Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gandalf

Gandalf

Economiquement liberal-communiste, politiquement anarchiste (à défaut de politique décente)

Tableau de bord

  • Premier article le 02/08/2006
  • Modérateur depuis le 12/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 19 2892 583
1 mois 0 93 0
5 jours 0 15 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 52 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Gandalf (---.---.232.71) 9 août 18:57
    Gandalf

    @franc

    « Le problème c’est que cette partie de la population regardait avec admiration les Mutazilites, qui, eux, discutaient avec des arguments rationalistes. Le risque était grand de voir alors toute cette partie de la population musulmane abandonner l’orthodoxie sunnite – les croyances enseignées par le Prophète et professées par ses Compagnons – pour adopter celles des Mutazilites. Al-Asha’rî et al-Mâtûrîdî entendirent donc fournir aux »douteurs« – à ces gens qui, parce que déjà imprégnés des concepts philosophiques tels que ceux des Mutazilites, doutaient des croyances sunnites – des outils pour conserver ces croyances orthodoxes. »



    C’est donc un choix politique, afin de faire perdre le doute, la rationalité, le raisonnement. Et d’assurer la cohésion religieuse.

    Quoiqu’il en soit, pour un sunnite, le coran étant forgé de contradictions, je suppose qu’il est enclin en fonction de sa haîne ou non entre une lecture ou une autre.« 

    Al-Ghazâlî explique :  »Dieu a transmis à Ses serviteurs par la voix de Son messager les croyances qui sont vraies concernant ce monde et l’autre, par ce qu’ont dit le Coran et la Sunna. (Mais) ensuite le Diable introduisit dans les âmes des Innovateurs des éléments contraires à la Sunna ;« 

    Invoquer le Diable est ici un artifice.
    D’autant plus que les mutazilites étaient imprégnés de culture grecque, le principal antécédent à notre démocratie.

    Car s’il s’avère impossible de faire de l’Islam une religion laïco-compatible, tu proposes quoi, Franc ? Le grand déplacement (un peu comme l’histoire de la naissance du Pakistan), retour au pays ?

    Mais ne nous trompons pas d’ennemis, le problème n’est pas fondamentalement l’Islam, mais Daesh.

     »Daech est devenu une entreprise de destruction et de mort occupant le présent et le futur. Tout a été dit sur cette fabrique de la haine et du crime. Mais il reste des zones d’ombre qui, j’espère, seront dévoilées au grand jour. Ainsi on saura qui est derrière et qui finance une armée meurtrière. Il y aurait des Etats, des intérêts, des machinations."

  • Gandalf (---.---.232.71) 9 août 10:16
    Gandalf

    @franc

    Sauf que le Coran n’est pas incréé, comme on veut nous le faire croire. Il avait plusieurs versions avant le IXème.


    En général, ils nous ressassent de sourates négatives en pratique (terrorisme) quand on sort les rafales, et autres questions stratégiques (terrorisme d’état : Iran, Algérie, Pakistan, et conflit israélo-palestinien). Souvent lorsque notre état n’agit pas dans son bon droit d’ailleurs.

    Mais bon, en termes de croyances, inutile de faire entendre raison.

    Seul le droit positif est sensé provenir de la raison et peut être force de loi.Ce qui détonne, c’est qu’un prêtre, c’est aujourd’hui 9 ans de séminaire, et un iman, aucun.

    Une loi qui exigerait au minimum 5 ans de formation pour un imam en France ne me semble pas un grand luxe. Car là on se perd en poncifs sur cette religion, et Daesh en fait ses choux gras.

  • Gandalf (---.---.232.71) 8 août 22:57
    Gandalf

    @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]


    Les zélites amerloques et les saoudiens ont troqué le socialisme d’Orient pour du salafisme wahhabite et du pétrole.

    Et vous proposez aux français dont les zélites ont troqué les droits de l’homme pour du pétrole et l’Europe la social-démocratie pour l’ultra-libéralisme de redevenir chrétiens ?

    Et de mener une guerre sainte non pas contre les cathares mais le vilain petit Qatar peut-être ?

    Allez, le christianisme vaut mieux que la chose politique, croyez-moi.






  • Gandalf (---.---.232.71) 8 août 22:28
    Gandalf

    @Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL]


    « Ce que je conteste dans un article, c’est que le pouvoir fasse exploser la laïcité uniquement pour plaire à une minorité religieuse, qu’elle le fasse donc, par calcul ! »

    C’est contraire au bon sens électoraliste, car il faut une majorité.


    « En revanche, si une société fait le choix, de limiter la laïcité pour réaffirmer l’autorité de l’état et la nature de son peuple ; donc pour renforcer la cohésion nationale d’un peuple qui sait ce qu’il est, ça ne me dérange nullement. »


    Et on doit expliquer ça aux hindous, juifs, athés, agnostiques, syncrétiques, taoîstes, shintoïstes, boudhistes et autres tralala de ce bon pays ?


    « L’identité de la France, c’est le Christianisme. Si la laïcité doit reculer, ça ne peut donc qu’être que pour réaffirmer le caractère chrétien de la France ! »


    La laïcité est chrétienne (et un peu bouffeuse de curés quand même). Pourquoi réaffirmer la chrétienneté alors qu’il est préférable de réaffirmer son beau bébé ?


    Mohamet était esclave de Dieu, cela ne fait pas de lui un législateur. Dieu n’est plus loi après Moïse.


    La chrétienneté n’a pas le monopole de la sagesse, loin s’en faut.


    Mais bon, on aura beau faire un beau débat d’idées, nos gouvernants ne font plus que des affaires. Les conséquences deviennent extrêmement critiques.







Palmarès



Agoravox.tv