• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

StayInContactWith

Un simple bloggeur, comme il y en a beaucoup d’autres

Tableau de bord

  • Premier article le 18/10/2008
  • Modérateur depuis le 01/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 27 625
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 199 90 109
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • StayInContactWith 16 septembre 2010 21:58

    « L’epoque des serveurs contenant des fichiers de musique ou de film est depuis longtemps révolue. » C’est vrai que le système d’échange de fichier pair a pair à révolutionné l’architecture client-serveur qui est la base de la plupart des services informatiques. Seulement aujourd’hui la majorité des lois s’attaquant au téléchargement illégal cible le P2P : on observe alors un second souffle pour la scene warez et un boom du direct download. Dans le 1er cas, les liens vers les œuvres sont partagés sur un forum...hébergé sur un serveur web. Dans le second cas les hébergeurs de fichiers vers qui pointent les fameux liens ont également besoin de serveurs pour faire tourner leur site web, mais également pour stocker les fichiers.

    Pour la technologie torrent, la cible des attaques DDOS pourrait très bien être les trackers et en ce qui concerne le P2P, les transferts ne sont pas toujours 100% décentralisés (exemple : les serveurs emule). Pour les réseaux décentralisés, le DDOS est effectivement sans effet, mais le problème de ces réseaux est justement qu’il est impossible de savoir avec qui on dialogue puisqu’il n’y a pas de tier de confiance ou de noeud « officiel ». C’est ainsi que les ayants droits sniffent les IP sur le P2P (vulgarisé, mais l’idée est là :) ).

    "De plus, les adresses IP sont dynamiques, c’est a dire changent a chaque connexion du modem et au moins une fois tous les deux ou trois jour de façon forcée par le FAI.« 
    Même si vous avez une IP dynamique qui change tous les jours et que votre session vers internet tourne 3 jours, vous ne changerez d’IP qu’à votre prochaine session (en gros à l’arrêt/marche de votre box/routeur). Les FAIs connaissent bien entendu la correspondance entre une heure, une IP et un abonné(adresse mail compris). De plus tout le monde n’a pas d’IP dynamique. Il me semble (à prendre avec des pincettes) que les clients de 9Telecom ont une IP statique.
    L’attribution d’adresse dynamique ayant pour avantage d’économiser le nombre d’adresses en utilisation effective, ces »adresses changeantes" viendront peut-être à disparaitre avec l’arrivée d’IPv6 (et ses 340 milliards de milliards de milliards de milliards d’adresses théoriques).

    Enfin bref, non ce n’est pas du buzz pour pas grand chose, car Aiplex s’attaque justement aux téléchargeurs que l’arsenal législatif n’arrive pas à coincer.


  • StayInContactWith 29 août 2009 19:08

    Bah oui ! c’est le protecteur qui est privée : j’accorde donc l’un avec l’autre ! ;)

    Plus sérieusement, je trouve simplement des plus singuliers de critiquer le fond par la forme (cf « Cet auteur ne sait pas écrire, il n’a donc rien à dire »).
    Je cherche par ailleurs un correcteur d’orthographe (la touche F7 de mon pc à rendu l’âme) : ça vous tente ?

    Cordialement,
    SICW


  • StayInContactWith 29 août 2009 18:44

    Bonjour Courouve,
    C’est vrai que comme toute nouvelle technologie ou service, il faut prendre le temps de comprendre comment ça fonctionne afin de pouvoir se prémunir des éventuelles retombées.
    Entre temps j’ai réussi à contacter une connaissance travaillant dans les assurances, et elle me confirme que l’assureur pourrait (même si aujourd’hui la législation ne semble pas le permettre) contester un remboursement suite à un vol avec« diffusion publique d’absence ». (plus de renseignement lisibles sur l’article original).

    Comme vous le dîtes : il convient donc d’être prudent !

    Cordialement,
    SICW


  • StayInContactWith 20 mai 2009 16:33

    Attention pas tous ! Il est fort à parier que les Black Hat (les « méchants » hackers) profitent de la situation pour mettre en place tout un système d’arnaque par phishing.
    Il faudra également se méfier des solutions permettant de bypasser le spyware LOPPSI/HADOPI : certaines seront peut être un moyen de plus de vous véroler votre machine : Linux/Windows, anti-virus à jour, rien ne peut faire face au comportement irresponsable de l’utilisateur...


  • StayInContactWith 20 mai 2009 14:14

    Si on a un antivirus (ou firewall) qui effectue une analyse comportementale de nos programmes, il trouvera en effet bizarre qu’un logiciel espion « legal » ( tiens, appelons le PIRAT : Programme Informatique de Répression de l’Accès au Téléchargement^^..) enregistre toutes les données que nous tapons au clavier, autorise un accès à distance à notre machine, etc...

    Mais cela est également vrai pour les mails de mise en garde HADOPI : Albanel garanti que les logiciels anti-spam ne le jeteront pas...mais c’est sans compter sur ceux qui fonctionne en mode « white list » où tout ce qui n’est pas explicitement autorisé par l’utilisateur est interdit :D

    Et effectivement, allez expliquer ensuite à Mme Michu qu’elle a trop bien configurer son anti-virus, son anti-spam,...







Palmarès