• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Spartakus FreeMann

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 376 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Spartakus FreeMann 6 décembre 2012 14:24

    Il est logique les autres philosophes du temps de Platon, ou avant, ou après, n’en parlent point. Platon forge un symbole - Atlantide - afin de parler de l’état d’Athènes. Mais on peut aussi placer la Caverne de Platon au Crest... Non ? Aucun autre auteur n’ayant décrit cette Caverne à la manière de Platon, on pourrait en déduire... que c’est une « image symbolique » propre à l’auteur, sans plus.

    Maintenant, si l’Atlantide est une métaphore, on peut la placer où l’on veut, et en « Gaule » même, mais en interprétant le texte alors dans le sens de Platon : l’Atlantide comme modèle de cité voué à la destruction.


  • Spartakus FreeMann 6 décembre 2012 14:16

    En -2600, je ne sais trop, mais Platon n’étant pas encore près de naître, le rapport ?


  • Spartakus FreeMann 6 décembre 2012 12:42

    Vous avez donc trouvé la solution ! Puisqu’il est prouvé qu’il n’y avait pas d’éléphants en « Gaule » du temps de Platon, et puisque la « Gaule » n’est pas une île, c’est donc que Platon se trompe ! C’est un peu facile de s’en tirer de manière aussi péremptoire, vous ne trouvez pas ? Ma théorie ne colle pas au texte, c’est donc le texte qui se trompe, voilà votre méthode. Et elle est mauvaise. On peut toujours tenter de percer les mystères de textes comme le Critias et le Timée, mais avec humilité, pas en décidant de manière cavalière que l’auteur - Platon - raconte ici des choses vraies et là des choses fausses.

    Et donc, ce ne sont pas les « nouvelles » générations qui réécrivent l’Histoire, mais vous ici en l’occurrence - et sur du vent.

    Les Grecs de l’Antiquité étaient des marins, donc si Platon - qui est bien Grec - dit que l’Atlantide est une île, il ne veut pas dire autre chose sans trahir le sens même de son texte et de son exposé. Si Platon parle d’éléphant, ce n’est pas pour rien non plus. Mais bon, vous faites comme vous voulez...


  • Spartakus FreeMann 20 novembre 2012 20:55

    Et, oui epicure, surtout on élude avec soin tous les autres détails du texte de Platon, pour ne retenir que ce qui arrange la théorie de l’auteur.


    Quid de :
    cette race d’éléphants très nombreuse ;
    - les ports, les chantiers maritimes (Marseilles ?)
    - les ponts sur les fossés d’eau de mer qui entouraient l’antique métropole
    - les arsenaux qui étaient pleins de trières et de tous les agrès nécessaires aux trières, le tout parfaitement apprêté. 

  • Spartakus FreeMann 20 novembre 2012 20:52

    Conclusion, c’est César qui a détruit l’Atlantide ! smiley


    Cela dit, où voyez-vous en Auvergne :
    cette race d’éléphants très nombreuse ;
    - les ports, les chantiers maritimes (Marseilles ?)
    - les ponts sur les fossés d’eau de mer qui entouraient l’antique métropole
    - les arsenaux qui étaient pleins de trières et de tous les agrès nécessaires aux trières, le tout parfaitement apprêté. 

    Comment expliquez-vous qu’ils « creusèrent depuis la mer jusqu’à l’enceinte extérieure un canal de trois plèthres de large, de cent pieds de profondeur et de cinquante stades de longueur » ? et que « quand on avait traversé les trois ports extérieurs, on trouvait un mur circulaire commençant à la mer et partout distant de cinquante stades de la plus grande enceinte et de son port. » ça fait un peu loin Gergovie, non ?

    Merci de nous éclairer.






Palmarès



Agoravox.tv