• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Stéphane Antonini

Stéphane Antonini

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 18/06/2009
  • Modérateur depuis le 02/07/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 56 346
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 12 7 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires


  • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 21 novembre 2009 17:15

    En illustration de cet article, je ne peux m’empêcher de penser à cette « histoire » concernant cet adolescent, partant de chez lui un beau matin avec un fusil dans l’intention de tuer ses profs. Cela s’est passé il y a quelques jours. Et je suppose que cet article en est directement ou indirectement inspiré.
    Ce fait divers a mis en avant le problème de la compétition et de la pression exercée sur ces gamins : cet adolescent a toujours été sans histoire et excellent élève jusqu’à septembre dernier où ses notes ont baissé...
    La direction de l’établissement scolaire se défend d’avoir exercé la moindre pression ; les parents peut-être ? Inconsciemment ? Ou pas ?
    S’il s’avère que cet adolescent « bien sous tous rapports » a pété les plombs juste pour une histoire de notes, et s’il n’y a aucune autre raison dont nous n’avons pas connaissance, dans ce cas, c’est réellement dramatique. Cela sous-entend que n’importe quel enfant est susceptible, un jour ou l’autre, de basculer.
    Décidément, être parent à notre époque devient de plus en plus difficile, tellement les paramètres à contrôler se multiplient...
    Et je n’ai pas l’impression que notre chère société nous apporte beaucoup d’aide, bien au contraire.


  • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 18 novembre 2009 19:56

    @ Abgesmachin
    « vous faites comme un chien, là où l’on vous dit de faire. »
    Décidément, cette métaphore, elle vous plait, hein ? Combien de fois vous nous l’avez sortie en 6 mois ?


  • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 2 novembre 2009 17:22

    Le titre m’avait attiré.
    Mais l’article est composé de questions sans réponses. Dommage.
    L’auteure conclut qu’il y aurait beaucoup de choses à dire...
    Allez, tiens, juste cette phrase :
    « quand on a un enfant, il faut »virer« beaucoup de notre égoïsme ! Et être très disponible ! »
    Rien que là, je ne suis pas forcément d’accord, la disponibilité ne doit pas induire un sacrifice et l’abnégation totale, ce que peuvent vivre bon nombre de parents divorcés, rongés par une culpabilité malsaine qui les poussent à « s’oublier » pour être totalement disponibles... Et ce n’est pas la meilleure solution à adopter, loin de là. L’enfant a besoin de voir son papa ou sa maman épanoui... Bref... Décidément, oui, beaucoup de choses à dire...


  • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 30 octobre 2009 21:39

    P’tite info lue ce soir : ICI

    La phrase qui me dérange le plus dans cet article :
    "A noter encore : GSK refuse de divulguer des éléments tels que les informations concernant la pharmacovigilance, c’est-à-dire les effets indésirables."

    Encore une fois, il n’y a peut-être pas de quoi fouetter un chat, mais ces silences ne font qu’aggraver le climat de suspicion, non ?


  • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 16 octobre 2009 18:25

    Bonsoir M. Bonnet.
    Merci pour cet article, suffisamment court pour être abordable et lisible, bien documenté, sur un sujet aussi sensible. Cela fait du bien de voir ce genre d’article ici.
    Je souhaite qu’il soit lu par beaucoup.
    Mais franchement, j’ai un doute... Deux commentaires, article bien bas de page d’accueil...
    Qu’est-ce qui fait de l’audience sur ce site ?
    Ca me rappelle un commentaire reçu sur l’un de mes articles, qui disait :
    "Si vous persistez à écrire en français, et que vous ne causez si Sarko ni cardio ni Modem, ni cul ni juif ni arabe, ici, c’est 5/ 10 réactions. 30/40 pour les plus expérimentés"
    Mais bon.
    Il reste des auteurs qui savent écrire, et des modérateurs qui savent lire...
    Au plaisir.







Palmarès