• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

TDMP

Etudiant en école de commerce. ¨20 ans, passioné par les nouvelles technologies, les médias, la politique et la géopolitique.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • TDMP 10 septembre 2008 16:40

    Effectivement les permis à polluer ne sont pas la meilleure solution, mais en avez-vous une meilleure ? Puisque le modèle américain n’est pas négociable, que faire ? Et que dire de la Chine, qui est aujourd’hui sans conteste le plus grand pollueur du monde à cause du charbon notamment ?
     

     


  • TDMP 9 septembre 2008 22:05

     

    Certes, comme je l’ai déjà écrit, les OGM actuels ne sont ni utiles ni bons mais l’enjeu est d’en trouver de meilleurs et de plus utiles pour cultiver dans des zones et des conditions aujourd’hui trop extrêmes pour être exploitables.

    Que penser d’ailleurs des mutations par radiations, c’est une manière de modifier les propriétés d’une plante sans y introduire d’autres gènes. Je pense que toutes les recherches sont bonnes, tant qu’elles servent l’intérêt commun.


  • TDMP 6 septembre 2008 14:43

    Tout à fait il faut éduquer, et ceci afin que l’ensemble de l’humanité puisse manger à sa faim.
    Il y a un siècle 800 millions d’hommes souffraient de la faim, il y a 50 ans encore 800 millions et aujourd’hui la même proportion. Donc d’une manière relative la proportion des personnes qui souffrent de la faim a diminué mais ce raisonnement ne me convient pas. A nous de faire le nécessaire pour qu’en 2050 le moins de personnes possible manque de nourriture, car sinon les conséquences (émeutes, guerres, déplacements de populations) seront terribles.

    L’éducation ne consiste effectivement pas à imposer une vision des choses ou une technique, l’éducation consiste simplement à démontrer l’urgence de la situation et surtout à proposer des solutions objectives, pérennes et efficaces pour résoudre ses problèmes et ceci dans l’intérêt de l’humanité tout entière.
     

     


  • TDMP 6 septembre 2008 12:31

    Effectivement mon propos pouvait semblé un peu trop réducteur, à savoir que les OGMs seraient la seule et unique solution pour nourrir les hommes. En réalité je ne le crois pas. Je dis simplement qu’ils ne faut pas les diaboliser car un jour ils nous seront certainement utiles. On prévoie en 2050 plus de 2800 variétés d’OGMs, aujourd’hui il n’en existent que deux et elles sont aux mains d’une grande multi (Monsanto).

    Pour nourrir la population mondiale aujourd’hui, il faudrait :
    1 : fermer les frontières et stoper le commcerce absurde de produits agricoles d’un continent à l’autre.
    2 : aider massivement les pays en développement en soutenant leur agriculture, via des moyens financiers et techniques un peu comme ce fut le cas pour l’Europe avec le plan Marshal.
    3 : développer une agriculture à haute intensité environnmentale sur l’ensemble du globe. C’est-à-dire adapter l’agriculture moderne aux changements climatiques, aux nouvelles maladies et au manque de biodiversité notamment via le retour à des techniques agricoles moins polluantes.

    Le temps de la chimie étant révolu, il nous faut passer au temps de la biologie !


  • TDMP 6 septembre 2008 03:00
    Je suis globalement d’accord avec vos idées et vous présentez bien le problème.
    Je viens d’assister à une conférence à ce sujet donnée par Bruno Parmentier auteur du livre "nourrir l’humanité". Et à cet égard je suis d’accord avec lui, étant donné qu’il faut produire deux fois plus d’ici à 2050 pour nourrir les hommes, il faut prendre le problème à bras le corps notamment grâce à une maîtrise technologique de la biologie et plus particulièrement des OGM. Parmentier n’est pas pro OGM, il est simplement objectif. D’ailleurs il défend la souveraineté alimentaire et l’absurdité du commerce mondial et de la globalisation des marchés agricoles qui force à inonder des pays pauvres et à les rendre dépendants des productions nordiques. Ainsi on peut trouver du café vietnamien en vente au Mexique alors que ce dernier est un grand producteur de café. Quel gaspillage d’énergie dans un contexte de raréfaction des ressources énergétiques !!!! 
     
    Alors certes, la croissance économique est bien différente de la croissance végétale, mais plus les hommes sont nombreux et diversifient leurs aliments et plus il faut produire afin de subvenir aux besoins vitaux de l’humanité. Je ne dis pas que les OGM sont la solution mais il est incontestable qu’on ne nourrira pas 9 milliards d’hommes en 2050 avec l’agriculture biologique telle qu’elle est pratiquée de manière homéopathique en France aujourd’hui. Il est indéniable q’une maîtrise de la recherche biologique et génétique dans le domaine agricole est nécessaire. Cette maîtrise ne devant pas être l’apanage de grandes firmes comme mais plutôt le rôle des Etats et des agences publiques qui seules peuvent guider le progrès vers l’intérêt commun et non l’intérêt économique.
     
     






Palmarès



Agoravox.tv