• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Teralithien

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Teralithien 20 octobre 2008 18:37

    Monsieur,
    à la lecture de votre mot je devine un manque de discernement qui découle certainement de la mésinformation dont vous avez été l’objet depuis que les premières images du premier coup de machette ont été diffusées à la télévision jusqu’aux flèches et autres lynchages actuels que nous servent les si serviables médias audiovisuels.
    Concernant le Rwanda : Le génocide rwandais est l’aboutissement d’une politique de décervelage menée par certains médias rwandais à la botte de Juvénal Habyarimana (si tant est que ce nom vous dise quelque chose) à l’attention de la majorité hutu (ça vous parle ?) et à l’encontre de la minorité tutsi (attention, on le perd !). Il se trouve, et beaucoup de documents le prouvent, en français (ça peut aider si on sait lire), que ce dictateur fut (le mot est bas) un ami cher de Mr Mitterrand, et son fils un ami cher du fils de son ami (mais c’est anecdotique), que cette amitié permit à Habyarimana de démultiplier le nombre d’hommes de son armée, de sa garde présidentielle, des milices interahamwe (c’est bientôt fini, ne vous en faites pas) et de les armer en conséquence (à crédit, monsieur). Il se trouve enfin que cette explosion du budget militaire eut lieu dans les quelques années qui précédèrent le génocide et que les massacres qui le constituent furent d’abord perpétrés par ces hommes, armés et formés par l’armée de la France de Mitterrand.


  • Teralithien 20 octobre 2008 18:34

    la France, par son soutien militaire constant et déterminant, a permit à la dictature raciste d’Habyarimana de se maintenir de 1990 à 1994 et de mettre en place le génocide pendant cette période, sans quoi le régime vacillant serait tombé. L’armée rwandaise était sous la tutelle de conseillers français qui ont décuplé l’armée nationale de 5200 hommes à près de 50000, en pleine connaissance de cause (cf. Mission parlementaire Quilès de 1998). L’Etat français a formé des milliers d’hommes qui pour beaucoup allaient devenir les encadreurs du génocide. La France a formé les commandos de la Garde présidentielle et les troupes d’élite de l’armée rwandaise. Les livraisons d’armes et de matériel militaire par la France jusqu’au, puis pendant, et après le génocide auprès des génocidaires exfiltrés au Congo grâce à la France, sont plus que colossales. En plein génocide, des membres du gouvernement intérimaire, que tout le monde refusait de recevoir, ont été reçu à l’Elysée et à Matignon. Etc, etc, etc… La liste des responsabilités ne s’arrête pas à cela loin de là, l’implication française dans le génocide des Tutsi au Rwanda donne le vertige.


  • Teralithien 20 octobre 2008 18:31

    Qui salit le nom de la France ?
    Des politiques (droite et gauche) par leur soutien indéfectible à des génocidaires ?
    Des simples gens qui se mobilisent pour dénoncer l’impunité de ce crime ?
    Quelle France soutenez-vous exactement ?
    A quelle France participez-vous ?
    Par exemple vous accordez-vous la possibilité de ne pas soutenir les crimes de votre pays, de les combattre pour un monde vivable pour tous ?
    C’est vous qui semblez aigri et c’est normal vu le peu de liberté que vous vous accordez. Si un jour vous décidez de faire face à vos désillusions et aux oligarches qui vous manipulent et vous gouvernent en vous faisant miroiter des rêves, vous vous soulagerez pour de bon, adieu l’amertume ! Vous n’avez pas pas perdu ton temps en venant ici, bon courage.







Palmarès