Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

therasse

therasse

Quelques années de fac de droit. Stop aux études en troisième année, et « real orientation » de ma carrière professionnelle vers la banque et les assurances où j’ai dirigé une petite succursale pendant 13 ans. Fin de carrière dans un service crédit. Actuellement pré-retraité. 
« Hobbies passions » : le tennis, lire, écrire.
Activités actuelles :
-problèmes de hanche : le tennis, c’est quasi-définitivement compromis
- restent la lecture et l’écriture, exclusivement sur le net

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 227 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • therasse (---.---.137.136) 10 mars 2014 09:20
    therasse

    Notons au passage qu’il aura fallu attendre l’émission « Ce soir ou jamais » de Taddeï pour entendre une journaliste révéler que les écoutes révèlent des interventions de Claude Guéant auprès des tribunaux à propos des « affaires ». Elle s’y est reprise à deux fois car la première tentative fut troublée par le brouhaha des autres intervenants qui, remarquons-le se sont empressés de changer de sujet.

    Rappelons qu’il s’agit, si les faits sont confirmés, d’interventions du pouvoir exécutif dans le judiciaire, donc une violation d’un principe fondement de la démocratie.
    Et qui ces « affaires concernent-elles, sinon l’ancien exécutif, celui dont plusieurs de ses membres sont aujourd’hui devant les tribunaux ?
    Quelle fut l’attitude des autres participants, eux-mêmes journalistes rappelons-le, donc ayant en principe la vocation d’informer et non de militer pour un camp déterminé ? Ils ne se préoccupèrent pendant l’heure et demie que dura l’émission QUE de dénoncer les écoutes comme pratiques scandaleuses (Ici, j’ai envie d’ajouter : pas plus scandaleuses que nombre de comportements de la bande du parrain de Neuilly : fadettes du Monde, utilisations de magistrats de droite à son profit, répétées, les nombreuses affaires où ils furent nombreux au sein de la »bande« à se trouver impliqués), de rappeler les origines de Buisson (à juste titre évidemment, mais peu importe les antécédents de ce triste sire si les enregistrements sont authentiques et non trafiqués, ce qui semble le cas), de s’inquiéter de violation du secret des conversations impliquant des »confidents nécessaires" (coups de fil avocats-clients), et enfin des révélations qui seraient susceptibles de violer le secret d’état . Il a bon dos le secret d’état.
    Parmi les non-dits, peut-être ont-ils à craindre prioritairement que des informations en provenance de l’ex-pouvoir à propos de connivences dudit pouvoir avec les sphères médiatiques, ce à tous les niveaux ! 
  • therasse (---.---.137.136) 10 janvier 2014 08:10
    therasse

    Une circulaire pondue par un ministre qui, s’il n’est pas juive a épousé une juive, qui donc a avec elle des enfants juifs pond une circulaire d’interdiction infirmée dans l’après midi du spectacle par une juridiction, en bonne et dûe forme. Cependant, quelques heures plus tard UN magistrat du Conseil d’Etat interdit le spectacle.

    Le ministre, non-juif mais qui a épousé une juive, qui donc a eu avec elle des enfants juifs.
    Conseil d’Etat : LE magistrat du Conseil d’Etat qui s’est réuni avec lui-même pour interdire le spectacle serait un Bernard Stirn, juif, arrière petit fils de Dreyfus : http://www.liberation.fr/societe/2014/01/09/dieudonne-la-mise-a-pied-du-mur_971805
    Il semble donc que la journée d’hier jeudi ait été celle des grandes manipulations institutionnelles, ou plutôt devrais-je dire des règlements de compte communautaro-institutionnels.
     

  • therasse (---.---.137.136) 6 janvier 2014 15:16
    therasse

    De censure en censure, de loi liberticide en loi liberticide finit par se constituer un régime fort. Le problème c’est que c’est toujours l’autre qu’on censure et c’est toujours le plus fort qui censure le plus faible. Mieux vaut des excès de langage que des bruits de bottes dans les rues. 

  • therasse (---.---.136.208) 3 décembre 2013 15:18
    therasse

    AVANT DE VOTER, IL Y A LIEU DE BIEN S’INFORMER QUANT AU PASSE DES CANDIDATS ; S’ILS ONT EU UN QUELCONQUE LIEN AVEC UNE RELIGION, CHOISISSEZ DE CONFIER VOTRE SUFFRAGE, VOTRE MANDAT A QUELQU’UN D’AUTRE ! VOILA LA LECON A TIRER. CHACUN SAVAIT QUE HOLLANDE ET ROYAL AVAIENT DES AFFINITES POUR LA RELIGION ; ET SOUVENEZ-VOUS DE CEUX QUI SONT MONTES AU CRENEAU DANS CETTE HISTOIRE ; IL S’AGIT D’UN PAS DE PLUS VERS LA DICTATURE. IL FALLAIT VOTER DES LOIS SPECIALES CIBLANT LES MACS ET LES MAFIAS, MAIS EN AUCUN CAS S’EN PRENDRE AUX RELATIONS LIBREMENT CONSENTIES, C’EST UNE ATTEINTE A LA LIBERTE SEXUELLE ET A LA LIBERTE DE CONTRACTER. 

  • therasse (---.---.136.208) 30 novembre 2013 07:33
    therasse
    Voter des lois spéciales (procédures, peines lourdes) pour faire tomber les mafias du sexe et les macs, mais les vrais, pas les bailleurs) eût été populaire et applaudi. 
    Mais, alors que déjà en votant le mariage pour tous, la gauche s’est mis la droite à dos ; s’agissant d’une liberté en plus pour un segment de population, on ne pouvait qu’apprécier, qu’on soit homo ou non. Aujourd’hui, en s’en prenant à la liberté sexuelle, cette conne de gauche va se mettre la gauche à dos (70% selon les sondages) ; il est vrai que chacun savait avant de les élire que l’ex-couple Hollande-Royal, c’était bigots et Cie. Une seule question subsiste : que mijotent-ils pour faire chier le centre ? 







Palmarès



Agoravox.tv