• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tomm

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Tomm 28 septembre 2007 00:42

    Bonjour, Tout d’abord je voudrais me présenter, je suis actuellement étudiant en dernière année d’une « grande » école en France. Je suis parti en tant qu’Erasmus en Allemagne. Sans chercher à comparer les systèmes d’éducation, une des premières choses dont on s’aperçoit lorsqu’on arrive dans un autre pays en compagnie d’autres étudiants étrangers, c’est la différence de niveau dans la maitrise des langues étrangères. J’ai fait 8 ans d’allemand et 10 ans d’anglais, j’ai toujours eu un bon niveau dans ces lanques, autant au cours de ma scolarité que pour le baccalauréat. La plupart des étudiants étrangers que j’ai pu rencontrer ne pratiquaient l’allemand que depuis 2 ou 3 ans et leur niveau étaient bien meilleur que le mien. Je fais juste un constat, essayer de refaire le monde sur un forum n’apporterait pas grand chose.

    Pour parler un peu de l’enseignement au lycée et au collège... Personnellement, j’ai trouvé que beaucoup de professeurs ont l’air de faire des cours parce qu’ils y sont obligés. J’ai toujours pensé que pour enseigner quelque chose, il fallait être passionné, apparemment je me suis trompé. Evidemment, je suis peut être très mal tombé avec mes professeurs mais quand on cherche à approfondir un sujet abordé en cours et qu’on s’entend répondre : « Tu n’as pas besoin de savoir ça, ce n’est pas au programme, ne perds pas ton temps avec des choses inutiles. » Franchement, même si le professeur ne veut pas perdre son temps à expliquer certaines choses à un gamin idiot qui lui fait perdre son temps - précieux - à poser des questions, juste conseiller un livre n’est pas très compliqué...

    Sur ce, je vais me coucher, il est grand temps.

    Très bon article au passage smiley

    Tomm

    P.S. : Je suis fils d’ouvrier et je pense que les parents y sont pour beaucoup dans la réussite de leur enfant. Le soutien et l’aide qu’ils m’ont apporté a été très importante.







Palmarès