• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SilenT BoB

SilenT BoB

30 ans ancien de chez Coutts and Co, HSBC et depuis peu dans uen banque privée Genevoise. Ancien diplômé du CERAM Sophia Antipolis, je suis un libéral minarchiste covaincu.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 28/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 263 75
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • SilenT BoB SilenT BoB 9 novembre 2006 18:23

    Pourquoi toujours et encore obliger des jeunes à faire quelque chose ? Pourquoi l’obligation ? Ils veulent faire renaitre le sentiment d’apartenance à la nation, mais franchement, combien de jeunes en France seraient prêts à donner du temps à la nation ? Personellement je n’ai pas envie de donner de mon temps à la nation française, certaiment pas ! Faire partie d’une assoce caritative je l’ai fait avec un plaisir incroyable, mais je l’ai choisie, et je l’ai fait de mon plein grès.

    Mais faire une tache que je ne veux pas faire et qui plus est que l’Etat m’oblige à le faire ? Et puis quoi encore ? Nos hommes politiques ne se préoccupent pas de notre liberté, nos sommes des personnes qu’il convient de diriger et amener où ils le désirent. Laissons aux jeunes le choix, ceux qui désirent faire ce genre de chose peuvent très bien aller à médecin du monde ou autre et donner de leur temps, ils le feront avec d’autant plus d’entraint qu’ils le feront de leur plein grès.

    Aller à l’Etranger peut être réalisable et profitable. Un jeune qui désire s’expatrier et souhaite connaître le pays d’abord pourra (si il lui est permis bien sur) d’aller passer un an sur place pour se faire des contacts et connaitre la réalité du pays. Comme cela il pourra se soustraire à l’Etat fraçais qui lui aura donné tous les moyens de partir de son pays liberticide pour un autre qui lui conviendra pleinement !

    Je me demande combien de fonctionnaires il faudra pour gérer tout cela, mais peut-être ce sera des jeunes en service civil qui s’en occuperont, ce serait un comble mais pourrait-on être surpris.

    Il est évident que ce sera le royaume du passe-droit, « faites moi une attestation contre 2000 euros » je crois que l’association ne refusera jamais, elle serait bête de passer à côté de 2000 euros.

    S’ils veulent restaurer la fierté d’être français, qu’ils arrêtent ce genre de bêtises, qu’ils arrêtent de se pavaner à la télé en permanence, qu’ils arrêtent de nous prendre pour des idiots, et enfin qu’ils lachent enfin les rennes pour laisser les entreprises créer des emplois, de vrais emplois et non des stage !

    Les gens ont besoin de se sentir heureux pour être fier de leur pays, en les contraignant de la sorte ils ne feront qu’attiser les haines contre l’Etat et au final ils auront créé une machine à detester le fait d’être français.


  • SilenT BoB SilenT BoB 9 novembre 2006 18:04

    pardon il faut lire immergé et non pas illergé AHAHA


  • SilenT BoB SilenT BoB 9 novembre 2006 18:03

    Mon cher Steph, pour pouvoir parler une langue courament (bilingue il faut une dizaine d’années et aller régulièrement dans le pays ou 5 ans dans pays minimum), il faut des bases, environs 130 heures de cours dans la langue que devra parler la personne. Quand je suis allé la première fois en Bulgarie (là ou j’habite 9 mois par an) j’étais illergé totalement, pourtant je n’ai que très peu appris sur le tas, quelques mots, mais la tournure des phrases et la construction grammaticale pas du tout. Donc votre argument ne tient pas la route, il faut partir avec des bases pour espérer parler presque courament une langue en étant immergé 1 an.


  • SilenT BoB SilenT BoB 7 novembre 2006 10:55

    Mon cher chantecler, je parle de sécurité sociale, pas de cotisation retraite. On pourrait très bien faire sa retraite soi-même, par exemple savez-vous que le smicard donne pour sa retraite environs 225 euros par mois si mes souvenirs sont bons. Il est possible de placer cet argent sans risque à capital protégé à 4%. Faites le calcul, placer chaque mois 225 euros (je ne tiens pas compte de l inflation, car le simc est indexé dessus) une personne gagnant 1000 euros par mois, peut continuer à les percevoir 53 ans durant grace à ce système, ce système n’est pas mauvais, ni spéculatif, il est simple et compréhensible de tous. Faire sa retraite ne veut pas dire forcément en appeler à un fond de pension, je suis libéral et je ne donnerai jamais mon argent à un fond de pension par exemple.

    La retraite par réparition s’est imposée à la France il est vrai, mais la démographie la met en péril, nous seront trop peu à cotiser pour payer la retraite de nos parents et ceci est un peu inquiétant pour nous.

    De plus quand je dis que depuis 30 les dettes se sont accumulées, c’est vrai on ne peu le nier depuis Barre nous sommes en defecit chronique pour arriver à cette situation de 2000 milliards de dettes. Vous êtes nos parents et vous avez élus des incompétents à répétitions, toujours exigé davantage d’Etat. J’aspire à être libre et plus autonome et je suis parti à cause de cela, parce qu’en France crée un entreprise revient à se planter à cause d’impôts délirants, j’ai une sensation de liberté incroyable là ou je vis, et la liberté, de créer, de faire, c’est vraiment incroyablement bon. Ici je gère tout, ma retraite, mes employés, ma compagnie, etc.. Je suis libre de mes choix, mais le pendant est que je dois les assumer, liberté rime avec responsabilité, peut-être cela fait-il peur ?


  • SilenT BoB SilenT BoB 6 novembre 2006 20:26

    Cher Chantecler,

    Quand vous dites que la sécurité socialé privée vous fera faux bond, je crois que vous oubliez la notion de contrat, le contrat a valeur de loi pour les deux parties. Les libéraux pensent à des contrats à vie uniquement annulables par le client avec une période de 6 mois de préavis. Dans ces cas là allez trouver la différence avec la sécu, si ce n’est le prix, qui sera certainement moins cher, on aura enfin le choix !

    A la différence des personnes des années 30, ils ne vous laissent pas un dette de 2000 milliards à payer. Vous avez élu des incapables, voulu des choses très chères qui coutent les emplois des jeunes (en partie). Nous les jeunes allons payer vos dettes contractées sur les 30 dernières années, pourquoi serait-ce à nous de faire cet effort dans sa totalité, assumez !

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Finances Economie






Palmarès