• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

trape

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • trape 27 octobre 2012 10:47

    Il n’y a pas de sport, dans le Tour de France, mais une grande kermesse commerciale, une « usine à Fric », une zone de non-droit ( cf maillot jaune exclu sur présomption) dans laquelle on vend des « valeurs sportives » pour mieux vendre le reste. Attention à celui qui est le grain de sable, trop voyant, dans la machine. La lutte contre le dopage aide à réunir la populace dans un projet fédérateur et manichéen, dans une réunion de consommateurs potentiels,. car qui peut être contre la lutte contre le dopage ? Personne à priori !
    Armstrong paye sa vanité, probablement, mais combien de héros historiques de ce tour, devraient subir le même sort car le dopage est autant inné dans les activités sportives qu’en dehors, et depuis des siècles, et pas plus dans le vélo ? Combien de sportifs, ou de non sportifs y compris dans les directeurs successifs n’auraient-ils pas pu être catalogué comme « dopé » du fait que le status de dopé ne regroupe pas que des gens ayant pris de l’EPO ou des Anabolisants car de vulgaires médicaments suffisent à passer au rouge ?
    L’acharnement sur Armstrong est, comme le Tour de France, une affaire de « gros sou » ; histoire de récupérer un peu d’argent...
    Quant au tour de France qui passe par des pays étrangers ou fait des sauts de puce de 400 km, il ne ressemble plus à rien. Dommage. Les marchands du temple ont opéré.


  • trape 26 octobre 2007 16:17

    Mentir sur son CV est inacceptable sur le plan moral. Le problème est que la grande majorité des CV sont un peu « bricolés », « améliorés » afin d’obtenir soit une intégration soit un travail... Sur un autre plan se pose le problème de la sélection obligatoire et de ses critères. Si Madame Dati s’est vanté d’avoir certains diplomes afin d’intégrer une école, il n’en est pas moins vrai qu’elle a obtenue sa qualification de magistrat ce qui signifie qu’elle avait le potentiel et les qualités pour cela. On peut ainsi en conclure que le diplome dont elle se serait vanté avoir (si ce fait est vrai), n’était pas en réalité, obligatoire à la réussite de ses études de magistrat. D’un autre coté, n’oublions pas que nous avons fait des conditions d’admissions (ENA)particulières aux habitants de certains quartiers...ce qui est contraire au concept d’une école républicaine et égalitaire, mis à mal avec cette dernière disposition ; meme si je ne crois pas que ces candidats « favorisés » aient moins bien réussi que les candidats traditionnels de l’ENA. On peut y voir une analogie avec la situation présente. Ne peut on point considérer que la question sur le diplome ou non de Mm Dati n’a aucune importance. Il n’y a pas de DIPLOME DE MINISTRE et les diplomes ne font pas obligatoirement un bon ministre L’important est plus dans ce qu’elle va faire que dans ce qu’elle a fait.


  • trape 24 septembre 2007 19:38

    En france (enquete obepi) 42 % de la population adulte à partir de 15 ans, est soit obèse (12%) soit en surpoids (30%) dond les 2 causes principales sont le manque d’exercise et la malbouffe ; 50% à 70 % des adolescents obèses le restent à l’age adulte. La part du budget consacré a l’alimentation est passé de 36% à 18% en quelques dizaines d’années, au profit d’autre biens de consommation. La part des légumineuses dans la consommation est minime et ce sont de bons produits peu chers...mais ça n’a plus la côte. L’éducation alimentaire revient aux parents, la difficulté est que des jeunes parents (pas tous) n’ont plus cette connaissance de base car l’industrie agro-alimentaire est passé par là et structure les repas à coup de messages publicitaires « infra-liminaires ». Et Je ne vous parle pas de la composition des plats ( par exemple Graisses hydrogénées et dérivés trans, additifs divers...). Cependant, la cause majeure de la mal bouffe reste soi-meme . Qui achète du coca cola/ pepsi/... et de bonnes Chips, on a rarement un canon sur la tempe pour éffectuer ses achats. Bon appétit.


  • trape 20 septembre 2007 19:14

    Bonsoir, S’il est toujours possible de discuter et de trouver des exemples qui invalident les orientations choisies, ces mesurettes vont dans le bon sens, car il faut bien ne pas connaitre le système de santé et en avoir une vision externe pour ne pas savoir qu’il ne fonctionne que par son dysfonctionnement. Ces mesures n’ont pour but que de tenter de réduire, à la marge, le déficit colossal et la dérive d’un système, qui veut que l’on médicalise tous les problèmes rencontrés dans sa vie, afin de les résoudre.Vous pensez que cela est caricatural. Alors comment expliquer que nous consonmons 200 à 300% (selon les données) de psychotropes, anxiolytiques, antidépresseurs divers et variés par rapport aux autres pays européens. Il n’y a pas de raison,en France, d’avoir plus de malades psychiatriques qu’en allemagne, italie, Espagne ...C’est une des conséquences dénoncés dans l’association « consultation=prescription ». Une des autres causes du déficit, et non des moindre, est que la médecine est devenue spécialisée et para-clinique, faisant appel à de la haute technologie et donc à de l’investissement. A titre d’exemple, un échographe couleur avoisine 120000-150000 euros. Quand on a 1 euro, on ne peut en dépenser 2. A titre personnel, je crois qu’il est préférable d’opter pour la prise en charge de pathologies lourdes (cancer, dialyse, Infarctus, Accidents vasculaires...) et de laisser de coté , la petite pathologie ambulatoire vue par les généralistes et qui ne demande pas d’avis spécialisé . La barque de l’endettement est suffisament chargée, pour les générations futures. Moi aussi je préfèrerais être rasé « gratis », mais ce n’est plus possible !







Palmarès