• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vincent serres

Jeune createur de societe de 23 ans, je travaille sur plusieurs continents, Europe, Asie et Amerique... Ma vie n’est plus en France depuis quelques annees, mais bien dans le monde qui est devenu de ce fait mon territoire de jeu !!! Ma vision est surtout une vision exterieure de la France, et pourrait etre assimile a une sorte de resume des conversations que je peux avoir lors de mes differents deplacements avec des locaux qui ont une vision globale des echanges politiques, commerciaux, et parfois religieux... Je sais tres bien que je suis encore tres jeune et que je n’ai peut-etre pas ma place au milieu de tous ces redacteurs de renom mais ma vision internationale me permet (du moins je le pense) d’apporter un point de vue externe destines a alimener le debat... En esperant que vous appreciez mes articles...Bien amicalement. JP PS : Je compte sur vos commentaires...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tomtaddei 23 septembre 2006 06:15

    La Chine...a mon sens, le mirage du 21 eme siecle.

    Je vis a shanghai depuis maintenant une annee...et je vais essayer de repondre tant bien que mal avec ma vision de la Chine aux differentes interrogations posees par l’article et les commentaires en reprennat certaines choses.

    La contrefaon en Chine : Bien sur c’est evident, mais il y en a aussi en france et en Europe...seulement quel est la part de produits « Made in China » dans le Monde !!!

    La population chinoise, sait, contrairement a ce que l’on peut penser differencier les produits contrefaits des produits originaux et cela, les marques l’ont bien compris il y a maintenant plus de dix ans (il n’est pas rare de voir un vendeur de faux polos Lacoste devant une boutique officielle de la celebre marque) leurs produits n’etant pas adresses aux memes clienteles que les produits contrefaits (du moins ici en chine, a l’export c’est une autre question), tout simplement et quel que soit le secteur y compris l’industrie.

    En ce qui concerne le choix du partenaire, les « joint venture » n’etant plus une obligation je conseille vivement les WOFE (filiales a capitaux 100% etrangers) qui sont un moyen de s’assurer pour l’ avenir (cf. Fiat a Nankin ou Pepsi Co avec son embouteilleur) par contre privilegier sans aucune restriction du personnel chinois hautement qualifie qui saura s’entourer d’un solide reseau (importance capitale en Chine).

    La corruption, etant monnaie courante ici, toute plainte, reclamation, licence et autres s’obtient beaucoup plus rapidement lorsque l’on met la main au portefeuille...

    De meme, il ne faut pas oublier que malgre toutes les evolutions de la Chine d’un point de vue commercial et politique, il s’agit d’un systeme tres complexe qui allie une economie capitaliste a un regime communiste oppose par definition mais qui dans la realite ne se cotoient pas trop mal, tant que la « nomenklatura » locale s’’y retrouve.

    D’ailleurs, il est monnaie courante de dire ici, que si vous voulez faire des affaires, enrichissez vous, mais ne faites jamais de politique...

    La chine a la differrence des dragons asiatiques dans les annees 90 et du Japon dans les annees 70 -80 a un regime politique ancre dans les moeurs et apres un tendance a l’occidentalisation ces 10 dernieres annees on assiste depuis peu a un repli sur la culture asiatique profonde prechee par Confucius et ses acolytes et a un delaissement, voir un rejet des cultures occidentales et japonaise par une grande partie de la population.

    Le PIB de la chine, presente un tres faible pourcentage lie a la consommation des menages, les investissements tirant aujourd’hui ce pays vers le haut, mais pour combien de temps... ???

    Les autorites locales l’ont bien compris et ont pour cela des solutions : Investir afin de moderniser et developper les regions ainsi que leur attractivites afin d’etaler l’emploi sur l’ensemble du pays Limiter les investissements etrangers par la mise en place de barrieres fiscales, geographiques... Limiter la mecanisation, afin de reduire les licenciements et autres restructurations Creer des emplois gouvernementaux injustifies (cf. pour ceux qui connaissent les « Trafic Assistant »).

    Non la Chine, n’est pas le pays ou il est possible de faire des affaires juste en posant un nom (c’etait une autre epoque), cependant cela est encore vrai, quand on arrive le premier dans son secteur on le reste tres longtemps, malgre la contrefaçon.

    Pour revenir a l’article de depart, il me semble tres interessant de reprendre une chose qui a ete dite, les protections intellectuelle et industrielle sont tres importantes ici afin de ne pas se retrouver copier et etre accuse d’etre le copieur... En ce qui concerne les transferts de technologies arreter de vous inquieter, on a pas besoin de leur donner les plans, leurs techniques d’espionnages sont calques sur celle de l’ex-blocs sovietique et meritent toutes nos eloges.

    Cependant il est vrai que l’Europe a enormement de soucis a se faire si elle veut rester competitive, et ce n’est pas avec nos belles 35 heures (temps de sommeil / semaine ici) que nous allons developper de nouveaux produits. sans aucune concurrence...

    Et cela sans compter sur l’Inde, ou le personnel est hautement plus qualifie et dont on assiste depuis trois ans maintenant au grand reveil et la Russie qui detient la majeure partie (je ne me rappele plus du pourcentage) de l’energie mondiale indispensable au fonctionnement de nos cheres industries...

    En resume, la Chine ce n’est qu’un avertissement de ce que nous reserve l’avenir... Agissons maintenant...

    Amicalement Thomas

    PS : Je reste a votre disposition par email tom@thomastaddei.com pour toutes informations. j’ai egalement de contacts d’entreprises specialisees dans la propriete intellectuelle a Shanghai.







Palmarès