• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Serval75

Je suis intéressé par la politique en général. J’essaye de donner des avis pertinents, argumentés, en evitant les approche partisanes, pour ne pas dire de supporters.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Serval75 25 juin 2007 18:37

    Message à l’auteur :

    Je suis confu, mais je n’ai pas vu l’intérêt de votre article...

    Une série de noms et de dates, certes impressionante, mais pas d’architecture logique pour guider le lecteur et encore moins l’intéresser.

    Pas de problématique, pas de démonstration, pas de conclusion... Le seul intéret de l’article est - il de dire que c’est la première fois qu’une femme dirige Bercy ?

    Serval


  • Serval75 22 juin 2007 17:28

    Très Très bien !


  • Serval75 22 juin 2007 16:58

    Très long et très bon papier !

    Je voudrais nuancer l’analyse : les électeurs MoDem sont décisifs ... mais pas trop. Je m’explique, faisons un peu d’arithmétique électorale :

    1/ En reprenant la grille de report des voix MoDem proposée (58%, 25% et 17% pour respectivement la gauche, la droite et l’abstention) on arrive aux impacts bruts suivants. De l’ordre de +4,5% des voix pour la Gauche, et +1,5% des voix pour la Droite. Soit en net un effet favorable à la gauche d’environ +3% (+4,5%-1,5%).

    2/ Or au soir du premier tour l’avance de la Droite était bien + importante : en additionnant (tjrs à la louche, base LCI) les choux et les carottes, on arrive à total Gauche = 39,0% vs total Droite = 49,9%. En net une avance de 10,9% que j’arrondie à 11%.

    3/ L’effet MoDem explique alors 3% sur 11%, soit simplement entre le quart et le tiers du chemin à faire ... L’essentiel de la correction d’entre les deux tours est donc à rechercher ailleurs. Au cours d’une émission un député UMP (sauf erreur Georges TRON) semble avoir donné une piste intéressante. Dans sa circonscription, entre les 2 tours la participation est restée quasi stable, avec 90% des personnes revenant voter.

    4/ Hypothèse : il y aurait ainsi eu 10% d’absentionnistes essentiellemnt UMP simplement démobilisés (c’est plié, c’est la vague bleue...) et en face une remobilisation équivalente des « Roses », piqués au vif par la TVA sociale notamment.

    C’est donc pour moi plus la mobilisation / démobilisation des électeurs PS/UMP qui expliquent l’essentiel de la correction d’entre deux tours.

    Je suis par ailleurs en ligne avec l’article qui voit dans l’électorat MoDem un réservoir de voix plutôt à gauche. En effet les électeurs de centre droit ont en majorité déserté le parti de Bayrou avec le ralliement des « Nouveaux centristes », appellons-les les « UDF-Canal historique ».

    Serval

LES THEMES DE L'AUTEUR

Parodie






Palmarès