• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

TITUS471

TITUS471

Je suis un enseignant de 43 ans dans le Lot-et-Garonne qui ne peut que jeter un regard dubitatif sur l’évolution politique et économique de notre pays.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • TITUS471 TITUS471 14 février 2012 12:13

    Et maintenant au tour d’Hervé Morin !



  • TITUS471 TITUS471 14 février 2012 12:06

    Dimanche nous avons eu droit aux réactions des fans de Whitney Houston. La plupart de ces fans ont affirmé qu’elle était la meilleure, la plus belle etc, etc... L’un d’entre eux a eu une remarque cruelle, cinglante : « Pourquoi n’est-elle pas partie plus tôt ? ». Cruel mais tellement juste.
    Quand on prend la peine de se pencher sur la carrière de Whitney Houston on ne peut qu’avoir un sentiment d’immense gâchis. Elle avait tout pour être la star qu’elle ne sera jamais : une voix exceptionnelle (personne ne peut dire le contraire !), un physique à couper le souffle et un talent indéniable. Dans les années 80 et jusqu’au début des années 90 elle a cédé à la facilité, enchainant les succès sans apporter quoi que ce soit de nouveau au monde musical. De jolies mélodies parfois, il faut le reconnaître, mais rien de novateur. Elle a été une excellente chanteuse à voix parmi tant d’autres. C’est insuffisant pour la qualifier de star !
    Je crois que c’est Marlène Dietrich qui disait que « La star est celle qui a ce petit quelque chose en plus qui fait la différence avec les autres, ce petit quelque chose d’indéfinissable ». Elle avait raison, elle savait de quoi elle parlait.
    A titre de comparaison, Madonna a commencé sa carrière à peu près au même moment que Whitney Houston. Madonna n’a pas le physique de Whitney, n’a pas la même puissance vocale et pourtant, à 54 ans, elle est toujours là et au sommet. Qu’on aime Madonna ou pas peu importe toujours est-il qu’elle a marqué de son empreinte de nombreuses générations car elle a su évoluer, changer, surprendre. Ce que n’a pas fait Whitney Houston.
    Certains diront peut-être qu’elle n’a pas eu la brillante carrière qu’elle méritait car elle a sombré dans la drogue, l’alcool, les médicaments.....car trop de pression, trop de déboires sentimentaux, trop de dollars etc, etc... Est-ce une excuse ? Nous avons tous des problèmes tout aussi sérieux que ceux qu’a pu avoir Whitney et pourtant nous devons tenir le coup. J’ai du chagrin pour elle mais je ne vais pas m’apitoyer sur son cas : gâcher autant de talent, de chance, d’opportunités est à un moment donné inacceptable. Dommage.



  • TITUS471 TITUS471 7 février 2012 17:20

    Notre président a obtenu officiellement le soutien de la chancelière allemande. Cette dernière, depuis quelques jours, ne cesse d’affirmer qu’elle apporte son soutien inconditionnel à Nicolas Sarkozy pour les futures élections présidentielles, quitte à ce que la chancelière allemande annonce la canditature de celui qui n’est pas encore candidat à la présidence française ! Hier soir nous avons assisté à un petit repli stratégique de Mme Merkel, elle s’est contentée de soutenir l’UMP présenté comme un parti ami. Peu importe ! Nous sommes habitués maintenant aux bourdes politiques au plus haut niveau de l’Etat.

