Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

TyRex

TyRex

51% MotherFukr
49% SonOfABitchh
100% Féroce !

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 224 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par TyRex (---.---.---.200) 29 mai 2012 16:53
    TyRex

    « Enfin je te rappelle par ailleurs que la sexualité, hors des considération s de procréation peut être une pratique spirituelle. »


    Ah bon... intéressant ! 
    Peux-tu développer s’il te plaît ? J’aimerais que tu nous dises comment ça se passe, comment fait-on pour acquérir cet extase tant convoité sans union physique ?
    Prenons par exemple le tantrisme... est-ce une religion, une croyance, une hygiène de vie, une philosophie ou une doctrine ? 
    Que construit-on pour les générations futures quand on est dans la voie du tantrisme ?

    « Le plaisir sexuel peut être un autre moyen d’avoir accès à d’autres états de conscience comme la prière, certaines drogues ( dans un cadre rituel ), la musique etc... »

    Je trouve ton exemple bizarre... tu mêles prière, plaisir sexuel et drogue « dans un cadre rituel » mais pour moi cela ressemble à du satanisme. Pour ma part, je n’ai jamais vu un yogi atteindre d’autres « états de conscience » avec le zizi tout dure... ni même des croyants avoir une gaule du tonnerre de dieu après avoir terminé leurs prières !
    Là encore, faudrait être plus explicite.

    « S’il y a quelqu’un qui perverti les choses c’est bien toi en voulant séparer la liberté du libre arbitre, au vu de tes réponses tu ne sembles vouloir connaître ni l’un ni l’autre.  »

    Tu aurais pu me demander gentiment et j’aurais pris plaisir à t’expliquer la différence.

    Tout d’abord, la liberté, pour moi, s’arrête là où commence celle d’autrui. La liberté est donc une notion limitée puisque nous vivons en société avec d’autres humains qui ont aussi droit à la même liberté.
    Ensuite, le libre arbitre est une notion religieuse, Dieu, dans sa grande miséricorde nous a offert le libre arbitre pour suivre le « chemin » que nous voulons entreprendre dans cette vie. Tu as le droit de choisir ce que tu veux être. Libre à toi d’être homosexuel, hétérosexuel, apostat, religieux, honnête, malhonnête, etc, etc...
    Tu peux même décider par ce libre arbitre d’acquérir plus de liberté en t’emparant de celle des autres. Par exemple, un pédophile, par son libre arbitre et par ses pulsions sexuelles, peut s’emparer de la liberté d’un enfant... pareil pour les violeurs et autres malandrins !
    Autrement dit, je ne pervertis rien. Je donne ma propre réflexion sur le sujet .

    « Sans libre arbitre, il n’y a pas de liberté, mais uniquement la répétition de ce que font les autres et la soumission à ses pulsions. »

    Qu’est ce que tu racontes ? Il est clair que tu ne maîtrises pas ton sujet car si tu perds ton libre arbitre, c’est que tu es mort ou en pleine crise de schizophrénie. Donc, ce que tu écris est un non-sens !

    « Mais plaisir est toujours personnel, pas forcément égoïste »

    Belle théorie... j’aime bien le pas « forcément ». Quand on parle de plaisir personnel, cela n’existe QUE pour se satisfaire soi-même il me semble. Pour qu’un plaisir soit partagé, il faut faire don de soi pour les autres, accepter de souffrir soi-même pour que les autres en profitent... sans rien attendre en retour !
    Décrocher la lune pour ceux qu’on aime, perdre un bras pour sauver un ami ou donner un rein pour un proche... cela est constructif, cela est honorifique !

    « Une relation homosexuelle consentie par les deux personnes n’est pas de l’égoïsme mais du partage de plaisir. »

    Je n’ai jamais dit le contraire... J’y apporterais juste un peu d’équilibre dans ton propos. Il me semble, que toutes relations sexuelles est un échanges d’énergies à partir du moment où l’on fait passer le plaisir de l’autre avant le sien. C’est donc toujours la même chose !

    « C’est toi qui a un discours égocentrique en voulant tout ramener à tes croyances propres, à l’opposé de la liberté , le dogme moral religieux, en voulant que tout le monde soit formaté comme toi. »

    Que connais-tu de mes croyances ? Qui crois-tu être ? Un dieu omniscient capable de télépathie divinatoire ?
    Non... tu n’es qu’un idiot prétentieux croyant détenir la science infuse. 
    Je m’explique.
    D’abord, pauvre fou, je ne vois pas ce qui te fait dire pareille ânerie mais bon, j’imagine que c’est ton pouvoir surnaturelle qui te souffle cette vérité. En effet, je ne suis pas religieux. Je suis agnostique dans son vrai sens, c’est à dire que je crois en l’énergie créatrice comme je crois en l’énergie destructrice ! Mais je respecte les religieux de tout ordre et je respecte l’homme malgré ses défaillances. Et je tiens à rester honnête et intègre face au gens que je rencontre...
    Donne-moi un seul athée connu qui a sacrifié sa vie pour les autres à la manière de mère Thérésa ou de l’abbé Pierre (pour ne citer qu’eux) ?

