Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Gandalf

Gandalf

 Certains croient que seul un GRAND POUVOIR peut tenir le mal hors de portée. Mais ce n'est pas ce que j'ai trouvé. J'ai découvert que ceux sont les petites choses du folklore quotidien qui garde l'ombre au port. Les petits actes de gentillesse et d'amour. 
La critique est l'ignorance ou le déni de la solution. Voilà la source du respect pour l'entrepreneur.

Tableau de bord

  • Premier article le 02/08/2006
  • Modérateur depuis le 12/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 2728 567
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 56 51 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Gandalf (---.---.---.105) 20 mars 17:12
    Gandalf

    J’oublais :


    Retraite pleine au bout de 15 ans pour un fonctionnaire bruxellois.
    Et oui, ils viennent vous faire la leçon.

    Songez donc que vous venez la faire à nous, salariés du privé.
  • Gandalf (---.---.---.105) 20 mars 10:41
    Gandalf

    @Pere Plexe


    Merci d’exprimer votre pathologie victimaire de la fonction publique. Mais tel n’est ni le propos, ni le sujet.

    Je vous réponds quand même.
    L’ANSM ne répond pas aux objectifs de santé publique, c’est évident. Mais cela doit bien les arranger d’être irresponsables. Bref, ils ne servent à rien. Quid de leurs arrangements avec les labos ?
    La fonction publique ne négocie pas les prix, jamais.
    Jamais entendu parler de la responsablité de certains hauts fonctionnaires français dans l’établissement de l’euro ?
    - le régime agricole est compensé car il régresse très vite en nombre de cotisants.
    Demandez aux chinois comment ils accomodent la mondialisation à leur souveraineté économique.

    Pour le reste, y voir la fonction publique attaqué, il fallait oser.

    Mais puisque la fonction publique n’est jamais fautive, toujours irresponsable, elle (la SNCF) était donc légitime à assurer la déportation des juifs lors du régime de Vichy.

    Allons, allons, un peu de courage. Sortez la tête de votre guidon corporatiste. Il s’agit d’un fil politique.

    Au fait : « Une fois de plus les fonctionnaires appliquent au mieux les lois ». Dès lors, évasion fiscale en France : 60 milliards d’euros par an. 



  • Gandalf (---.---.---.105) 18 mars 20:08
    Gandalf

    j’adhère totalement à votre diagnostic.


    Cependant, il faudrait le compléter par ceci.

    La France est le seul pays au monde qui assure un statut à vie au fonctionnaire. 1/4 des salariés français sont fonctionnaires, quasiment un record mondial (n°1 la Norvège riche de son pétrole et fond souverain).

    Le fait est que la fonction publique et surtout la fonction politique fonctionnent en France en telle impunité économique qu’ils se foutent des intérêts privés dans les négociations internationales et la défense de leurs intérêts économiques.

    Pour illustrer :

    - 9 médicaments sur 10 autorisés en France sont dangeureux ou inefficaces ;
    - médicaments 3 fois plus chers en France par rapport à l’Angleterre, où on doit le payer de sa poche ;
    - monnaie surévaluée par rapport à la compétitivité française, via une une parité sciemment biaisé par les US, on parle ici de la parité euro/dollar ;
    - sécurité sociale, qui, depuis 1945, est complètement viciée, où la retraite des smicards sert à payer la retraite des cadres et fonctionnaires ;
    - fabrication de l’idéologie dominante (mondialisation) contre la culture économique française construite autour du gaullisme (autrefois colbertisme) ;
    - culture économique tournant autour de l’octroi de privilèges ;
    - liquidation de l’industrie au profit des services (surtout financiers) ;
    - défense de l’évasion fiscale (servant et politiques et financiers) ;
    - politique des banquiers centraux de contre-tendance, et donc pro-cyclique, favorable à la sécurité de l’emploi public ;

    Il n’y a aucune culture économique macroéconomique en France. Toutes les réactions ne sont que partisanes : gnagna, c’est les patrons, gnagna, c’est les fonctionnaires.

    De toute façon, Marx, en défendant la luttre des classes, a définitivement tué l’esprit d’intérêt général.

    Mais le français se gargarise de la chute d’autrui, tant que ce n’est pas la sienne. 40 ans que cela dure.






  • Gandalf (---.---.---.222) 7 mars 20:40
    Gandalf

    Pour mettre fin à tout les dumpings, c’est simple :

    Créer la monnaie lors de la création de valeur, le travail échangeable, détruire la monnaie lors de la destruction de valeur, la consommation.

    Par qui : une institution monétaire, publique ou privée.




365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Le libéralisme économique n’existe pas
  2. Historicité de l’étalon des monnaies




Palmarès