• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Stéphane Waffo

  • Blogueur et journaliste
  • Chroniqueur culturel
  • Interessé de tout ce qui est politique et actualité internationale

Tableau de bord

  • Premier article le 24/02/2006
  • Modérateur depuis le 31/05/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 16 669
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Stéphane Waffo 25 mars 2009 19:42

     Merci pour le commentaire. Ca prends un peu de recherche, mais en tout cas merci pour votre commentaire



  • Stéphane Waffo 3 juillet 2008 16:46

    Vous dites :
    "Curieusement sur Agoravox, on ne trouve qu’une critique de Michael Moore, Polémique système. Datée du 25 juin 2007, elle est signée Stéphane Waffo et se conclut par : « Mais, et c’est peut-être une des clés de l’Histoire, la grande question est celle de savoir si la finalité est plus importante que les moyens qu’on prend. Et à cette interrogation précise, Michael Moore et les réalisateurs Rick Caine et Debbie Melnyk ont exactement le même point de vue.

    En veut pour preuve, l’une des scènes où, n’arrivant pas à passer au travers de la garde rapprochée du réalisateur, l’équipe de tournage finit par user d’astuces questionnables. Au final, tout comme Moore, ils ont pu arriver à leurs fins ». L’article, titré « "
    Manufacturing Dissent" : Michael Moore, ange ou démon ?  », ne répond qu’à la moitié de la question qu’il pose. C’est indéniable, Michael Moore ne peut être l’objet de critiques, c’est un ange."

    Mon but à la fin de mon article etait simplement de dire que les réalisateurs avaient une belle opportunité de decrire Michael Moore mais je leur reproche d’avoir abusé de la méthode Michael Moore. On ne peut pas reprocher à quelqu’uns ses mefaits et utiliser la meme recette pour le decrire. C’est à mon sens complètement absurde. Et c’est en ca que le documentaire a beaucoup péché.

    Cela dit, on apprends beaucoup de choses sur les méthodes Mooriennes et c’est très interessant. SI vous n’avez pas encore vu ce doc et que vous êtes un fan de Moore, vous devriez le voir tout de suite.

    Sur un tout autre sujet, pour avoir vu presque tous les Moore, je pense qu’objectivement, son dernier Sicko qui n’a malheuresement pas eu le succès qu’il mérite (comparativement à un Farhenheit 911 over distingué). Bien qu’il reste dans la tradition Moorienne, il est celui je crois qui pointe le mieux les vrais problemes. Dans ce cas le système de santé et surtout la question des assurances.

    Sinon c’est un bel article qui permet de se pencher une énième fois sur ce reporter américain.

    On a beau le décrier, mais s’il y a avait un seul cinéaste francais qui faisait le minimun de ce qu’il fait....



  • Stéphane Waffo 11 mars 2008 15:20

    Merci pour votre précision. J’avoue toutefois que c’est un montage bien compliqué pour une société d’intérêt public.

    Sur l’existence de France 24, bien qu’ayant eu quelques craintes avant son lancement, son approche interactive et web 2.0 en fait une des seules chaînes de télévision dans l’air du temps.

    Aussi, c’est probablement l’une des seules télévisions à être broadcasté directement sur le net en tout temps.

    Il faut lui reconnaitre cet expertise.



  • Stéphane Waffo 24 janvier 2008 23:05

    C’est une très belle initiative que vous avez eu là. Je ne sais pas si à votre place le 15 millions ne m’aurait pas donner la crise cardiaque. Chapeau !

    Maintenant et comme plusieurs le disent la pérénité d’AgoraVox ne dependra pas seulement des lecteurs et redacteurs mais surtour du modèle économique que vous reussirez à trouver. Il faut aujourd’hui absolument trouver un modèle qui redonnerait naissance a Internet. Le journalisme citoyen c’est très bien. je pense que son seul avantage c’est de permettre aux meilleurs de reussir, que ce soit les vrais journaux, les vrais journalistes mais aussi les bons et les meilleurs bloggeurs, écrivains, redacteurs. Mais pour que tout ce beau monde puisse vivre, il faut de l’argent. La publicité c’est forcement le plus facile, mais il faut trouver ce modèle qui manque sur AgoraVox comme sur tous les autres médias sociaux.Comment ? j’en ai aucune idée et vous êtes le mieux placé pour le savoir. C’est vous qui avez les statistiques et tout le truc.

    De mon côté, je travaille aussi à la découverte de cette potion magique qui manque au web. Je suis redacteur sur Agora et j’y resterais toujours. C’Est un projet porteur et il sera forcement le socle d’un nouvel engagement social pour les jeunes et la génération de demain.

    Bonne continuation et du courage dans votre demarche

     



  • Stéphane Waffo 24 janvier 2008 20:31

    Cool, je crois que ca vaut la peine. Et merci pour ton commentaire, c’est très gentil.







Palmarès