• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Thierry D.

Enseignant de 42 ans et passionné de tout, curieux, amoureux des nouvelles technologies..farouchement attentif au monde et à ses évolutions...

Tableau de bord

  • Premier article le 26/04/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Thierry D. 27 avril 2010 12:58

    "La violence ou l’absentéisme sont les conséquences d’une inadaptation du système scolaire français vis à vis de ces gamins exclus de l’apprentissage de base dès le primaire. « 

    certes, sauf que les choses ne sont pas aussi simples. Pour exemple , les PPRE - parcours personnalisés de réussite éducative - où les élèves sont pris en charge en petit groupe : les heures ne cessent de diminuer sur ces dispositifs dans les collèges alors que dans la logique de la loi de 2005, elles devraient augmenter. Et un certain nombre de familles refusent purement et simplement que l’élève y participe ( trop d »heures)
    autre exemple , l’accompagnement éducatif , basé sur le volontariat, où l’on n’arrive pas à faire venir les élèves qui en ont le plus besoin.
    Donc certaines choses existent pour aider les élèves. Mais quand dès le CP , les résistances, le rejet de l’école, les difficultés se mettent en place , l’institution ne fait pas de miracles.
    les états du nord ont fait des choix très nets pour investir dans l’éducatif, qui ne sont pas du tout ceux de la France ces dernières années.


  • Thierry D. 26 avril 2010 13:39

    "On peut y conclure qu’avoir un diplôme aide à trouver un emploi, mais on peut aussi y voir que quelque soit la formation initiale, on trouve un boulot au même age. (le piège se situant dans l’expression "après la fin de leur formation initiale", laquelle ne survient pas au même age selon le diplôme obtenu.
    (cela, je suis d’accord avec le propos : le diplôme ça aide
    )« 

    ce qui me paraissait important, c’était de souligner que l’on entend souvent , surtout chez les élèves en difficulté, que l’école et la formation ne servent à rien. Cette idée existe vraiment et sert d’argument contre la scolarité. Or , objectivement, les moins formés - je ne parle pas de diplôme d’études universitaires, mais vraiment de »formation« ’ - sont ceux qui restent sur le carreau de l’emploi en majorité. Il suffit de se rendre dans un GRETA ou une mission locale pour constater les dégâts ».


  • Thierry D. 26 avril 2010 13:30

    la lutte contre l’absentéisme ne peut être qu’une partie d’un ensemble de mesures . Même s’il existe un lien direct entre l’absence et le décrochage puisque d’une part les enseignements n’ont plus de cohérence pour l’élève, et l’image de l’école est négative dans la famille. Ceci dit, se pose le problème bien entendu de la prise en charge des élèves qui pose problème, cas dans lequel enseignants et autres membres du monde éducatif sont bien démunis.

    Pour ce qui est de l’absence des enseignants : L’INSEE a établi en 1998 :"un taux moyen d’absence des enseignants à 1,7% pour le primaire et 1,5% pour le secondaire, loin derrière la plupart des professions, par exemple les employés de commerce (3), les ouvriers non qualifiés de l’industrie (4,3). Seuls les ingénieurs et cadres du privé et les cadres de la fonction publique font mieux."

    les heures d’enseignement non dispensées représente 7% au niveau national , avec des disparités très fortes selon les établissements et les académies.


  • Thierry Devos 30 avril 2007 11:21

    soyons réalistes

    Sarkozy va être élu par les vieux : le sondage IFOP de samedi démontre que ce sont les plus de 65 ans à 75% et les chefs d’entreprise à 60% qui font gagner le petit-père du peuple. il représente ce populisme le plus crasse propre à séduire ceux qui n’ont même jamais croisé une racaille de leur vie mais sont terrifiés derrière leurs volets fermés à 19h précises tous les soirs avant de mettre TF1....il lui manquait cette partie de la population , son discours populo fait pitié pour ce pays et prépare bien des conflits puisque toutes les autres catégories sont pour Royal majoritairement ... cocasse de voir que celui qui prone la valeur travail sera élu par ceux qui ne travaillent plus....dont je paye les retraites ( ah attention je me sarkotise moi.... smiley )

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Education






Palmarès