• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

STUDIO JEUNÈSE

STUDIO JEUNÈSE

Auteur de chansons (Faudel, Michel Fugain, Patricia Kaas, Fiona Gélin), scénariste (1gars1fille, Caméracafé), réalisateur d’albums, producteur de disques (Ton Andréïs) et de télévision

Tableau de bord

  • Premier article le 17/03/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • STUDIO JEUNÈSE STUDIO JEUNÈSE 17 mars 2009 15:29

    Je ne suis qu’un transmetteur. Le texte est anonyme, mais il mérite d’être lu de tous.
    Je ne vois pas ce qu’il y a de "bizarre", à moins d’avoir l’esprit tordu, ce qui est du reste fréquent de nos jours. A voir le mal partout, on se retrouve entouré d’abrutis, et voilà dans quel état le monde se retrouve !



  • STUDIO JEUNÈSE STUDIO JEUNÈSE 17 mars 2009 08:34

     Il est absolument scandaleux que l’on puisse, au nom de la pseudo liberté des internautes, cautionner un état de fait qui engendre la destruction pur et simple de toute une industrie, et la mort économique programmée des artistes. Personne n’aurait l’indécence de demander à Renault une voiture gratuite, ou de refuser de payer son pain à sa boulangère. 

    Les artistes, les producteurs indépendants, les éditeurs, les majors, n’auraient donc plus le droit de vivre de leur travail, et devraient accepter d’être sans cesse pillés et dévalorisés par l’inconscience et la radinerie des internautes. Nous voyons aujourd’hui le résultat de ce bel esprit communautaire pour lequel les oeuvres culturelles doivent être "offertes" généreusement à la briganderie des chantres éclairés de la Toile : l’industrie du disque a perdu 50 % de parts de marché en 5 ans, les artistes ne peuvent plus travailler faute de moyens économiques, et la production globale de nouveaux albums est en chute libre. 

    Bientôt, nous n’aurons plus rien à écouter que les fonds de catalogue. C’est le triomphe de la médiocrité, artistes et directeurs artistiques sont totalement désemparés. Bravo à tous les pirates, et félicitations à ceux qui les soutiennent. 

    La libre circulation de la bêtise, elle, a de l’avenir. 

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Culture






Palmarès