    Epicure n’était pas réputé pour son don de soi mais plutôt comme un opportuniste (demande aux sceptiques !). Un personnage imbu de lui-même voulant à tout prix que son nom traverse les siècles... d’ailleurs, pour lui, l’entité spirituel n’existe pas ; l’âme n’est qu’un agrégat d’atomes indivisible. Rien de plus, rien de moins. Quand tu te revendiques appartenant à une certaine philosophie, prend garde d’être cohérent avec toi-même, ça fait plus pro ! 
    Ensuite, je suis pour la diversité des mentalités, des religions, des politiques mais dans un cadre égalitaire et non contraignante. Donc, je ne veux en aucun cas que l’on me ressemble ou que l’on suive mon chemin. Mais si tu es un clébard, alors ne sois pas surpris que je te traite comme un chien.

    En outre, tout homme a des croyances basés sur un dogme... un mathématicien s’appuie sur des dogmes, tout comme le savant musulman ou le moine tibétain en passant pas l’athéisme « épicuriste » (je dis bien épicuriste et non pas épicurien car Epicure était polythéiste) comme toi !

    « En voulant nuire au plaisir des autres pour des motifs égocentriques (religieux mais égocentriques), c’est toi l’égoïste. »

    Ben voyons... pourquoi ne pas laisser les violeurs, les pédophiles, les sérial killers et autres détraqués assouvir leurs plaisirs ? Pourquoi ?
    Tu as raison, je suis égoïste.


    En définitive, tu as bien raison d’être toi, tu as bien raison d’être à la poursuite de ton bonheur personnel et si cela peut te consoler, tu suintes l’altruisme à plein débit... mais je ne t’envie pas.
    Je te trouve dans l’air du temps et tu n’as rien à m’apprendre en fin de compte.
    Désolé.
  • Par TyRex (---.---.---.200) 29 mai 2012 12:59
    TyRex

    @Francesca


    Vous savez, je ne cherche en aucun cas de défendre Lozès... je vous avoue volontiers qu’il n’est qu’un pion sur l’échiquier du système. Je mets en exergue la malhonnêteté de Zémmour alors qu’il prétend être intellectuellement « sain ».

    De plus, ce n’est pas parce que quelqu’un est intellectuellement malhonnête qu’il faut être pire que lui... je ne suis pas dans cette conception de la vie. 
  • Par TyRex (---.---.---.200) 29 mai 2012 12:47
    TyRex

    Pour moi, une personne est présumée innocente jusqu’à preuve du contraire... pour le reste, je suis désolé mais ce que vous dites est un non-sens étanche à toute forme de réflexion réel.

    Un palestinien qui portait espoir en Obama parce qu’il pensait que son message serait enfin entendu, « basait sa vassalité non pas sur le sentiment national mais sur le fait d’être noir, alors qu’il ne l’est pas ? »

    Tout le monde pensait qu’Obama serait le renouveau d’un espoir que Bush avait atomisé... moi le premier.

    Tous les jeunes qui portent un visage du Che sur leur tee-shirt base leur vassalité non pas sur le sentiment national mais sur le fait d’être irlando-espagnole ?
  • Par TyRex (---.---.---.200) 29 mai 2012 11:25
    TyRex

    Pouvez-vous nous indiquer pourquoi cette « déduction » de Zemmour est fausse ?’


    Ce n’est pas une « déduction », c’est un procès d’intention basé sur un mensonge !
    Il semblerait que Lozès n’ait jamais formulé de tels propos... la justice tranchera aujourd’hui.

    « Pouvez-vous nous dire pourquoi vous ne citez pas la fin de la phrase ? » 

    « Fin 2008, Eric Zemmour publiait dans l’hebdomadaire »Vendredi« , un article comportant les termes suivants : « Ainsi, Patrick Lozès, président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) a déclaré : »Obama est notre président« , ce qui prouve que la solidarité raciale, pardon espéciale est supérieure à ses yeux énamourés que la solidarité nationale. Imaginons un odieux président du CRAB (Conseil Représentatif des Associations Blanches) qui déclarerait : »Poutine est notre président«  » »...
    Il se sert d’un mensonge sur lequel il appuie une « imagination »... ce qui revoie non pas à la réflexion pure de la raison mais au sentiment d’une image que l’on se fait de ces propos.
    De plus, il utilise la charge émotionnel que renvoie le mot « Poutine » (dictature, despote, etc, etc... ) alors qu’il aurait très bien pu utiliser d’autres comme « Kennedy », « Grimsson » ou « Cameron », mais cela ne parle pas assez aux français moyens...
    Son intention était donc uniquement de la provocation par le mensonge !

    Malhonnéteté quand tu nous tiens... 
  • Par TyRex (---.---.---.200) 22 mai 2012 15:13
    TyRex

    Je crois qu’il fait l’apologie de sa propre perversion, celle d’un athée cherchant à découvrir encore plus de « jouissance » matériel au détriment de toute forme de spiritualité.


    George, vous vous dites « Médecin » pour prétendre soulager les maux des humains tout en vous définissant comme une personne prenant un « malin » plaisir à énerver les gens... perversité qui dévoile la cohérence de votre réflexion. Si vous étiez moins obnubilé par votre propre plaisir et que vous respectiez la nature humaine telle qu’elle est, vous ne seriez pas là à vouloir imposer votre vision du monde... 

    Pas d’uniformité, plus de diversité !






Palmarès



Agoravox.tv