• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Thomas de Toulouse

Thomas de Toulouse

Né en 1980 à Paimpol (et sa falaise... !), je m’intéresse à la question énergético-climatique. Je suis chirurgien-dentiste à Albi. Je suis membre actif de l’association TAxe CArbone (TACA)

Tableau de bord

  • Premier article le 15/11/2007
  • Modérateur depuis le 14/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 10 104
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 4 2 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 28 mars 2010 14:21

    Frida,

    je n’ai pas voté pour DCB et Europe Ecologie. Mais sur ce sujet je l’ai simplement approuvé. Evidemment il chambre Ségolène Royal, mais sans malice. Je crois que simplement ce qui l’a fait bondir sur son siège est l’assurance avec laquelle Ségolène affirme que le prix n’a pas d’effet. Ceci est contredit par les faits (et la je parle de moyenne, et non de cas particuliers). Voir la chute de 10% en juin 2008, ou encore les pic pétroliers)
     Je crois aussi qu’elle est sûrement sincère, mais l’idée que l’on puisse donner des bonus sans donner de malus est absurde. De plus, ne pas mettre en place de « signal de prix », c’est nous maintenir dans notre dépendance jusqu’à la rupture (c’est à dire quand les prix flamberont)

    Regarder nos cousins les Américains : un prix de l’énergie près de 4 fois moins cher que le notre (absence de taxes) a rendu leur économie beaucoup moins économe que la notre en terme de conso d’hydrocarbure.

    Par ailleurs je ne vous traite pas de fanatique, je dis que DCB ne me semble pas l’être...
    ... et que vous semblez très agacé(e). Cool ! Nous débattons tranquillement.
     smiley



  • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 28 mars 2010 11:10

    Vous semblez bien énervé, pour un non-fanatique ! smiley



  • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 28 mars 2010 11:07

    Bonjour !

    Le réchauffement climatique et une thèse validé scientifiquement par le Groupe Intergouvernement sur L’Evolution du Climat. Il est assez hardi de douter des thèses de la communauté scientifque , tout comme il serait absurde de remettre en cause la pertinence de l’OMS en matière de santé.

    Chers contradicteurs, si vous ne croyez pas à la réalité des effets du CO2 d’origine anthropique sur le climat, il vous reste cependant une bone raison de vouloir diminuer la consommation de carbone fossile : la finitude des ressources. Nous nous situons actuellement au début de la période de maximum de production pétrolière, et il est urgent de nous désintoxiquer du pétrole, dont le prix va irrémédiablement exploser dans le mois ou années qui viennent.






  • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 12 septembre 2009 08:48

    beneolentia, comme Ticavet, n’a toujours pas compris que le C02 qu’il émet est issu de la dégradation des aliments qu’il mange, qui par définition sont renouvelables et prélèvent dans l’atmosphère le carbone que l’on rejette en les mangeant (on parle de bilan, là) : (Le blé repoussera là ou il a été récolté et captera un stock équivalent de carbone. Ce qui pèche c’est les moyens de production (qui consomment du fossile et émettent d’autres gaz à effet de serre), pas la « combustion » physiologique des aliments par le corps humain.
    Comme quoi quand on se prend pour des scientifiques, il vaut mieux connaitre les bases



  • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 12 septembre 2009 08:36

    Monsieur Ticavet n’a toujours pas compris que le C02 qu’il émet est issu de la dégradation des aliments qu’il mange, qui par définition sont renouvelables et prélèvent dans l’atmosphère le carbone que l’on rejette en les mangeant (on parle de bilan, là) : (Le blé repoussera là ou il a été récolté et captera un stock équivalent de carbone. Ce qui pèche c’est les moyens de production (qui consomment du fossile et émettent d’autres gaz à effet de serre), pas la « combustion » physiologique des aliments par le corps humain.
    Encore fait-il le savoir.







Palmarès