guerre comme un être emprisonné dans sa conscience, aveuglé par la lumière qui entre par les failles de vos pensées où se mélangent sans distinction la foi, la religion, Dieu et combien d’autres concepts encore.

    Si tout ce que vous avez à offrir, ce sont vos opinions personnelles, ça ne vaut pas la peine. On veut plus.



  • Serge-André Guay Serge-André Guay 5 mars 2006 07:24

    Qu’importe l’institution, lorsqu’elle est impliquée négativement dans une cause, il faut la dénoncer. Évidemment, il y a des dérages fréquents lorsque c’est une institution religieuse qui est en cause, sans doute en raison de blessures personnelles infligées à certains par notre société judéo-chrétienne qui n’a pas tenu toutes ses promesses.

    En passant, ici, nous avons des pièges à loups !



  • Serge-André Guay Serge-André Guay 5 mars 2006 07:16

    Je simplement rapporté une nouvelle. C’est quoi le problème ? Je n’éprouve aucun désir de dénonciation. J’invite seulement à l’écoute d’un reportage de Radio-Canada sur le sujet en le situant dans son contexte propre. Je n’aborde pas AgoraVox comme une tribune personnelle pour exploiter mon droit à la liberté d’expression ; j’ai déjà trois blogues personnels, trois blogues professionnels et un site d’édition en ligne pour m’exprimer. Dans AgoraVox, j’informe, sans plus.

    Ne commencer pas à opposer le Canada et la France ici à savoir qui est le meilleur et qui est le pire car je travaillerai activement à votre expulsion définitive d’AgoraVox.



  • Serge-André Guay Serge-André Guay 5 mars 2006 07:01

    « Qui veut m’aider ? » demandez-vous. Eh ! Bien, pas moi. La catharsis nécessaire dépasse et de loin mes compétences. Il vous faut consulter un expert en dérapages.



  • Serge-André Guay Serge-André Guay 5 mars 2006 06:54

    Vous n’avez pas à vous excuser. Aujourd’hui, on a facilement accès à tous les livres de toutes les langues et de tous les éditeurs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès