• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

termitor

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • termitor 4 décembre 2011 05:41

    Ça pousse partout ? on peut avoir des graines résistante et en foutre dans tout les champs OGM. Au lien d’être faucheur il faut être semeur. :p


  • termitor 7 novembre 2006 20:16

    "Ce que personne ne désire, et surtout pas mes détracteurs qui n’auraient plus de mur sur lequel lancer leur balle.

    C’est ma plus grande victoire : que mes ennemis me veulent et qu’ils ne peuvent se passer de moi, si qu’ils me protègent même."

    Ton plus grand ennemi ici, c’est toi meme.

    Tu es la personne, la plus « MOI JE » que j’ai pus lire sur le net. mais comme tu utilise ton pseudo/nom en permanance cela se vois moins.

    Demian, je n’ai rien contre toi en particulier, j’attend de voir les choses interesante que tu as dire, d’ailleurs, si je les commentaires, c’est bien pour cela, je recherche l’experience et la reflection de chacun. Mais je suis desole de t’avoué, que tu me fait perdre mon temps et a d’autre.

    Bon soit tous le monde te deteste (ce que tu pense). Alors fait avec, et maintement, parle en terme pertinant, et pas que du « MOI JE », si tu as choses interesante a dire, je serais le premier a te plusser. Je t’en pris, evolue un peut. pense aux autres.

    Bien a toi, termitor


  • termitor 7 novembre 2006 20:04

    L’integrite, c’est contre soit meme. L’integrisme, c’est contre les autres.

    il y a une difference entre se faire obeir a un « ideal/ideologie » et faire obeir les autres.

    donc, je suis pour l’integrite de chacun, c’est mon seul integrisme.


  • termitor 13 octobre 2006 18:09

    La republique universelle n’a pas de frontiere.

    Elle reconnais et respecte tous les hommes.

    Quelle part on a beau dire, c’est dans cette idée la que je me reconnais, et c’est dans cette idées la que j’ai envie de vivre.

    Cette idée de la france, que l’homme forme ou tous par ses droits, et que la france n’est qu’un espace geographique delimite dans le temps et l’espace, mais pas l’ideal qui l’unie, cette idéal a une vertue universelle, et un jour il sera le don de tous.

    Bien a vous


  • termitor 13 octobre 2006 16:30

    Humour (réalité)

    == Histoire ==

    L’’’’économie’’’ est historiquement la science du vol légalisé à l’usage des riches. En effet, les premiers économistes étaient des voleurs reconvertis, qui voulaient continuer leurs activités légalement. Ils ont inventé la banque, qui permet de créer de la fausse monnaie tous en prenant des bénéfices sur les prêts et sur les dépôts d’argent (de fausse monnaie bien sûr).

    L’économie repose sur la confiance des voleurs reconvertis.

    == Logique floue == L’économie est une science humaine qui utilise les mathématiques de la même facon que l’astrologie, on dit même de l’économie que c’est la science du vol organisé et humainement acceptable. Attention si vous rencontrer un économiste, surtout ne parlez pas de la couleur de votre culotte il pourrait vous vendre un crédit sur l’usage de la saleté, et vous allez vous retrouver à poil, avec juste la saleté pour vous couvrir.

    == Petite leçon d’économie == Vous avez besoin d’un prêt d’argent de 100€, donc bien sûr pour le risque que prend l’économiste, il va vous demander de payer plus que la somme de départ.

    On appelle cela l’intérêt. L’intérêt peut être faible ou fort, l’important c’est qu’il y en a.

    Imaginons un interet de 1 % soit si vous payez : * en 1 an, vous devrez 101 €, * en 2 ans 102,01 €, * et en mille ans toutes la richesse du monde produites depuis le début de l’économie.

    L’intérêt est le pouvoir magique de demander à l’infini un travail sans aucune contrepartie, en effet l’économiste si jamais vous ne remboursez pas, reprendra la totalité de vos bien qui valent bien la somme de départ, il n’est jamais perdant.

    Contre l’économiste il n’y a qu’une choses à faire, c’est de l’ignorer. Et le retour à la condition d’esclave est enviable, car au moins on sait que l’on est un esclave, on ne vit plus dans l’illusion de la liberté.

    L’économiste a un point faible, il ne comprend rien aux mathématiques qu’il utilise pour vous berner. Si vous êtez assez con pour tomber dans son piège stupide, vous méritez bien votre condition d’esclave.

    Il y a donc deux types d’hommes sur cette terre : * Les économistes, qui sont des voleurs reconvertis en banquiers, des riches, des exploiteurs. * Les non-économistes, qui sont d’honnêtes gens reconvertis en esclaves, des pauvres, des exploités, des imbéciles, des sauvageons. * Et enfin la dernière categorie d’hommes, les morts, qui sont bien heureux de ne plus vivre, ils ne sont ni exploités, ni exploiteurs.

    Leçon de morale de l’économie : :Bien heureux les morts qui n’ont pas vécue.

     [1]







Palmarès