    Le fait d’obtenir ouvertement le soutien politique de la chancelière allemande me laisse perplexe. Est-ce vraiment un atout électoral pour le présumé futur candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy ?
    - les Français peuvent-ils accepter qu’un dirigeant étranger leur dicte leur futur choix électoral ? Car c’est bien de cela dont il s’agit ! Madame Merkel promet d’être présente aux côtés de Nicolas Sarkozy durant la future campagne électorale et en même temps refuse de recevoir François Hollande le principal adversaire de notre président. Peut-être que je me trompe mais j’estime qu’il s’agit d’une sérieuse ingérence dans les affaires intérieures de la France ! Devons nous attendre maintenant de savoir quelle est la position sur ce sujet de Moscou, Washington, Londres, Madrid ou Rome pour savoir pour qui nous devons voter ?
    - Madame Merkel justifie son soutien au candidat de l’UMP en affirmant, directement ou indirectement, que Nicolas Sarkozy et elle même ont oeuvré main dans la main pour le sauvetage de l’Europe et que tout autre choix par les Français que le candidat de l’UMP serait une erreur et générateur d’une future crise politique ! Madame Merkel en prenant ainsi ouvertement parti pour le candidat de l’UMP ne prépare t-elle pas une future crise entre Paris et Berlin si François Hollande devait être élu en mai prochain ?
    - Je pense que le soutien de l’Allemagne à Nicolas Sarkozy n’est pas forcément une bonne affaire pour notre président. Lui-même ainsi que tous ses ministres ont trop culpabilisé les Français avec le fameux « modèle allemand » qu’il faut impérativement suivre ! L’Allemagne est présentée comme un nouvel El Dorado croulant sous les euros, où le taux de chômage est en recul constant, où l’excedent commercial explose, où tout le monde travaille et les départs à la retraite sont bien plus tardifs que dans notre France de fainéants ! Il y en a marre !!!!!!!!! On oublie trop souvent de préciser que ce pays de cocagne qu’est l’Allemagne présente de nombreuses failles : des millions d’emplois précaires, les fameuses semaines de 15 heures, et, du coup, le travailleur allemand travaille moins en moyenne que le travailleur français ! Si il y a des millions de pauvres en France il y en a des millions également en Allemagne (ils ne roulent pas tous en Mercedes ou BMW) : le taux de pauvreté de nos voisins outre-Rhin est supérieur au notre. Que dire de la situation démographique de l’Allemagne sinon qu’elle est catastrophique ! D’ici 2050 ce pays, au rythme actuel, devrait perdre 10 millions d’habitants avec toutes les conséquences économiques et financières que l’on peut imaginer. La France détient, en revanche, le record de natalité en Europe !
    Assez du modèle allemand ! La France peut aussi être un modèle et la chancelière allemande l’a reconnue hier soir, c’est pour dire.

    Que nos candidats à la future échéance électorale nous redonnent confiance en nous-mêmes et en notre pays et qu’ils cessent de nous culpabiliser. Et que Mme Merkel s’occupe de ses propres électeurs et qu’elle laisse les Français s’occuper de leur futur président de la République.



  • TITUS471 TITUS471 31 décembre 2011 09:48

    A Bulgroz.

    Vous avez raison de dénoncer les divisions de la gauche. Il faut bien reconnaître que depuis la fin des primaires socialistes la campagne de François Hollande est franchement médiocre et la gauche retombe dans ses vieux démons : la division. Comme beaucoup de Français je suis sceptique, pour le moment, quant à sa candidature.

    Vous dénoncez la division de la gauche pour appeler à voter Nicolas Sarkozy MAIS qui divise la France depuis cinq ans ? Qui, régulièrement, jette en pâture à l’opinion publique certaines catégories de nos compatriotes : les chômeurs, les bénéficiaires du R.S.A., les fonctionnaires, les grèvistes, les enseignants, les juges, les militaires, les malades... et j’en oublie volontairement la liste est trop longue. On ne dirige pas un pays comme un dirige un char d’assaut, cela nécessite un brin de finesse ! Certains pourront rétorquer que Nicolas Sarkozy a été un fin stratège et comme le préconisait Machiavel aux princes du XVIème siècle « pour régner il faut diviser ». Mais ce qui pouvait être valable pour une monarchie de droit divin ne l’est plus, au XXIème siècle, dans une République démocratique.
    Le plus grand reproche que je ferai à notre président est qu’il n’aura pas été un président de la République mais un président de parti et de caste. Volontairement ou involontairement (je ne sais pas), il est apparu progressivement comme le président d’une minorité de privilégiés en accumulant maladresses sur maladresses. La mission première d’un président de la République est de fédérer la plus large majorité de Français autour de lui et cette mission est d’autant plus importante quand le pays traverse une grave crise comme c’est malheureusement le cas aujourd’hui, quand on se prépare à demander aux citoyens de lourds sacrifices.

    Vous dénoncez la division de la gauche dont sont responsables les leaders moi je dénonce la divion de la France dont est responsable Nicolas Sarkozy, division qui est une véritable catastrophe dans cette période trouble.

    Vous avez raison sur un autre point, Nicolas Sarkozy sera peut-pêtre réélu en mai prochain. Mais si il est réélu ce sera grâce à son adversaire qui aura perdu cette élection contrairement à 2007 où Nicolas Sarkozy avait gagné haut la main (maigre consolation pour ceux qui désirent un changement politique). 



  • TITUS471 TITUS471 31 décembre 2011 08:55

    A Alpaco !

    Je veux juste reprendre un passage de votre message :

    « La liste est longue de toutes les raisons de la crise actuelle.
    Il faut noter que la plupart de ces rêveurs n’ont ni fait l’ENA. Juste des citoyens qui prétendent dire au gouvernement comment et dans quel sens gouverner ! C’est le monde à l’envers. Depuis quand les sans grades expliquent au général où attaquer et avec quelle stratégie ?! »

    Nicolas Sarkozy n’a pas fait l’ENA ! François Hollande est sorti septième de l’ENA (promotion Voltaire).



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès