Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Taverne

Taverne

La rosée
Poète, philosophe, auteur de nombreuses chansons (gratuites en écoute et en téléchargement : dernier album " VOIR 3 clips de mes chansons en vidéos / Mes autres chansons en collaboration
 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/08/2010
  • Modérateur depuis le 28/10/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 205 4447 4636
1 mois 0 89 0
5 jours 0 17 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 29 27 2
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Taverne (---.---.---.33) 2 mai 12:23
    Taverne

    Erratum :

    « devant leur enfant accomplissant ses premiers pas ».

  • Taverne (---.---.---.33) 2 mai 12:22
    Taverne

    Les élites de notre pays ont pour les jeunes de Nuit debout le regard consterné qu’auraient des parents devant leur enfant accomplissant ses premiers. Loin de se réjouir pour lui, ces parents ne veulent qu’une chose : maintenir leur tutelle en tenant la main de leur enfant sans jamais la lâcher.

    C’est pourquoi, les élites ne parlent plus de démocratie, c’est un mot qu’elles ont banni parce qu’il pourrait donner des idées d’autonomie au peuple. Elles n’invoquent plus que la république, avec derrière cette notion, l’idée d’ordre républicain et ses défenseurs : les compagnies « républicaines » de sécurité.

  • Taverne (---.---.---.33) 2 mai 11:33
    Taverne

    @Jo.Di

    Le fait d’être obligé de faire ses courses à Carrefour ( encore que ce ne soit pas tout-à-fait vrai, il existe des alternatives) ne fait pas pour autant de l’individu une personne soumise et décérébrée. Chaque être humain peut prendre ses distances par rapport aux systèmes qui lui imposent des contraintes et demeure parfaitement libre.

  • Taverne (---.---.---.33) 2 mai 11:27
    Taverne

    La citation finale de Berdiaev est excellente, je ne la connaissais pas.

    Ce passage est choquant : "Des hommes peu avantagés par la nature comme Raphaël se voient attribués une ou plusieurs femmes et peuvent mener désormais une vie affective et sexuelle satisfaisante.« Selon cette conception, la femme est un objet de possession comme les autres. »J’ai trois chameaux, une Golf et trois femmes« . Les femmes »peu avantagées" ont-elles droit aussi à trois beaux hommes ?

  • Taverne (---.---.---.33) 30 avril 23:04
    Taverne

    Je reprends cet extrait : "Plus la vie devient facile dans une société de consommateurs et de travailleurs, plus il devient difficile de rester conscient des forces de nécessité auxquelles elle obéit même quand le labeur et l’effort, manifestations extérieures de la nécessité, deviennent à peine sensibles."

    J’ajouterai que les êtres humains de notre époque, moins soumis à la mort, moins pressés par la nécessité quotidienne et assurés d’une espérance de vie longue, subissent moins de pression et sont moins enclins à se dépêcher de vivre, de laisser des traces en enfantant ou par l’accomplissement de projets. Par la pression plus forte qu’exerçait autrefois la mort, l’homme s’activait plus et devait passer plus vite les caps de l’existence. Par exemples, il n’y avait pas de période d’adolescence, on devenait adulte directement. Ces conditions étaient propices à l’émergence de génies (hommes et femmes qui se hâtaient d’oeuvrer pour l’humanité, avant de décéder).

    Avec l’espérance de vie plus longue, et demain le transhumanisme, les choses risquent de s’inverser : l’homme devrait logiquement devenir plus lent, plus paresseux et même moins intelligent !



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Les beautés du nombre Pi




Palmarès



Agoravox.tv