• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tetra Pak France

Tetra Pak France

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 20/03/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Tetra Pak France Tetra Pak France 8 décembre 2009 16:05

    Pour terminer...

    Une bouteille plastique nécessite près du double d’énergie et de ressources non renouvelables par rapport à la brique alimentaire et ses émissions de CO2 sont supérieures de 49% à celles d’une brique alimentaire. Pour le verre, c’est encore plus important : durant tout son cycle de vie, la bouteille de verre génère des rejets de CO2 quatre fois supérieurs à ceux générés par la brique, du fait de l’énergie nécessaire pour la fondre lors de la production puis la refondre lors du procédé de recyclage. Néanmoins, il est tout à fait certain que le verre est l’emballage le plus écologique, s’il est consigné, car il se réutilise à l’infini. Sauf que ce n’est pas le cas en France et que le recyclage du verre est très polluant.

    Je suis d’accord avec Shadok71, le consommateur a deux pouvoir : celui de voter, et celui d’acheter des produits vertueux. Il est certain que ce n’est pas facile de s’y retrouver parmi tous les emballages proposés et qu’en outre, le consommateur n’a pas envie de passer sa vie dans son magasin ! On ne peut qu’espérer que la mise en place de l’étiquetage environnemental, engagement du Grenelle de l’Environnement, aide le consommateur à y voir plus clair ! Pour info, si les consommateurs faisaient systématiquement le choix de la brique alimentaire pour des produits tels que le lait et le jus, cela engendrerait, en France, une économie globale annuelle en CO2 de 194 600 tonnes, soit l’équivalent de plus de 1,3 milliards de kilomètre en voiture ! Ca donne à réfléchir… !


  • Tetra Pak France Tetra Pak France 8 décembre 2009 15:55

    Merci pour ce long article sur les déchets. C’est un sujet extrêmement important.

    Je souhaiterais revenir sur une confusion régulièrement faite sur les emballages carton pour liquides alimentaires.

    Les emballages de Tetra Pak sont fabriqués à partir de carton à 75%. Le carton est donc dérivé du bois, qui est une matière renouvelable. Tetra Pak propose des emballages issus de forêts gérées durablement et tracés à 100%. De plus, 33% du carton vient de forêts certifiées FSC, le label internationalement reconnu par les ONG, dont Greenpeace et le WWF, comme étant le plus exigeant à l’heure actuelle.

    Concernant le recyclage, il faut savoir que la division des matériaux d’une brique usagée est si simple que chacun pourrait le réaliser chez soi. En effet, il suffit de plonger la brique dans un blender rempli d’eau et de mettre en route lentement pour que le carton remonte à la surface et que la matrice PE-Alu aille vers le fond. A échelle industrielle cela se fait grâce à un pulpeur dont le principe est identique à celui décrit précédemment. Il est donc facile d’isoler les différentes matières de la brique, contrairement à ce qui est dit dans l’article proposé.

    Ce carton des emballages de type Tetra Pak est à l’heure actuelle recyclé à 100% en essuie-tout ou en papier toilette Pour ce qui est des 25% restant, c’est de l’aluminium (5%) et du plastique (20%) qui ont pour fonction d’isoler le contenu de la lumière et d’assurer l’étanchéité et la rigidité de l’emballage. Ces 25% restant sont à l’heure actuelle valorisés à hauteur de 30% environ en piquets de vignes, de cornettes de palettes et de bancs publics. Tetra Pak s’investit considérablement dans la « construction » de la filière de recyclage de cette matière agglomérée de plastique et d’aluminium.

    Dans le cadre du partenariat entre le WWF France et Tetra Pak France, le WWF a suggéré à Tetra Pak de commander une analyse de cycle de vie de l’emballage alimentaire en carton. Cette étude a été menée par Bio Intelligence Service, un cabinet d’experts spécialisés dans l’analyse de cycle de vie des produits, et a démontré le moindre impact sur l’environnement de la brique alimentaire face aux autres emballages existants (la bouteille en plastique et la bouteille en verre), notamment sur les aspects, utilisation de ressources renouvelables, émissions de gaz à effet de serre et utilisation d’énergies non renouvelables. Cette analyse est disponible ici http://www.tetrapak.com/fr/SiteCollectionDocuments/Analyse_du_Cycle_de_Vie_ ACV/rapport_final.pdf

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement Environnement






Palmarès