• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tartalak

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • tartalak 18 octobre 2010 10:49

    @PascalR,

    Comme le suggère l’article (qui, il me semble, est plus un manifeste qu’un article), les grévistes et leurs sympathisants ne manifestent plus pour la réforme des retraites, mais ont engagés (ou se sont laissé engager) dans un bras de fer avec ce gouvernement et, plus largement avec un système qui les oppresse au point de leur faire abandonner la raison au profit de la colère.

    Quand à votre suggestion d’aller bloquer physiquement le Président de la République dans son Palais par une manifestation, je la trouve touchante de naïveté, ou de mauvaise foi, au choix. La finalité de tout ça est de l’en débusquer, pas de l’y préserver.


  • tartalak 30 mai 2008 19:20

    Il est probable qu’ils bossent deux fois plus, car nombre de dépenses énergetiques concerne encore la production, le transport et la transformation du support de communication que l’on appelle papier et qui pourrait se trouver supplanté un jour par le courrier électronique (je sais que ce discours semble sorti des années 80, mais la révolution numérique n’est pas encore globale, loin s’en faut).

    De plus, tous ces déplacements concernant les loisirs nous ont habitué individuellement à l’échange culturel avec des populations éloignées. Je doute que nous y renoncions demain du fait du coût trop élevé du voyage.


  • tartalak 8 mai 2008 10:48

    Vous confondez vulgarité et grossiereté. Si la forme est un peu rude, elle n’en est que plus profitable à l’expression de la colère, et le mot de Cambronne est bienvenu pour désigner ce dans quoi l’auteur met le nez des fâcheux pleurnichards aux bois de cerf.


  • rem 25 mars 2007 11:16

    Tout d’abord, je tiens à prévenir que je n’ai pas lu tous les commentaires suivant cet article, mais il y a quelques points que j’aimerai éclaircir :

    1.Il n’existe aucun élément (du moins dans les liens donnés par l’auteur) qui confirme que le reportage a bien été diffusé 20 minutes avant l’effondrement du bâtiment, si ce n’est la bonne fois de celui ou ceux qui l’ont mis en ligne.

    2.La présence du bâtiment encore intact pendant le reportage ne pourrait-il pas être le résultat d’un honteux bidonnage de la part de la BBC, faisant croire que sont reporter est sur les lieux alors que tout aurait été monté en studio (pour renforcer la crédibilité de l’info, et ainsi le professionnalisme de la chaîne) ?

    3.La disparition des archives de la BBC ne pourrait elle pas être volontaire afin de cacher tout une série de manipulation de ce genre à une période de tension extrêmes entre chaînes concurrentes pour relayer les information sur un des événement les plus important de l’histoire des médias ? Car pourquoi avoir fait disparaître toutes les archives s’il n’y avait que ce reportage incriminé ?







Palmarès