Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Taverne

Taverne

L'être ou le Trois-en-Un, livre publié en ligne le 1er septembre 2016.
"Les Dimensions humaines" : mon autre livre paru sur Amazone.
*****************************************************************
Mon dernier album de chansons (gratuit) publié : La rosée (auteur des textes)
Poète, philosophe, auteur de nombreuses chansons (gratuites en écoute et en téléchargement : dernier album " VOIR 3 clips de mes chansons en vidéos / Mes autres chansons en collaboration
 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/08/2010
  • Modérateur depuis le 28/10/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 233 5660 6211
1 mois 0 36 0
5 jours 0 16 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 100 96 4
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Taverne Taverne 20 janvier 20:45

    @mollard lionel

    Vous avez de l’humour. Bon, en fait, si je rectifie la forme, c’est que j’apprécie le fond. Je trouve juste dommage de gâter le fond en traitant la forme avec désinvolture. Mais j’ai constaté que vous avez des efforts sur le langage. Bon, en fait, une chose m’intrigue : pourquoi Rembrandt ? Il doit y avoir une raison.


  • Taverne Taverne 20 janvier 19:39

    Vous écrivez « On parle d’art, comme si la guerre était aussi colorée qu’un Rembrandt ou Picasso ». Or, Rembrandt faisait des peintures plus sombres que colorées et le tableau de Picasso auquel vous pensez sans doute, Guernica, est en noir et blanc ! Donc, je dirai que les exemples sont très mal choisis.


  • Taverne Taverne 20 janvier 16:39

    @Amaury Watremez

    Je ne parlais pas de vous. Voir ici l’exemple.


  • Taverne Taverne 20 janvier 16:07

    L’argument « je suis modeste » et donc je peux faire dix fautes par ligne dans mon article, je viens justement d’en être la victime. Je cite : « vous êtes tout le contraire de ma modeste personne, un érudit fier de son bagage et grand amateur de la langue de Molière ». Voilà ce que qu’on se prend dans la figure quand on a un peu de culture et que l’on veut faire comprendre qu’écrire comme un cochon , c’est insulter la langue et les lecteurs. Par populisme, on porte au pinacle l’ignorant. Pourtant, Molière, Racine et Corneille sont en accès libre sur Internet. Nul besoin d’être un bourgeois nanti et de payer des places au théâtre. Tant que l’on flattera le manque de culture, ce sera ainsi.

    L’autre jour, j’ai vu à la télévision, un jeu dans lequel une jeune femme excellait à nommer les stars people et le moindre animateur télé. C’est là la nouvelle culture. On ne lui posa aucune question sur l’art ou l’histoire. C’est dépassé ces choses-là. Son érudition fut richement récompensée : en particulier un véhicule 4 x 4 rutilant. Récompenser cette forme de culture s’avère en plus payant !


  • Taverne Taverne 20 janvier 09:33

    Désolé, mais il y a beaucoup mieux.

    La Chanson du Mal-aimé
    de Guillaume Apollinaire

     à Paul Léautaud.

     Et je chantais cette romance
     En 1903 sans savoir
     Que mon amour à la semblance
     Du beau Phénix s’il meurt un soir
     Le matin voit sa renaissance.

    Un soir de demi-brume à Londres
    Un voyou qui ressemblait à
    Mon amour vint à ma rencontre
    Et le regard qu’il me jeta
    Me fit baisser les yeux de honte

    Je suivis ce mauvais garçon
    Qui sifflotait mains dans les poches
    Nous semblions entre les maisons
    Onde ouverte de la Mer Rouge
    Lui les Hébreux moi Pharaon

    Oue tombent ces vagues de briques
    Si tu ne fus pas bien aimée
    Je suis le souverain d’Égypte
    Sa soeur-épouse son armée
    Si tu n’es pas l’amour unique

    La suite, c’est par là.







Palmarès