• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sev

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Sev 11 novembre 2009 20:09

    Savez-vous seulement si les enfants ont envie de vivre avec ce père « inconnu » ? Savoir qui est son géniteur est une chose. Démarrer une nouvelle vie avec lui en est une autre !


  • Sev 11 novembre 2009 19:34

    Comment vous pouvez parler d’amour paternel quand vous ne saviez même pas que l’une de vos progénitures a atterri à la DDASS ? De quel lien d’amour parlez-vous ? Ça à l’air très égocentrique votre histoire...


  • Sev 11 novembre 2009 18:39

    @Barbouse

    Vous écrivez : "l’homoparentalité ,terme de novlangue qui ne veut rien dire si ce n’est engendrer la confusion, parce que même quand on est éleveépar des parent homosexuel, on a un père et une mère biologique.« 

    Vous n’êtes pas logique. Vous réfutez le terme »homoparentalité« mais utilisez »parents homosexuels« . Faites-vous une distinction ?
    Je vais vous expliquez mon cas : je vis au Québec où j’ai deux enfants avec ma conjointe qui en est la mère biologique. Moi je suis sa deuxième mère inscrite sur son acte de naissance. Le »père", que j’appelle géniteur n’y apparait pas car il est considéré comme donneur ne faisant pas parti du projet parental. Au Québec l’homoparentalité est entrée dans les moeurs et personne ne semble confus à ce sujet.

    Maintenant, que les hommes se fassent faire des enfants dans le dos et qu’ils s’en aperçoivent des années plus tard... Encore une fois, vous faites primer les liens du sang au détriment du bien être de l’enfant. J’imagine que si la DDASS refuse d’attribuer des droits parentaux aux géniteurs floués par leur ex, c’est que cela ne doit pas être au profit de l’enfant...


  • Sev 11 novembre 2009 16:21

    Votre raisonnement est absurde. Il ne suffit pas d’être un géniteur pour être un parent. Un parent à des devoirs envers ses enfants. Si les pères que vous mentionnés sont considérés par la DDASS comme inaptes à s’occuper de leurs enfants, pourquoi ceux-ci ne seraient-ils pas adoptables par un couple (homo ou hétéro) aptes à s’en occuper. Comme se sont les liens du sang qui primes avant tout en France, on laisse les enfants croupir dans les foyers plutôt que de les faire adopter... Savez-vous combien d’enfants sont adoptables en France ?
    Cherchez la réponse et vous verrez que votre raisonnement ne tient pas pour vous attaquez à l’homoparentalité.


  • Sev 18 juin 2008 15:52

    Il est indispensable que les consommateurs soient informés des risques liés à l’utilisation des téléphones portables. Moi qui vis au Québec, je remarque que sur ce sujet, le débat est bien plus avancée en Europe et j’espère que les Canadiens se mobiliserons à leur tour très bientôt.

    Seulement je pense, comme d’autres sur ce forum, qu’il y a plus à s’inquiéter des antennes-relais qui poussent comme des champignons. Je n’ai pas de téléphones portables, pas de Wi-fi à la maison, mais je subis les ondes arrosées copieusement par les opérateurs et qui nous irradient à "petit feu".

    La demande est très forte en gadgets tels que les Blackberry, Iphone et autres... On dit même que le iPhone serait déjà dépassé et que la norme 4G fera son apparition en 2010 pour permettre de faire fonctionner ces gadgets de plus en plus petits, mais de plus en plus puissants ! Et il faudra bien augmenter la puissance des antennes pour faire fonctionner toute cette belle technologie.

    On peut donc bien informer les gens sur les risques liés à l’utilisation des portables, c’est déjà un pas dans la bonne direction. Mais il faudrait aussi leur expliquer que leur téléphones fonctionnent avec des antennes qui irradient en permance même ceux qui ne téléphonent pas.

    Faudra-t-il comme les Suédois en arriver à crééer des zones préservées des ondes pour permettres aux personnes électrosensibles de vivre sans avoir à souffrir de la pollution électromagnétique émise par leurs congénères ? Ce serait un peu comme créer des réserves naturelles pour préserver certaines espèces animales en voie de disparition. Vous ne trouvez pas ? J’exagère. Mais en y réfléchissant bien...

     

     







Palmarès



Agoravox.tv