• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Thierry Misso

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Thierry Misso 13 mai 2008 12:15

    Votre analyse qui consiste a dire que le crédit, et par extension la monnaie, est une chose artificielle est totalement vrai elle est tellement vrai que c’est enfoncer une porte ouverte que de le dire.

    Car a vrai dire deux types de choses coexistent dans notre univers : la nature (notre réalité physique) et la culture (production humaine dite articifielle).

    Evidemment la monnaie et le credit n’ont pas été découverts ils sont des constructions sociales qui poursuivent un but.

    Après avoir dit cette évidence vous sous-entendez quelque part que les constructions artificielles sont mauvaises. Le crédit serait le diable qui viendrait corrompre la nature de l’homme.

    Votre affirmation est avant tout un jugement qui prend racine dans vos valeurs.

    Qui oserait affirmer que nous devons renoncer aux mathématiques parce qu’ils sont une construction artificielle ?

    Pourtant tout comme la finance les mathématiques sont loins d’être une science exacte Godel au début du 20ème siècle a été le premier a dire que les maths étaient "incomplets".

    Les mathématiques comme la finance, le crédit, la monnaie sont des instruments au service d’un but. Le problème c’est quand les financiers donnent comme but au crédit de prendre le relais de la croissance boursière pour leur assurer un rendement suffisant. Ils ont transformé un outil qui permet aux gens de se loger (un des but du crédit) en un instrument de spéculation.

    Le crédit et la monnaie ont permis aux hommes de se libérer d’un état de nature contraignant, le fermier du XIX (aujourd’hui il bénéficie d’assurances) qui subissait une mauvaise récolte a cause d’une météo desastreuse pouvait grace a ses économies laisser passer une mauvaise année en achetant des biens d’importation et ne pas mourir de faim.

    On peut même dire que sans monnaie et crédit l’homme serait tel l’animal contraint a vivre au jour le jour subissant toutes les forces de la nature. La monnaie et le crédit sont parmis les apports les plus essentiels a nos civilisations.



  • Thierry Misso 13 mai 2008 10:23

    Qu’il y ait un banquier ou 750 ce n’est absolument pas la même chose ! La banque centrale ne se substitue pas aux agents privés elle les régule ce qui est totalement différent. Le particulier n’emprunte pas au taux de la banque centrale mais a celui de la banque centrale + la marge du banquier.







Palmarès