• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sil

Sil

Sublime jeune homme de 834 ans, historien de formation, artisan du BTP, qui aime à évoluer dans les sphères du réel

Tableau de bord

  • Premier article le 10/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Sil Sil 2 février 2008 22:57

     

    APHREURISME DÉVALUANT
     


    Est-ce bien étonnant, avec un Président qui se dévalue
    Jour après jour, qu’on en soit à évaluer le gouvernement.
    Avec des caisses vides, il faut bien vivre d’expédients
    Enfin moi, tant qu’on déclare les éventuelles plus values…


    PS : Personnellement, j’offre un très bon prix pour la jolie petite Pécresse, hum… Finalement non ! Je préfère la charmante Kosciusko-Morizet. Elle a un petit côté Bree Van De Kamp on ne peut plus excitant. Sans compter qu’elle est de 1973. Une très bonne année et je sais de quoi je parle. C’est pas que je n’aurais pas mis une option sur Rama Yade, mais sa valeur est décidemment inestimable. 

    Sinon, je suis prêt à faire une offre intéressante pour le mignon Martinon… un investissement d’avenir. Je suis certain d’en retirer une bonne plus-value sur eBay-Japon. Ces friponnes de nipponnes adorent ce genre de chevelus.

    Toutefois, si notre président renonçait à sa tenace tendance à infester, chaque jour que Dieu fait, le Temple républicain d’un peu plus de marchands, sans renoncer à celle de garnir nos caisses publiques, lui qui « par vocation » se dit prêt à tous les sacrifices pour remplir sa mission, faute de multiplier les pains, il pourra toujours vendre son âme au plus offrant. Si cela n’est pas déjà fait.



  • Sil Sil 2 février 2008 22:48

      LA LUTTE DES CLAQUES 

    Sacrée loi des séries. Depuis quelques jours, j’ai carrément l’impression d’être dans un film de Bud Spencer et Terence Hill. Après les promesses sarkozyste qui claquent entre les doigts de ceux qui l’ont élu, la claque prise par les Marchés Financiers, celle ayant sonné la Société Générale, un Michel Rocard qui claque la porte de sa Commission « machin », voici qu’un enseignant, prenant exemple sur l’ancien ministre de l’éducation François Bayrou en campagne électorale, s’y met également.

    Sans pour autant condamner cet enseignant dont je connais que trop bien les conditions de travail, rappelons que si en 1887 un règlement pris sous Jules Ferry précise « qu’il est absolument interdit d’infliger aucun châtiment corporel » c’est pour que cette facilité éducative cesse d’être une norme acceptable.

    Car au-delà des idées, sans doute inspirées par l’angélisme rousseauiste sur la nature humaine, qui sont à l’origine de ce règlement, je me contenterai d’exprimer mon étonnement devant tout raisonnement qui considèrerait comme normal l’utilisation d’une violence sur un enfant que l’on se refuserait à appliquer sur un adulte. Je sais bien que les enfants, les femmes et les plus faibles en général, ça sert à se défouler mais quand même… faut pas pousser mémé dans les orties.

    Si en général on réfléchit à deux fois, après avoir soupeser l’adversaire, avant de lui appliquer un soufflet, après « un connard » servi par celui-ci, je ne comprends pas l’absence de retenue quand il s’agit d’un enfant. C’est pas que je sois un farouche opposant, loin de là,  à la petite tape sur les fesses ou sur le museau comme le ferait une maman chat, voir au trait d’oreilles d’un chenapan qui refuserait d’entendre raison, mais je préfère quand même ne pas trouver cela « normal » ou allant de soi, et garder mon droit à la honte face à la défaite que constitue le fait d’en arriver à ces extrémités-là.

    Car l’on ne me fera pas croire qu’un gamin faisant la moitié du poids d’un adulte et disposant du quart de ses aptitudes au langage, ne peut pas être mouché par la parole ou se voir sanctionner par une loi autre que celle du plus fort.

