• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tuttle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tuttle 24 septembre 2009 20:28

    la question est : et si c’était Sarkozy qui avait fait ajouter son patronyme ?

    Enfin !!!

    Au fait, quel était précisément le métier de NS avant qu’il ne sévisse en politique. Avocat, oui mais dans quelle spécialité ?

    N’hésitez pas à chercher.........



  • Tuttle 17 septembre 2009 06:58
    « Kassovitz, Faurisson du 11 septembre » : ils ont osé !
    Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.


  • Tuttle 15 juin 2009 17:28

    Mais ne doutons pas de leur aptitude à tout oser …

    Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.
    (Michel Audiart, les tontons flingueurs)



  • Tuttle 12 juin 2009 12:01

    Le plus inquiétant à mon sens, c’est que les députés (accessoirement nos représentants) qui ont voté cette loi n’ont pas hésité à le faire, soit
    - En connaissance de cause c’est à dire en mettant à la poubelle la déclaration de 1789 et d’autres textes fondamentaux de notre république.
    - En n’y comprenant rien et en obéissant les yeux fermés au « grand chef »
    Dans les deux cas la représentation des citoyens est en très mauvais état et n’est pas sans rappeler des périodes sombres de notre histoire ou la république était « sous la botte ».
    La Marseillaise entonnée par les députés UMP aurait pu s’entendre sur l’air de « m.....al nous voila »
    En tout cas l’UMP mérite bien son nom « Union des Maffias Présidentielles »



  • Tuttle 20 mars 2009 10:45

    "Une grande partie des fichiers échangés concerne en effet des fichiers audio et video, permettant à ces internautes d’avoir accès à des films, séries, CD, etc… sans passer par la case paiement, empêchant ainsi toute rétribution des artistes."

    Arretez de repeter le discours de l’"industrie culturelle" (je vous laisse apprécier le concept)
    Les artistes sont rémunérés par les producteurs avec lesquels ils ont des contrats.
    Ce sont donc les industriels producteurs qui empochent les soit disant droits d’auteurs et qui mettent les gouvernements sous pression pour continuer à s’offrir leur ferrari annuelle.







Palmarès