• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

touchatout

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • touchatout 13 septembre 2007 17:24

    Réponse de ma part (et je connais de nombreux cas)(en B) sur la "survie. Il est faut de dire qu’on ne gagne pas en durée de vie par rapport à la qualité de vie, en 97 j’avais au mieux quelques semaines à vivre (Cirrhose sur Hb agE) et je viens de fêter mes 10ans de greffe !!! mon exemple est « un » parmi tant d’autres qui ont retrouvé la « vie » et non une « survie » médiocre. OUI la greffe est un don de vie, et je n’ai aucune craintes sur les conditions de prélèvement de mon donneur, qui a été anesthésié (en B les donneurs sont anesthésié)


  • touchatout 13 septembre 2007 13:50

    je crois devoir vous éclairer un peu de l’expérience de vie qui est mienne, et de la fréquentation de « pontes » de la transplantation belge du fait de mon action associative en faveur du don. J’ai indiqué que la mort cérébrale ou encéphalique (c’est la même chose) est un diagnostique de « certitude » et pour arriver à ce diagnostique, en plus des EEG à plusieurs heures d’intervalles, existent une multitude de test pour confirmer la mort du cerveau, dont le test de la douleur. Il est évident que le mort « encéphalique » ne ressent absolument plus la douleur, mais alors pourquoi l’anesthésier ? Réponse d’une chirurgienne cardiaque (Hop Erasme Bxl) simplement une anesthésie pour éviter les mouvements « réflex » du donneur lors du prélèvement. syndrôme de la poule qui coure toute seule ayant la tête tranchée !!! Simple et de bon sens comme souvent les belges. Donc rassurez-vous le donneur est bien « décédé » de par la loi et surtout de par la nature.


  • touchatout 13 septembre 2007 08:27

    Pourquoi embrouiller le public encore indécis au fait de donner ou non ses organes après la mort. Mourant ou Mort ... la différence est que le mourant respire grace uniquement aux machines, et le fait seul de « débrancher » fait passer instantanément à la mort (coeur arrêté) Je suis receveur, et donc une famille a du, a su prendre LA décision à un moment très difficile qu’est d’être confronté à la perte d’un être cher. Mon donneur était très jeune (17ans) et je vis depuis plus de 10ans grace à un magnifique cadeau qui m’a été donné. La mort encéphalique est un diagnostique « de certitude » donc pas de possibilité de réveil de la personne même après plusieurs années. Pour qu’un don soit possible il faut que le corps soit « maintenu » et perfusé pour que les organes soient en parfait état pour un transplant. Organes devenus « greffons » sauvent de nombreuses vies, mais encore beaucoup trop de résistance de familles qui ne sont généralement pas informées. La vie n’en est que plus belle après le don, et MERCI aux familles donneur « d’HONNEUR »







Palmarès



Agoravox.tv