• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tagada2

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • tagada2 10 mai 2008 11:09

    Cet article est caractéristique de la démagogie ambiante dans ce pays. On y retrouve tous les clichés qui pourrissent littéralement tout débat. En effet, le seul critère qui semble valable et "juste" est celui de la rapartition des richesses, définie comme seule moyen d’atteindre l’équité au détriment de l’égalité.

    Les clichés :

    - les enfants rapportent de l’argent. Ayant trois enfants, je me permets de témoigner : non, les enfants ne rapprotent pas d’argent... Appartements plus grands nécessaires, à partir de trosi enfants, il faut changer pour uen voiture plus grande (donc plus chère à l’achat et à l’entretien), tout acehter en triple, sans parler du prix des vacances. Celu iqui parle de "mutualisation" ne sait pas de quoi il parle. Car il est vrai que l’on mutualise...le sel et le gaz... Pour le reste, je n’ai pas du bien m’organiser, surement...

    - les allaocatiosn doivent s’arrêter à 18 ans. Excellente idée quand on sait que c’est à cet age là qu’ils coutent le plus cher en raiso ndes études et que les fameuses "aides" données sous tel plafond de ressource que toutes les classes moyennes (y compris inférieure) en sont exclues. Cet age de 18 ans corresond au fantasme du l’age du vote. Je rappelle que les parents restent responsables dasn certains domaines jusqu’à 21 ans... Les études sont pour un pays un INVESTISSEMENT (mot maudit chez la majorité des lecteurs de ce forum) qu iva créer de la RICHESSE que l’on va plus tard REDISTRIBUER par le biais des IMPOTS.

    - Chager de politique : comme d’habitude, si ça va mal c’est à cause des autres, alors que le mal est en nous. Il serait catastrophique de mettre les allocations sous plafond de ressource. En effet, ce système est fondamentalement injuste car il créer des seuils qui rendent beaucoup plus pauvres tous ceux qu sont légèrement au dessus. de plus, de quelles ressources parlent-on ? Bénéfice du travail, de rentes, imposable/non imposable... ? Le risque réel est de voir arriver le même syndrome que dasn les vilels américaiens il y a 15 ans : le syndrome "dinks" (double icome, no kids). Quand on es tdeux cadres moyens, la belel vie, c’est DE NE PAS FAIRE D’ENFANTS, surtout dasn un système de retraite par répartition où ce sont les enfants des autres qui vont vous payer votre retraite (sauf la partie par capitalisation que les non dépenses engendrées par l’absence d’enfant ont permis).

    - Les allocations profitent auss iaux "riches". Les "riches" ou ceux que certaisn appellent "riches" payent déjà la cantine scolaire jusqu’à 5 fois le prix demandé aux "pauvres". Le vrai scandale n’est psa de payer plus (quoique le repas est le même et on a déjà payé des impots qui sont fonction des revenus, bien que largement non proportionnels) mais que ce facteru multiplicateur s’arrête à 5 ! On favorise les vrais riches, et on matraque les classes moyennes.

    Ce qui est agaçant dasn l’article et les commentaires, c’est qu’ilss ne comprennent pas qu’en France les classes moyennes (de 1500 à 6000 €/mois) sont en train de se faire laminer et que les oppposer aux "pauvres" ne fait que bénéficier à ces qui poursuivent leur enrichissement car totu est fait pour eux.

    Je peux vous assurer qu’avec 3 enfants au lycée et dans le supérieur, avec 5000 € par mois, on rame et sérieux ! cela peut paraitre curieux, mais c’est la vérité.







Palmarès



Agoravox.tv