    Cela étant dit, se pose une autre question à laquelle tous nos commentateurs se refusent. Qu’en est-il du gamin non plus de 6e mais plutôt de 4e ou de 3e, qui aussi costaud voir plus que ses professeurs masculins et surtout féminins, use consciemment de cet atout pour établir un rapport de forces à son avantage. Que fait-on des professeurs menacés, insultés, malmenés par ce genre de petits gaillards. Ces professeurs doivent-ils se laisser malmener, n’user que des ridicules outils scolaires de sanction face à ces gamins qui savent très bien qu’ils ont pris le dessus sans risquer grand-chose en retour, et qui en jouent auprès de leurs petits camarades, voir s’en servent pour établir sur ceux-ci un pouvoir absolu, aux dépens de l’Auctoritas des adultes…

    Et oui, il est une chose de s’en prendre à plus faible, de prendre un souffre douleur pour défouloir et une autre de calmer les velléités de toute puissance ou de se défendre de petits caïds en cours de maturation.

    Personnellement, à taille égale, face à un gamin qui se sent suffisamment en position de force pour insulter, menacer ou malmener son professeur devant un groupe d’élèves, je considère que le professeur doit être en droit  de répondre y compris par une bonne torgnole. Car une chose que l’on oublie souvent, c’est qu’à l’école, le professeur n’affronte pas que des individualités mais surtout des phénomènes de groupe. C’est qu’il a un banc de piranhas en face de lui, notre bon enseignant, une meute de vélociraptors qui l’observe et l’analyse en permanence, attendant la faille pour la transformer en crevasse. Souvenez-vous de tous ces professeurs que l’on a su, collectivement, rendre totalement chèvres et ce en des temps bien plus sereins…

    Je me souviens de cette prof de math que des classes énervaient exprès parce qu’étant corpulente l’énervement la faisait transpirer énormément ce qui embaumait la pièce d’une âcre odeur de sueur. Odeur qui permettait à la classe suivante de débouler en chantant « Air Wick, une bonne claque aux mauvaises odeurs ». Comme quoi, les claques, on y revient toujours et quand ce ne sont pas les adultes, ce sont les gamins… le mythe de l’homme et l’enfant bons par nature prenant au passage une bonne grosse claque.

    Le petit Sil de l’Aveyron

    PS : tout cela étant dit, je vous remercie pour ce très intéressant et très salutaire article, cher monsieur Villach



  • Sil Sil 1er février 2008 21:11

     Grands dieux de la Raison qu’ils sont prévisibles ces petits oneguguss. Il suffit que l’on conteste leurs  petites vérités révélées, en rappelant les faits, pour que ce genre d’hydrocéphales procèdent comme à leur habitude par petit procès moscovites, en vous traitant de fasciste ou à minima « d’islamophobe », sentence sans appel puisque le point de Godwin est ainsi atteint. Et quand le point Godwin est atteint, il est temps d’aller aux fraises.

    On a beau prendre la défense des populations soumises à l’islam, pardon pour le pléonasme, rien n’y fait. Incapables de faire la différence entre Islam et islam (voir dictionnaire), leur vérité ne souffre aucune critique. Il suffit d’ailleurs de donner un petit coup de griffe félin à ce vernis de bonhomie pour que la vérole apparaisse et que la plaie s’infecte.

    Aussi aucunement surpris, j’accepte votre procès « en hystérie » car comme l’a dit ma candidate chérie, « il y a de saines colères (féminines) ». Mon Anima étant elle aussi libre d’expression.

    Pour le reste, considérant votre accusation d’islamophobie comme une grave insulte qui merite réparation, vous comprendrez qu’en retour, au nom des victimes de l’islam en Terre d’islam, chez nous et aux USA ce funeste 11 septembre, que je vous qualifie de vulgaire fiente de Brachiosaure. Finalement, non, ce pauvre ruminant européen du Jurassique ne mérite pas ça… fiente de Tyrannosaure vous sied bien mieux.

    PS : effectivement "démonter" ce que vous appeler "des amalgames" risquerait de vous épuiser voir de vous provoquer une rupture d’anévrisme, tant la tache vous est impossible mais essayer quand même un peu qu’on rigole, monsieur le "semi-lettré" comme le dirait Meddeb…En attendant, écoutant vos sages conseils je m’en vais prendre mon petit tranxenne puis faire un petit dodo. Bien à vous itout.



