• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Thierry SALADIN

Thierry SALADIN

Médecin généraliste, depuis peu retraité. Je m'intéresse entre autres à l'Histoire, l'Astronomie, la Paléontologie, la Politique, la Défense de la langue française et la Communication internationale, donc à l'espéranto que j'ai appris et que j'enseigne. Je suis enseignant diplômé pour cette langue.
Comme Jean Dutourd, de l'Académie française, je pense que "la langue française n'est pas malade, elle est en guerre. Elle est victime d'une agression. Elle est envahie par les armées du sabir qui la ravagent comme les armées anglaises ravageaient la France pendant la guerre de Cent Ans."
Cette conviction m'a conduit à m'intéresser à l'espéranto qui, en cette époque de mondialisation, m'apparaît comme étant la seule solution raisonnable pour protéger notre langue maternelle et, de manière générale, toutes les langues. La construction européenne, qui est un formidable piège, posé entre autres à notre pays, aurait pu être l'occasion de montrer au monde la voie à suivre : adopter une langue neutre, équitable : l'espéranto. Et ce afin de faciliter la communication et un débat démocratique. Mais voilà, non seulement les esprits — ceux du peuple — sont actuellement "bloqués" contre cette langue pour des raisons touchant à l'ignorance et à l'irrationnel, mais les promoteurs de cette fichue Union Européenne, eux, ont une idée derrière la tête : imposer l'anglais. À petit feu, c'est-à-dire imposer de façon subreptice l'objectif d'une langue unique (comprendre l'anglais), et ce sans débat, jusqu'au moment où l'adoption de cette langue deviendra virtuellement inévitable.
Mais pour faire contrer de tels projets, autrement dit expliquer cet état de fait, même aux partisans du Frexit, il y a du pain sur la planche ! Ainsi sont les hommes...

Tableau de bord

  • Premier article le 26/01/2012
  • Modérateur depuis le 02/09/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 534 1099
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 280 266 14
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 15 août 11:24

    Bonjour Rosemar,


    Très beau texte, que cet extrait de La mort heureuse dont j’ignorais tout.
    Cela me donne envie de le traduire en espéranto.

    Yapuka.

    Cordialement.

    Thierry Saladin


  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 14 août 14:46

    @chantecler


    Vous écrivez :
    Il [Hitler] attaque à l’ouest (B,H,F,RU) puis à l’est l’URSS , puis les USA.
    Bref la défaite était imparable.

    Comme vous probablement, je me suis toujours posé la question de l’opportunité pour Hitler de déclarer la guerre aux EUA en décembre 1941, quelques jours après Pearl Harbor. 
    Ce qui du reste était à l’opposé de tout ce qu’il avait fait auparavant.

    Selon l’historien belge Jacques Pauwels, il espérait obtenir en retour un soutien du Japon, avec évidemment une attaque de ce dernier contre l’URSS. Pari perdu.

    Chacun sait en effet qu’en décembre 1941 les carottes sont cuites : la Blitzkrieg a échoué en Russie. 
    Et l’État-major allemand le sait au moins depuis le mois d’août. Car malgré les succès militaires, un retard important était déjà pris sur les objectifs initiaux du plan Barbarossa.
    La guerre était donc sinon déjà perdue, du moins était partie pour durer.

    Ajoutons que devant Moscou, trois mois plus tard, la Wehrmacht est à bout de souffle, et elle s’apprête à passer un bien mauvais hiver. Ce que la contre-offensive de Joukov va précipiter, en lui infligeant sa première défaite.

    Bien cordialement.

    Thierry Saladin



  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 4 août 19:34

    Bonsoir Rosemar,


    Merci pour cet article, et aussi pour celui sur la Fontaine de Vaucluse.

    Attention : à trois reprises vous commettez la même erreur : on ne met pas à jour une fouille, mais on la met au jour.

    Cordialement.

    Thierry Saladin


  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 24 juin 22:10

    Bonsoir Rosemar,


    J’avais vaguement lu et/ou entendu ce mot, mais ma curiosité ne semblait pas suffisante pour aller m’enquérir de quelque info sur cette affaire.
    Grâce à vous, j’en sais un peu plus, et même suffisamment pour avouer que cela ne m’intéresse absolument pas.
    Au même titre que les fesses de bouc et autres réseaux dits sociaux. 

    Moi, je me suis arrêté à Internet.... Et cela me va très bien.

    Mais je vous remercie néanmoins de m’avoir donné l’occasion de m’informer.

    Cordialement.

    Thierry Saladin


  • Thierry SALADIN Thierry SALADIN 24 juin 11:01

    Bonjour Oncle archibald, 

    Vous écrivez :
    « le quidam doit espérer qu’Emmanuel Macron réussisse. Il faudra attendre quelques mois pour voir dans quel sens ça va démarrer. »

    Mais il va réussir, Macron. Auriez-vous un doute à ce propos ?

    Il n’a quand même pas été vendu aux Français comme un paquet de lessive, pendant quasiment deux ans, pour ensuite ne pas réussir... Allons, allons !

    Et de ce côté-là, il faut avouer que le plan a parfaitement fonctionné : un coup de maître. Certains vont même jusqu’à parler de véritable hold-up de la démocratie, voire de coup d’État. C’est dire...

    Macron a donc des choses à faire, et il va s’y atteler, faites-lui confiance. Il va donc faire ce pour quoi l’Oligarchie l’a désigné : poursuivre la casse de la France et tout ce que nos anciens avaient construit à la Libération : le programme du CNR notamment.

    Et ce n’est pas les quelques députés de la FI qui pourront faire quoi que ce soit pour s’y opposer.
    Conséquence, « le bordel ambiant » comme vous dîtes, va hélas continuer, puisque justement ses priorités de président sont ailleurs : poursuivre les causes dudit bordel.
    Je précise ici que la féminisation du parlement restera, hélas, associée à cette politique. C’est dommage.

    Cordialement.

    Thierry Saladin

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le fabuleux destin d’Emmanuel Macron (raconté aux enfants sages)




Palmarès