• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

toutlemondeilestgentil

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • toutlemondeilestgentil 9 novembre 2008 17:11

    En préambule, c’est non.
    Vous ne pouvez pas nous enfermer dans une logique : votre fille c’est pute ou soumise (à l’air du temps, ...).
    D’autre part, vous faites la part belle aux médias qui au contraire, en France font tout leur possible et de façon parfois outrancière, pour qu’il ne puisse y avoir aucun amalgame entre terrorisme, délinquance .... et islam. D’ailleurs, ces propos sont déjà à la limite de l’infraction tant la liberté de penser et de s’exprimer en France est encadrée et limitée par le droit.

    Mais je vous voudrais cependant vous faire part de ma satisfaction à la lecture de votre article, un peu caustique au demeurant.
    Vous avez mis, et cela est rare le doigt sur le vrai problème.
    La perte des valeurs traditionnelles durables et la place laissée vacante aux spitualités de pacotille (secte de tout poil) et autres religions.
    Faut il le déplorer ? Bien évidemment si l’on est attaché aux valeurs de l’Europe (celles qui nous ont permis d’être ce que nous sommes). Non dans l’autre cas.
    Il y a cependant un point que vous oubliez. C’est la cause de la perte des valeurs chrétiennes de l’Europe et de la France en particulier. Elle réside essentiellement dans la philosophie dite des lumières (libéralisme, individualisme et relativisme. C’est tout le problème des universaux). Après la Révolution Française nous avons fait la guerre à la religion (catholique) pour en finir avec les interdictions de séjour sur le territoire français d’un certain nombre de congrégations religieuses entre 1901 et 1905. Soit plus de 100 ans de lutte acharnée contre la religion catholique.
    Ne nous étonnons pas de son déclin en volume dans la société mais réjouissons nous de cette soif du peuple pour la vérité.
    En revanche, ne donnons pas des pierres à manger à l’enfant qui nous demande du pain.







Palmarès