  • Sil Sil 31 janvier 2008 23:11

     CLAP ! CLAP ! CLAP ! Magnifique, sublime, merci infiniment pour ce magnifique exemplaire de delirium tremens paranoïde écrit en l’honneur d’hurluberlus qui voient des complots cachés partout alors que les attaques au grand jour leur sont INVISIBLES…

    Invisibles les milliers de pages de stratégies d’attaque de nos sociétés occidentales… Invisibles les milliers de sites djihadistes relayant la propagande djihadiste… Invisibles les milliers de terroristes à l’entraînement ou en action… Invisibles les milliers de victimes quotidiennes du fascisme islamique… Invisible ou illisibles ces livres programmes que sont le Coran, la Sunna et les Hadiths qui tels Mein kampf qu’il suffisait de lire dès 1932 pour connaître la suite, nous renseignent parfaitement sur les objectifs à atteindre et les moyens d’y parvenir… Invisible Al Quaida… Invisible Ben Laden et ses lieutenants à cause de leur barbe de camouflage… Invisibles les chaines de télé du Hezbollah, du Hamas et dans une moindre mesure Al-Djazira qui dés qu’elle peuvent expliquent par ondes satellitaires le pourquoi du comment du Djihad et de leur haine des juifs comme de l’occident… Invisibles les militants islamiques qui ont défilé dans tout le monde islamique lorsqu’il ont su qu’Al Qaida, qui signalons-le a revendiqué on ne peut plus clairement cette déclaration de guerre, avait mené ce nouveau Pearl Harbor au coeur du "Satan Americain"…

    Invisibles, enfin et surtout, les femmes, les enfants, les homosexuels, les démocrates, les intellectuels, les opposants, qui écrivent des livres pour dénoncer tout ça et que beaucoup ici ne lisent pas… INVISIBLES LES PEUPLES qui vivent sous cette oppression totalitaire dont une partie hurle une peine à laquelle nous sommes sourds…

    Oui, invisible tout ça ! C’est peut-être parce que la lumière est trop aveuglante que l’on se réfugie dans de sombres complots à la mord-moi-le-nœud. Un peu comme en 1938. Je signale que dans COMPLOT y a caché. Or, à part peut-être quelques questionnements sur l’attaque du Pentagone, tout est on ne peut plus clair et visible dans cette histoire MAIS comme on dit, « on n’emmène pas boire un âne qui n’a pas soif ».

    Quant « aux incohérences » de l’effondrement des deux tours, il s’agit là d’élucubrations de gens qui n’y connaissent rien, ne cherchent pas à savoir ou à connaître ce qui pourrait contrarier leurs scenarii paranoïaques, puisque peu après l’impact, des cabinets d’architectes, et des architectes en France avec qui j’ai discuté, avaient calculé à la minute prés le temps que celles-ci mettraient à s’effondrer. Les explosions que l’on semble voir et qui « prouveraient l’action programmée de la destructions des tours » ne sont qu’une banale conséquence des milliers de tonnes de pression appliquées sur du béton armé… J’te jure, les ravages du Cannabis !

    Car même sans cannabis, moi aussi je peux vous démontrer par A+B que Pearl Harbor, cette minable base du pacifique, faisait parti d’un COMPLOT, d’un plan ourdi par l’empereur japonais pour dans la suite de la modernisation du pays entamé 70 ans plus tot, se débarrasser des opposants à sa politique de modernisation du pays, avec l’aide des américains qui lui vendaient des armes et qui TRES TRES BIZZAREMENT ont reussi à s’implanter durablement sur l’archipel sans résistance farouche, ETRANGE NON !

    Mais rassurez vous, moi aussi je fait parti des suppôts du grand complot maçonico-sionniste-extraterrestre-raciste Intergalactique qui empêche ces pauvres malheureux de s’exprimer alors qu’ils tractent librement dans la rue et diffusent leur lisier sur Internet, ETRANGEMENT sans la moindre censure ni procès, encore la preuve du complot peut-être, et dont le livre de leur guide, ce gros barge de Thierry Meyssan, a été un Best-Seller en France comme dans le monde. Mais si son bouquin se vend bien et qu’il est resté longtemps en tête de gondole à la confidentielle FNAC et ailleurs, c’est là aussi la preuve du Complot. MDR.

    VRAIMENT PORTNAWAK !



  • Sil Sil 30 septembre 2007 15:41

    SLAM SHAOLIN

    A l’attention des pauvres Birmans de Rangoon, je rappelle que les bonzes qu’ils suivent ne sont pas Made in Shaolin. Leur unique technique de combat ne les protégera pas. L’immolation par le feu c’est très joli, mais fort peu efficace.

    Shifu SIL

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Immigration






Palmarès