Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Sylvain Rakotoarison

Sylvain Rakotoarison

http://www.rakotoarison.eu


« Seul est éternel le devoir envers l'être humain comme tel. »

Citation de la philosophe Simone Weil tirée de son livre "L'Enracinement" (éd. Gallimard) publié en 1949 après sa mort.


« La contestation peut être vive, le jugement sévère, mais à condition de se tenir à un certain niveau intellectuel et moral qui n'en rend que plus percutants la contestation et le jugement. » (Étienne Borne)


 

Tableau de bord

  • Premier article le 08/03/2007
  • Modérateur depuis le 21/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 930 627 27946
1 mois 7 0 296
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 331 256 75
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par Sylvain Rakotoarison (---.---.---.185) 19 juin 12:45
    Sylvain Rakotoarison

    Petite info complémentaire.

    Ce 18 juin 2014, Martin Schulz s’est fait d’ailleurs réélire président du groupe S&D du Parlement Européen (poste qu’il avait avant 2012).

  • Par Sylvain Rakotoarison (---.---.---.185) 19 juin 12:44
    Sylvain Rakotoarison

    Bonjour Gil Saint-Gall,

    Le cynisme a toujours accompagné l’action politique, il est plus ou moins décomplexé (« Mon ennemi est la finance internationale ») mais toujours présent même du temps des Romains. Ce qui m’étonne, quand on parle de démocratie, c’est de refuser le choix des électeurs européens du 25 mai 2014 : le PPE est arrivé en tête, donc, le choix de Jean-Claude Juncker clairement identifié avant les élections comme le candidat du PPE, serait le choix le plus démocratique, c’est indiscutable. On ne va quand même pas choisir Marine Le Pen parce qu’elle a été en tête en France, tout de même ! Les Français ne sont pas seuls en Europe, et le FN a même du mal à fédérer en Europe pour créer son propre groupe. Le choix de la démocratie, c’est d’accepter que d’autres aient gagné si on n’a pas soi-même gagné.

    Cordialement.

  • Par Sylvain Rakotoarison (---.---.---.185) 17 avril 09:31
    Sylvain Rakotoarison

    Visiblement, vous ne m’avez pas bien lu, ou du moins, pas bien compris.
    Relisez mieux la conclusion.
    Cordialement.

  • Par Sylvain Rakotoarison (---.---.---.185) 4 avril 08:16
    Sylvain Rakotoarison

    Bonjour Fergus (2 avril 15:50),

    Vous vous trompez dans votre analogie.
    Le chef d’orchestre n’a pas changé.
    On a juste changé le premier violon.

    Cordialement.

  • Par Sylvain Rakotoarison (---.---.---.185) 1er février 10:51
    Sylvain Rakotoarison

    Aux lecteurs de mon article (dont je remercie de l’attention), je ferai deux réflexions.

    1. J’ai évoqué la loi sur l’avortement, en précisant que cette possibilité n’est qu’une dérogation exceptionnelle dans un principe initial de protection de l’embryon humain (voir mon point 2).

    2. J’ai rédigé cet article en effet avant la publication du 30 janvier 2014 dans « Nature » qui renforce justement mon argumentation sur le plan scientifique.

    Il s’agit de recherche sur les cellules souches NON embryonnaires, ce qui ne pose pas de problème éthique (a priori, mais j’y reviens car cela peut en poser d’autres) puisqu’elles sont issues de cellules matures d’adulte. Cette annonce est encourageante mais envisageable vu les grands moyens mis à la disposition de ces recherches par le gouvernement japonais.

    Pour résumer, il est possible de rendre une cellule mature d’adulte pluripotente (c’est déjà connu), mais avec cette (nouvelle) technologie, cette nouvelle cellule (appelée STAP) peut être à l’origine du développement d’un nouvel embryon (là, c’est très nouveau et même révolutionnaire).

    Deux remarques à ce sujet passionnant : d’une part, cette recherche a été réalisée pour l’instant uniquement sur des cellules de souris et pas d’humain (c’est important de le préciser, voir mon point 8) ; d’autre part, il reste évidemment d’autres problèmes éthiques liés à cette découverte, puisque si l’embryon se développe, c’est tout simplement du clonage, et même certainement plus performant que les méthodes précédentes (le faire sur l’humain revient aux mêmes interrogations que toutes les questions relatives au clonage humain). Mais cette technologie n’utilisera pas des embryons humains déjà existants.


    L’article de cette annonce scientifique est accessible à ce lien :
    http://www.nature.com/nature/journal/v505/n7485/full/nature12968.html

    « Stimulus-triggered fate conversion of somatic cells into pluripotency »
    Haruko Obokata, Teruhiko Wakayama, Yoshiki Sasai4 Koji Kojima, Martin P. Vacanti, Hitoshi Niwa, Masayuki Yamato, Charles A. Vacanti
    Nature Volume : 505, Pages : 641–647
    Date published : 30 January 2014
    Received :10 March 2013
    Accepted : 20 December 2013
    Published online : 29 January 2014

    (Je recommande toujours de lire l’article scientifique originel, les dépêches de presse n’expliquant pas forcément très bien les sujets évoqués, toujours revenir à la source de l’information).

    Le problème que relève mon article et qui n’est pas contredit (au contraire) par cette découverte, c’est que la France a deux trains de retard : d’une part, elle s’aventure dans l’autorisation de principe du bricolage sur du matériau humain VIVANT (je prends date pour voir les développements futurs inquiétants que les auteurs de science-fiction ont même du mal à mesurer), et d’autre part, elle encourage une technologie qui est dépassée depuis 2008, réflexion que la découverte annoncée le 30 janvier 2014 confirme une fois de plus, mais l’attribution du Nobel en 2012 était déjà assez claire (voir mon point 10).

    Bon week-end à tous.








Palmarès



Agoravox.tv