Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

therasse

therasse

Quelques années de fac de droit. Stop aux études en troisième année, et « real orientation » de ma carrière professionnelle vers la banque et les assurances où j’ai dirigé une petite succursale pendant 13 ans. Fin de carrière dans un service crédit. Actuellement pré-retraité. 
« Hobbies passions » : le tennis, lire, écrire.
Activités actuelles :
-problèmes de hanche : le tennis, c’est quasi-définitivement compromis
- restent la lecture et l’écriture, exclusivement sur le net

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 231 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • therasse (---.---.---.132) 18 juin 2013 19:03
    therasse

    Il existe des tables de mortalité sur Internet ; allez donc les consulter et vous constaterez que depuis 2007 il n’y a plus de croissance de l’éspérance de vie. Au contraire, ça baisse un peu : le quinquennat de Sarko sans aucun doute.
    Notion de tables de mortalité :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Table_...

  • therasse (---.---.---.132) 7 juin 2013 15:08
    therasse

    C’est une chose de négocier ; c’en est une autre de dispenser de toute forme d’impôts :

    http://ldhcibp.wordpress.com/2012/1...

    EXTRAIT : "C’est un cadeau fiscal hors norme. L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a décidé en avril 2008 d’exonérer de toute forme d’impôt le milliardaire Karim al-Husseini, alias l’Aga Khan, domicilié en France depuis de longues années. L’Aga Khan est à la fois imam suprême, prince et homme d’affaires. C’est aussi un proche de l’ancien ministre du budget, Éric Woerth. Il a investi sans compter dans sa ville et circonscription de Chantilly, pour la sauvegarde du domaine hippique de la ville.

    Dans un courrier à l’Aga Kahn dévoilé par Mediapart, Nicolas Sarkozy a promis au chef religieux une « exonération d’impôts directs, de droits d’enregistrement et d’impôt de solidarité sur la fortune ».

    Représentant de la communauté des ismaéliens (une branche du chiisme musulman) et considéré comme le quarante-neuvième descendant du prophète Mahomet, l’Aga Khan est à la tête d’une fortune personnelle estimée, selon plusieurs médias, à près de deux milliards de dollars, mais dont le détail n’est pas connu avec précision."

  • therasse (---.---.---.132) 29 mai 2013 18:58
    therasse

    Vote binaire pour vote binaire, pourquoi ne pas avoir simplement soumis les deux candidats au choix des militants en se contentant de sécuriser la procédure pour éviter les magouilles ?

  • therasse (---.---.---.132) 11 mai 2013 21:35
    therasse

    In fine, se flinguer ! Car vivre c’est parier, l’avenir étant toujours incertain !

  • therasse (---.---.---.132) 11 mai 2013 21:28
    therasse

    Interdire les successions, confisquer les héritages, car au fond il s’agit souvent du produit de paris.

    Des mômes qui ne fichent rien en pariant sur la longévité des successibles dont ils pourraient hériter.

    Interdire le mariage. Là aussi, il s’agit souvent d’un pari. On se marie avec un fiancé couvert de diplômes, des parents riches dont on attendrait l’issue fatale avec une impatience soigneusement dissimulée. On peut aussi contracter mariage et se rendre compte plus tard que la conjointe était vénale ou infidèle et qu’elle se tire avec l’argent du ménage.

    Choisir de travailler dans une entreprise plutôt qu’ une autre, payer ses impôts dans un pays ou s’expatrier en espérant obtenir une nationalité nouvelle et des impôts moins lourds.

    Placer son argent, en particulier s’il s’agit de placements boursiers (actions) ; aujourd’hui le risque repose également sur les faillites possibles des institutions bancaires.

    Baiser avec une nana sans protection en pariant ainsi sur le fait qu’elle vous donne l’exclusivité sexuelle et constater qu’elle vous refilé des petites bêtes.

    Décidément, comme on le constate, tout est pari. Foutez donc la paix aux parieurs, les seuls à être suffisamment maso pour payer un impôt volontaire.







Palmarès