• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tonton

Tableau de bord

  • Premier article le 25/05/2007
  • Modérateur depuis le 11/06/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 41 144
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires


  • Tonton Tonton 17 juin 2007 18:41

    Pourtant, c’est ainsi. Le libéralisme ne lutte pas contre la misère, mais ce n’est pas lui qui la créée non plus. Elle est ce qui existe avant que l’homme ne s’organise pour la vie en société, avant qu’il ne se lance dans la libre entreprise et ne décide à faire la seule chose qu’il puisse pour éviter la guerre : du commerce. Je ne fait pas de ’propagande’, je défends mes idées, si mes argumentations ne vous suffisent pas qu’y puis-je ?

    http://mitterrand.2007.over-blog.com/


  • Tonton Tonton 17 juin 2007 18:17

    Monsieur, Vous êtes libre de retourner habiter dans une caverne et de vous priver de tout ce que le système « capitaliste » vous permet d’acquérir. Mais pourquoi avoir un ordinateur qui vous permet d’aller sur internet dans ce cas ? Pourquoi avoir un appartement, le chauffage central, la télé, une voiture peut-être ??? Ces choses futiles sont pourtant bien agréables pour ceux qui ont la chance d’en bénéficier. Le combat ne doit pas viser la destruction de ce système qui en soi n’est ni bon, ni mauvais. Il doit viser à une répartition plus juste, en fonction des possibilités et des efforts de chacun, de ce que la ’maudite’ société capitaliste peut offrir à tous. Mais effectivement, si vous citez Lénine, je pense que nous sommes vraiment sur des routes trop éloignées pour vraiment dialoguer. Bonne route à vous. http://mitterrand.2007.over-blog.com/


  • Tonton Tonton 17 juin 2007 17:31

    Bonjour, Vous n’êtes malheureusement pas seul à penser ça. Pourtant, si on compare la situation actuelle avec celle du XIXème siècle d’un peu plus près, vos propos prennent une autre tournure puisque la situation est totalement différente. La misère aujourd’hui et la misère du temps de Victor Hugo (ou plutôt d’Emile Zola à vous lire...) reste la misère, mais elle touche une partie bien moindre de la population et ce n’est pas le libéralisme qui la créé. Ce système permet de créer des richesse qui doivent être ensuite réparties. Mais sans création de ces richesses, il n’y a rien à répartir, c’est ce qui est arrivé dans les régimes communistes. Cordialement, http://mitterrand.2007.over-blog.com/


  • Tonton Tonton 17 juin 2007 13:40

    Bonjour,

    Je vous remercie d’avoir pris la peine de mettre un commentaire à la suite de mon article ’vie politique et couple’. Selon moi, votre analyse est totalement erronée sur la compréhension du terme « libéral » et sur les moyens d’obtenir une Europe fédérale. En ce qui me concerne, je suis aussi un farouche partisan des Etats-Unis d’Europe. Mais voter non au premier texte qui donnait une constitution courte et compréhensible (60 articles plus courts que la constitution de la 5ème République Française), qui dotait l’Europe pour la première fois d’un Président et d’un ministre des Affaires Etrangères était totalement suicidaire. Je pense que développer prendrais des heures et que nous garderions certainement un avis différent. Pourtant, après les traités vaseux de Nice puis celui d’Amsterdam, l’Europe proposée par le Président Giscard d’Estaing avait une saveur fédérale indéniable et nous aurons quelque chose de moins bien, quoi qu’arrive à négocier le Président Sarkozy. J’en suis pour ma part fort marri, car je suis persuadé que si les vrais enjeux avaient été montrés à l’époque par le pouvoir en place, ce malentendu sur le prétendu côté « libéral » de la Constitution aurait été levé. Qu’est-ce que le libéralisme politique ? C’est la liberté des citoyens de s’exprimer, donc quelque chose de sacré. Qu’est-ce que le libéralisme économique ? C’est le système qui réduit la place de l’état à ses fonctions régaliennes et fait confiance au marché dans la sphère économique. Nous vivons dans ce système, mâtiné en France d’interventionnisme régulier du pouvoir politique, mais cela est préférable au seul autre système économique existant encore dans le monde à l’heure actuelle, le dirigisme économique et étatique, qui mène la plupart du temps à des dictatures politiques comme sous les différents régimes communistes. Pourquoi dès lors s’acharner à ce point contre le libéralisme ? À cause des plans sociaux répétitifs ? Le choix est simple : soit on interdit les licenciements et la France sombre dans le chaos, soit on laisse le marché jouer librement et on ne peut maintenir des emplois devenus improductifs. Il faut donc protéger les gens, les former et les aider à trouver un nouvel emploi rapidement comme au Royaume-Uni ou les jobs center sont d’une efficacité remarquables, plutôt que de laisser les gens face à une ANPE qui est débordée et peu efficace.

    Pour la limitation à 15, il faut être plus ambiteux ! L’Europe politique doit rejoindre petit à petit l’Europe géographique, mais cela doit se faire dans la durée, avec une maturation des valeurs européennes dans le cadre d’un partenariat privilégié, cf. la Turquie aujourd’hui, la Russie demain. Il est primordial de comprendre que les désaccords peuvent naître à 6 comme à 15 ou 27 et que ce qu’il faut améliorer, c’est la gouvernance, c’était bien l’objet de la constitution.

    Bien cordialement,

    L’@uteur du blog http://mitterrand.2007.over-blog.com/


  • Tonton Tonton 13 juin 2007 14:48

    Ou est le rapport avec la vie privée ??? Il s’agit de la vie publique de deux personnages publiques dont je parle ! Cordialement http://mitterrand.2007.over-blog.com/







Palmarès