• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

stéphanie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • stéphanie 10 mars 2010 12:43

    Oui, ce que vous évoquez a certainement existé il y a 35 ou 40 ans et je ne voudrais pas mettre les pieds dans la plupart des établissements/hôpitaux accueillant des personnes avec autisme encore aujourd’hui en France car cela ne doit pas être loin de ce que vous décrivez ci-dessus, mis à part le fait que depuis des progrès on été fait dans le domaine des calmants en tout genre ce qui facilite le travail des soignants...
    Loin de moi, parent, de juger les premières études réalisées sur ces enfants « étranges » il y a presque 80 ans !!!
    Cependant, depuis, on a découvert « que la terre n’était pas plate » si je puis dire et c’est ce que nous reprochons aux « spécialistes » français de l’autisme. 
    Dans toute profession, et surtout dans le domaine de la santé, il est Obligatoire, de mettre ses connaissances à jour et on ne peut décemment pas dire qu’aucune découverte majeure n’aie été faite sur le sujet. Depuis plus de 40 ans dans les pays Anglo Saxons et la plupart du reste du monde qui n’est pas alliéné par la psychanalyse, des thérapies adaptées ont fait la preuve de leur efficacité dans le traitement de l’autisme. Tous ceux qui se penchent vraiment sur le sujet le savent. Et surtout les parents qui n’en peuvent plus de voir qu’on leur refuse le progrès en brandissant des pratiques moyennageuses comme le packing...une honte...
    Il s’agit maintenant de prendre exemple sur Monica Zilbovicius osant dire tout haut ce que de nombreux scientifiques et médecins savent et constatent depuis des années et de dénoncer les manipulations de certains qui ne daignent pas se remettrre en question !
     


  • stéphanie 24 juin 2008 22:18

    En réponse à " Hérisson " : plusieurs choses

    Vous connaissez des " autistes heureux (..) intégrés dans des écoles normales, qui progressent ...etc" ...à coup sûr ce sont des enfants dont les parents se sont battus pour cela, car croyez-moi, ce ne sont pas les psychanalystes qui encouragent à scolariser les enfants autistes dans le milieu ordinaire. Dans ma ville on leur propose d’emblée une orientation en IME ou hopital de jour, si bien que pour l’entrée prochaine au CP de mon fils ( avec autisme de type Kanner) , c’est l’évènement du siècle, et toute l’école s’apprête à recevoir en septembre prochain un extra-terrestre...en septembre 2008, sans commentaire !

    Et si son entrée au CP est aujourd’hui possible, c’est aussi grâce à un virage à 90° que nous avons pu prendre il y a 2 ans en quittant le CMPP ( centre médico psycho pédagogique )où notre fils suivait une thérapie d’inspiration psychanalytique depuis 3 ans .....qui ne servait à RIEN, ni ne l’aidait, ni le faisait progresser au quotidien, RIEN, le NEANT . L’équipe n’a jamais eu un projet pour lui, jamais une seule évaluation, du grand n’importe quoi...Pourtant ces 4 heures par semaine étaient grassement financées par la sécurité sociale ( 1600 euros par mois ! ) qui ferme les yeux depuis des années sur ces pseudo thérapies à effet placebo sur nos enfants ....

    Vous assistez, selon vous, à une "mainmise des thérapies comportementales au détriment de la psychanalyse "....mais là je m’interroge : dans quel pays avez-vous la chance d’habiter ?" Sûrement pas en France où l’on peut constater que les forums internet regorgent de parents désespérés de ne pouvoir trouver les thérapeutes formés qui pourraient faire progresser leurs enfants, cherchant en attendant les jours meilleurs des stages de formation pour débuter à la maison ce que personne ne peut leur apporter à l’extérieur...et quand enfin par chance ils arrivent à trouver le psychologue qui va pouvoir leur accorder quelques heures dans son emploi du temps sur-booké, vient le moment de trouver le financement, et là...c’est terrible....Les parents qui, contraints et forcés par une société qui exclut systématiquement les enfants des écoles obligeant l’un des parents à stopper son activité pour garder l’enfant à la maison, vivant donc pour leur plus grande majorité sur un seul salaire, doivent payer des soins sur leurs propres deniers puisque le système de santé publique français ne leur rembourse pas un sou. 

    Il faut selon vous " s’en tenir à la perception du réel " et du vécu de chacun ....Que connaissez-vous de la réalité du combat quotidien que doivent mener les parents d’enfants autistes en France, du déchirement d’une mère qu’on oblige à exiler son enfant à l’étranger, de celle à qui on assène ( encore aujourd’hui en 2008 ! ) que si son enfant est dans cet état d’extrême souffrance c’est parce qu’elle l’a trop couvé ou bien pas assez ( au choix, suivant le psy rencontré ), qu’il n’y a rien à faire qu’à attendre que l’enfant sorte seul de sa psychose dans laquelle il s’enferme volontairement ( si on ne connait pas précisément les causes de l’autisme, on SAIT désormais qu’il s’agit d’un trouble neurologique qui ne permet pas une activation normale des zones du cerveau qui concernent la communication ). 

    Et par pitié, cessez cette attitude faussement prevenante..Nous savons que notre enfant ne guerira pas de son autisme car il fait partie intégrante de lui même, c’est tout aussi stupide de vouloir guérir quelqu’un de ses yeux bleus ou ses cheveux roux.. 

    Enfin que penseriez-vous si j’adressais votre enfant les dents pourries de caries au meilleur ophtalmo de la ville avec la promesse que celui-ci va le soulager très vite de ses douleurs ?

    Seriez-vous satisfait de la réponse : " On ne peut malheureusement pas juger l’efficacité d’un traitement .....etc ...etc ..."

    Bien à vous .....







Palmarès



Agoravox.tv