• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

tony

Je suis né en 1981, de père mineur et de mère majeur. Après avoir suivi un cursus en langues internationales, j’ai finalement opté pour le parcours atypique de Sans Domicile Fixe. Un choix qui m’amène à voyager chaque semaine, de la gare de Lyon (pour ceux qui connaissent) à Saint Lazare. J’ai participé au tournage de "Tiens, qu’est ce que tu fais là ?" de henry Benazzuti. J’apparais dans le clip citoyen de Vince Gerner " La musique en chantant".

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • tony 16 mars 2009 06:25
    Cher Mathias Delfe,

    J’ai lu attentivement ta critique du fait divers. "Fait div’" comme tu dis. Tu poses deux questions, la première : ne serait-ce pas une manoeuvre du pouvoir "mediatico-politique" ? 

    Alors moi, (excuse moi je ne suis que boulanger et pas instruis comme toi), le pouvoir "mediatico-politique", cela ne me parle pas. Qui sont ces personnes qui se cachent derrière ce pouvoir ? Pourrais-tu citer des noms ?
    Je ne suis pas complètement abruti, je comprends que tu assimiles média et politique, mais tout comme le reste de l’article, tu es super vague. J’attends de ce site que les internautes ne s’en prennent pas aux "pouvoirs mediatico-politique", (et puisque tu veux entrer dans le fait-divers) aux "dénis de grossesses", "aux drames de la séparation".. J’aimerai bien que tu ailles dans le concret.

    Deuxième point, tu dis que les masses se plaisent à lire les faits-divers, un sujet volontairement détourné par les hommes politiques ? 

    Contrairement à toi, je vais essayer d’être concret. De ne pas employer de mots savants avec l’espoir qu’ils le soient suffisament pour être publiés en "une" de cette page. Concrètement, dans ma boulangerie, les fait-divers, on s’en moque. La présence de fait-divers dans les médias, cela n’intéresse qu’une partie de l’intelligienca française dont, je suppose, tu imagines faire partie. 

    Moi, mon quotidien, c’est de vendre des baguettes, des croissants, des pains au chocolats. De savoir que Micheline a étranglé Gertrude, je m’en fou. Et je te dis franchement, je crois que le boucher et le patron du PMU à côté de chez moi s’en moquent aussi. 

    Ce qui m’aurait intéressé, toi qui te considères certainement comme quelqu’un qui apporte la bonne parole, c’est de savoir combien je vais payer d’impôt l’année prochaine ? C’est de savoir si, malgré toutes les taxes, je pourrais toujours nourrir mes enfants ? C’est de savoir si la crise va durer longtemps car je ne m’en sors plus !

    L’omniprésence (comme tu le dis) du fait-divers dans les médias, je m’en fou ! Essaie d’intéresser les gens à des problèmes qui les touchent. 

    Cordialement,

    Tony


  • tony 16 mars 2009 05:33

    Le seul problème que je rencontre avec cet article c’est que je n’ai jamais rien voulu savoir sur le modem. Ce parti ne m’a jamais intrigué.

    En fait, le titre n’est pas vraiment vendeur. Qui a un jour voulu connaître les secrets du modem, un parti qui arrive en 3ème position des élections présidentielles ? Réponse : personne. 

    Mon cher Imhotep, c’est bien d’écrire des articles, cela renforce ton statut de rédacteur chez Agoravox. Malheureusement, tu reprends un bouquin que personne n’a acheté. Dont tout le monde se fout. Et tu lances de grandes théories comme si ça intéressait quelqu’un.

    Franchement, on s’en fou. 

    Cordialement,

    Tony



  • tony 16 mars 2009 05:25

    Bravo Jonathan Parienté,

    Bravo pur ce magnifique article complètement pompé sur le Figaro. 

    Rien a ajouter. Finalement si. La semaine prochaine, le Figaro envisage de faire un article sur l’ours polaire qui n’aime que les steacks tartares. Peut-être que cela vous inspirera pour votre prochain billet. Vous avez un tel talent pour copier les autres.

    Cordialement,

    Tony



  • tony 16 mars 2009 05:09

    Puis-je me permettre une remarque ? Elle est simple. Elle repose uniquement sur le titre.

    Le viol est-il moins grave que l’avortement ?

    Si l’on considère l’avortement comme "tuer son enfant", il s’agit alors d’un meurtre. Alors oui, un meurtre est plus grave qu’un viol. Je n’invente rien, c’est dans la loi française. 

    Dans le cas contraire, si l’on parvient à me le prouver, alors oui, le viol pourrait-être moins grave que l’avortement. 

    Mais, avorter, n’est ce pas biologiquement "tuer un enfant" ? Même si le mot tuer peut effrayer, ce n’est rien d’autre que ça.

    Tony



  • tony 16 mars 2009 03:54

    Oui, Monsieur Arnaud. Comme vous avez raison. Comme je vous soutiens. 

    L’innocent Colonna n’est qu’un pauvre martyr. S’il s’est caché pendant plusieurs années dans le maquis Corse, s’il a été dénoncé par les propres membres de son commando, tout ça n’est qu’une supercherie organisée par Sarkozy en personne. Encore l’un de ses complots politique ! Les effets de manche de ses avocats, comme vous le dites, ne peuvent que démontrer son innocence. Pourquoi en serait-il autrement ? Et oui, pourquoi ses juristes de renom se comporteraient-ils de la sorte ? Mis à part sauver quelques dossiers futurs en s’étant fait un nom en participant au procès Colonna...

    Que vous êtes clairvoyant, Daniel Arnaud.







Palmarès