• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Slavkov

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Slavkov 30 mai 2006 11:41

    D’accord avec ce qui précède, il est temps d’expliquer que ce qui compte pour les français ce n’est pas le « SERVICE PUBLIC » mais le SERVICE AU PUBLIC.

    Peu importe que le service soit assuré par des entreprises publiques ou privées, ce qui compte c’est la qualité , la disponibilité et le coût du Service.


  • Slavkov 29 mai 2006 17:17

    Bravo pour votre article M. Sylvain Reboul.

    A propos de ce référendum on peut se demander à quoi correspond une majorité lorsqu’il n’y a pas d’alternative concrète, pas d’autre projet ou perspective sensée. Si on demandait demain aux français si ils souhaitent oui ou non payer plus d’impot, la réponse serait assurée. Il est toujours aisé de faire l’unanimité contre quelque chose que pour.

    Ce projet de constitution a été élaboré à l’issue de plusieurs années de négociations par des personnes qui sont allées au bout du « possible ». Il est le reflet d’une réflexion commune de représentants de chaque pays concerné.

    Alors bien sur, ce n’est qu’un compromis, chacun aurait espéré mieux, mais n’est ce pas un petit pas de plus vers l’Europe ?? En attendant l’Europe idéale, celle qui contenterait tout le monde mais que l’on ne verra peut etre jamais n’aurait on pas mieux fait de prendre ce qui etait à notre portée ???

    L’Europe sociale dites vous ? mais avant de distribuer ses richesses ne faut il pas d’abord mettre en place les conditions de création de ces mêmes richesses ??

    Aujoud’hui l’Europe est en panne et on entend même les propos de certains qui voudraient consolider cette situation. Les médias fêtent l’anniversaire du NON comme s’il s’agissait d’une victoire. Et même d’une victoire des peuple contre leurs dirigeants. Trop facile, encore une fois on va trouver des boucs émissaires pour refuser le bon sens.

    En rêvant à une Europe impossible on sacrifie l’Europe.







Palmarès