Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Gandalf

Gandalf

 Certains croient que seul un GRAND POUVOIR peut tenir le mal hors de portée. Mais ce n'est pas ce que j'ai trouvé. J'ai découvert que ceux sont les petites choses du folklore quotidien qui garde l'ombre au port. Les petits actes de gentillesse et d'amour. 
La critique est l'ignorance ou le déni de la solution. Voilà la source du respect pour l'entrepreneur.

Tableau de bord

  • Premier article le 02/08/2006
  • Modérateur depuis le 12/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 2507 567
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 56 51 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Gandalf (---.---.---.182) 27 mai 21:38
    Gandalf

    Battez-vous, politicards.


    Paris n’est pas mieux que Bruxelles. Ils étaient prêts à sacrifier les légumes français afin de vendre un TGV au Maroc en échange d’importations de légumes français.

    Qui peut faire confiance à un politique alors qu’il n’y a pas plus traitre ?
  • Gandalf (---.---.---.182) 27 mai 10:47
    Gandalf

    La ferme des mille vaches est une association de 5 agriculteurs afin d’avoir du temps libre, de dire d’agriculteur. Ce modèle n’est pas pire que la ferme française en faillite racheté par des multinationales ou la grande distribution.


    Et oui, un patron n’est pas censé être un esclave travaillant 70 heures par semaine.
    La réduction du temps de travail n’est pas le privilège de la loi Aubry, puisque l’économie répond à deux choses essentiellement : les besoins et le bien-être.
  • Gandalf (---.---.---.182) 27 mai 10:28
    Gandalf

    L’Europe est libéralement déficiente car si elle s’attaque aux quotas, elle ne reconnait pas qu’un marché est efficient si et seulement si l’atomicité entre les opérateurs de l’offre et la demande n’est pas sensiblement équivalente.

    Seul, le corporatisme (relations politiques et bancaires) ainsi que les syndicalismes (JA, UDSEA, FDSEA, etc) permet de corriger un peu l’asymétrie de taille.

    Pendant que Asselineau se propose de fondre le modèle français dans les rabais anglo-saxons, allemands, espagnols et alentour. Tout au contraire, il s’agit de réaffirmer notre excellence et de la favoriser par une éthique bancaire, politique et administrative accrue, en limitant les abus de ceux-çi faites de complaisance de réseaux et de connivence avec les puissances symboliques (multinationales, évasion fiscale, etc). Pour cela, il s’agit de mieux la promouvoir.


  • Gandalf (---.---.---.182) 26 mai 08:42
    Gandalf

    @Mugiwara

    Je pense que, finalement, on devrait s’occuper d’autre chose que de fabriquer et vendre des armes.
  • Gandalf (---.---.---.182) 25 mai 10:21
    Gandalf

    @benevole


    Sauf qu’à la base, le revenu de base est se prévaloir de l’exploitation d’autrui ou de la productivité de l’automatisation. Il en va de même de la monnaie libre.
    On peut bien s’exploiter les uns les autres, mais pas tout le temps. 

    Cependant, il permet de dégager du temps libre salvateur pour le bien-être, la nécessité, la projection temporelle.

    Techniquement, la monnaie libre que vous proposez pourrait être faite avec un fair-phone tournant avec Tor. Cependant, c’est aussi tolérer les activités illégales des utilisateurs de Tor (pédophiles, pirates, usurpateurs, etc), puisque la défense se réserve les systèmes de cryptographie les plus pointus.


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le libéralisme économique n’existe pas




Palmarès



Agoravox.tv