• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

torah bora

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • torah bora 9 octobre 2007 08:45

    Bonjour Armand,

    C’est avec plaisir que j’ai retrouvé votre nom.Nous avons déjà débattu longuement « in illo tempore ».Je ne partage pas vos opinions mais vous méritez le respect.

    Ainsi quand vous écrivez que les Israéliens souhaitent la paix je n’en doute pas un instant.Mais vous omettez d’écrire qu’ils souhaitent cette paix : a) dans un pays débarassé de tout Palestinien. b)ayant pour voisin un arabistan à la merci du puissant voisin.

    En ce qui concerne l’article, je ne vois pas ce qu’il révèle d’extraordinaire. Il est certain (et tout é fait logique) que les néocons (et la majorité de la classe politique Israélienne) doivent s’arracher les cheveux pour mettre au point une stratégie de dernière minute pour « règler » le cas de l’Iran avant la fin du règne des « born again » et l’on peut être certain que vu l’urgence, ils sont prêts à prendre des risques.

    Car objectivement,le monde est aujourd’hui moins « secure » qu’avant le nine eleven.Mais à qui la faute ? Qu’a fait Israël pour guérir cette plaie purulente qu’est la Palestine depuis 50ans ? Il ont augmenté le nombre de colonies et transformé la Cisjordanie en gruyère.Le tout bien entendu avec l’aval des puissants commanditaires et alliés.

    Sans cet abcès et sans l’imposture de l’Iraq un Ahmadinedjad n’aurait pas vu le jour ou du moins serait un vulgaire petit politicard sous les pieds duquel il serait facile de faucher l’herbe.

    Je trouve votre vision d’Israêl bien naîve et elle me fait penser à la description qu’en fait L.Messika dans « l’Occidenté ».Vous avez lu ?

    Amicalement,



  • torah bora 10 août 2007 09:33

    A tous ceux qui ont l’invective et les sarcasmes un peu faciles je conseille(mais sans me faire d’illusions...) de lire« L’Iran au XX Siècle »De J.P.Digard,B.Hourcade et Y.Richard.

    Ouvrage historique,rigoureux écrit par des spécialistes(qui ne fréquentent pas le café du Commerce...)que l’on ne peut pas taxer de gauchistes ou d’altermondialistes.

    Je cite un extrait :

    "Pour les Occidentaux,Iran et Iranien évoquent désormais des images négatives de violence, de guerre, de répression des femmes, de terrorisme et d’obscurantisme...

    Ces stereotypes ne rendent évidemment aux Occidentaux que leur portrait inverse, celui qu’ils veulent bien y trouver et il suffirait d’un pas pour en briser l’illusion.Il est vrai que l’Islam leur sert de frontière, même s’il pénètre désormais à l’intérieur de l’Europe."

    Eh oui, faire un pas pour questionner les stereotypes semble bien compliqué pour grand nombre d’intervenants !

    Même si je ne partage pas tous les arguments de l’auteur bravo pour cet article.



  • torah bora 23 mai 2007 12:39

    Ce qui est admirable chez notre ami Lucien c’est sa constance...

    Parfait adepte de son maitre à penser « Wolfie » sa logorrhée se répand à longueur d’articles « nec varietur » !

    Il n’est point besoin d’invectiver ou d’insulter pour qu’un article soit mauvais. Débiter des aneries ou des contre- vérités l’est encore plus.

    Pour tous ceux qui ne connaissent pas l’art de la désinformation de notre bon Samir je les renvoie à son brilliant article sur le réchauffement climatique. ( « on nous ment »....)

    Tiens bon la barre Lucien !!



  • torah bora 16 mai 2007 19:56

    Bravo Morice !!

    Je suis un vieil adepte d’Agoravox mais depuis quelque mois lassé par un média qui cherche encore sa voie....

    Ceci étant,votre article fait honneur par sa rigueur, son objectivité et son côté percutant.

    Je pense que le groupe Bolloré mérite une étude encore plus approfondie et en particulier les activités africaines.

    Mais il est certain que Mr.Roussin doit veiller au grain...



  • torah bora 21 juillet 2006 14:39

    Le seul mot qui m’ait réellement choqué dans votre article est celui « d’analyse ».

    Mis à part l’énumération de quelques accusations (qui vous paraissent comme évidentes) et d’un plaidoyer il n’y rigoureusement aucune analyse.

    Alors essayons d’analyser.

    Depuis cinq ans l’administration américaine a laissé pourrir le dossier moyen Oriental.Ce n’est pas une négligence c’est le résultat d’une politique délibérée. Depuis le 11 /9 l’administration américaine est obsédée par le terrorisme (ce qui peut encore se comprendre) mais agit comme si celui-ci est apparu « ex nihilo ». D’une part, elle s’est lancée dans l’aventure Irakienne qui a eu pour conséquence induite de renforcer le rôle régional de l’Iran (par le biais de la composante Shiite) et d’autre part elle a donné « carte blanche » aux gouvernements Israéliens pour combattre ses « ennemis » terroristes.Tout cela passait par l’assomption que les deux actions se rencontreraient et se renforceraient En ce qui concerne l’Irak, la situation est claire et ce n’est pas la peine d’épiloguer.. En ce qui concerne le P.O. le désengagement de tout processus de paix sérieux, l’absence de tout médiateur influent et capable de faire pression et la « sous-traitance » par Israël du volet « terroriste » local ont eu pour conséquence de mettre le Hezbollah et la Syrie sur la défensive et de créer un « axe » Téhéran-Damas-Hezbollah. Le rejet du résultat des élections Palestiniennes n’a fait que renforcer le dit axe.

    Aujourd’hui il est évident que le Hezbollah a pris l’initiative mais quoi de plus normal ? Tôt ou tard, Tsahal serait intervenu. Il y a quelques jours l’ancien chef de cabinet de Rabin écrivait dans Haaretz que « they (Tsahal) were dying for it ...) Il faut être totalement naïf pour croire IDF a concocté les plans des frappes sur le champ....Tout cela était préparé depuis longue date et il fallait simplement un élément déclenchant.

    Il est trop tôt pour savoir qui est tombé dans le piège de qui.En revanche ce qui apparaît assez clairement aujourd’hui c’est que les choses ne se passent pas aussi facilement que cela pour Israël et qu’il leur faudra quasiment rayer le Liban de la carte pour obtenir un résultat (provisoire).Conséquence : radicalisation de l’opinion Libanaise contre Israël.Cela, aujourd’hui est déjà acquis.Par ailleurs « la rue » du M.O. considère « l’axe » comme unique opposant sérieux à Israël.

    L’espoir Israélien aujourd’hui est d’obtenir (ou de provoquer ?) un « élargissement » du conflit à la Syrie et à l’Iran.Cela semble assez improbable vu l’enlisement américain en Iraq.

    Résultat ?

    Les EU auront réussi à perdre la maigre crédibilité qui leur restait, Israël va se retrouver avec un nouveau front au nord et Damas et Téhéran sont devenus incontournables. « Last but not least » le Hezbollah et Nasrallah se retrouvent aujourd’hui comme les seuls interlocuteurs « légitimes » pour parler du problème Palestinien.

    Tout cela me semble bien mal parti......







Palmarès