• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sophie Hautenauve

Sophie Hautenauve

Ecrivain indépendant en Pays Basque j’ai depuis peu abandonné le "papier" avec ses contraintes pour écrire sur Internet et réaliser des films vidéos. Pour mieux me connaître

Tableau de bord

  • Premier article le 12/01/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1 14
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Sophie Hautenauve Sophie 12 janvier 2006 12:39

    Effectivement, je ne crois pas que le stock global des emplois soit en évolution positive... Ceci risque de nuire à ma démonstration. Cependant je reste persuadée qu’il manque de l’emploi en france, et que les chiffres vont baisser pendant quelques années... Ceci dit, oui, qui voudra faire balayeur ?

    En ce qui concerne l’âge d’arrivée sur le marché du travail, je manque de données (si quelqu’un peut m’indiquer des chiffres, il sera le bienvenu), je me base uniquement sur ce que je vois autour de moi, chez les enfants de mes relations - qui ne sont peut-être pas très représentatifs et ont tendance effectivement à faire des études. Je remarque cependant que certains jeunes travaillent, oui, mais souvent comme « stagiaires » ou dans des contrats « d’accompagnement à l’emploi », CIE etc... Sont-ce des vrais contrats ? Ma propre fille, par exemple, suit des études en effectuant, parrallèlement, un contrat je sais plus trop quoi qui ne lui donne pas droit à plus de 50% du SMIC mais lui permet de rester à l’éducation nationale... Est-ce un emploi ? Pendant ce temps là bien sûr elle ne pointe pas à l’ANPE, mais je sais qu’elle attend la fin de ses études pour enfin décrocher un « vrai » travail. Beaucoup de jeunes, aussi, travaillent en intérim, ou pire (à mon sens) à travers des boîtes d’insertion qui les payent des tarifs ridicules... Ce sont souvent des « missions » de un à trois jours, avec juste assez de travail dans le mois pour survivre chez les parents...

    De fait , et pour résumer là un com qui pourrait devenir long, la composition structurelle de l’emploi est quelque chose qui mériterait d’être totalement mis à plat et analysé. En effet, depuis 1992 date des premières mesures d’aide à l’emploi, destinées, je le rappelle, à combattre le chômage, on ne peut pas dire que le chômage ait beaucoup baissé. Par contre, les droits sociaux, si.

    Ceci dit, je persiste dans ma démonstration, que les classes d’âges 40- 45 sont maintenant à la retraite, et que par le jeu des ajustements - justement - du marché du travail, on en voit maintenant le résultat.

    En ce qui concerne les CNE, effectivement les premiers CNE arriveront à terme avec les prochaînes élections... A mon avis, d’ailleurs, la plupart des contrats seront dénoncés plus tôt. C’est encore un cadeau honteux fait au patronat (cette fois ci, on a visé les « petits patrons », en bon poujadistes (n’oublions pas que les associations, qui, au départ, devaient bénéficier des contrats CNE en sont finalement exclues)). Bref, les entreprises de moins de 20 salariés (mais le gouvernement parle de l’étendre aus entreprises de moins de 50 salariés) peuvent embaucher dans la plus grande précarité légalement. Même le médef n’en demandait pas tant !

    Sophie www.baiona.tv

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre France Chômage






Palmarès