• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Claude Simon

Claude Simon

Economiquement liberal-communiste, politiquement anarchiste (à défaut de politique décente). Mais quand l'idéologie ne veut plus rien dire, vieux fond chrétien, sans doute.

Tableau de bord

  • Premier article le 02/08/2006
  • Modérateur depuis le 12/09/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 20 3170 594
1 mois 0 29 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 65 58 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Claude Simon Claude Simon 7 juillet 17:29
    « Marx est mort, vive Mahomet. »
    Et bien, les marchands d’armes et les guerres ont gagné et gangrené presque tout l’Orient, à la faveur d’un prophète guerrier. 
    D’ailleurs, n’allez pas me dire que le premier exportateur d’armes au monde n’a pas lutté contre Marx pour endoctriner au Coran : les preuves sont accablantes.

    Si Mahomet aurait mis un terme à l’infanticide des filles nouveaux-nés pour réguler la population d’une région désertique, il n’aurait transcendé cela que par une régulation de la population par des faits guerriers.

    Disons également que le musulman occidental est un excellent client permettant à l’appareil administratif de réclamer plus de moyens, assurant ainsi le renouvellement, dans la fonction, de sa progéniture. Mais plus sûrement, une instrumentalisation du vieux fond anti-catho, tel un paravent.
    Suite aux attentats, il y a un revirement certain.


    « D’une posture, deux conforts : tu t’inscris dans le « camp du bien » et tu ne prends aucun risque. »

    Excellent, tout comme nos medias.
    Ou comment instrumentaliser vite fait le peu de temps de cerveau disponible à l’idiologie ambiente.

    A contrario, aller au fond de la culture des religions, prendre des risques vis-à-vis des dogmes et de leur instrumentalisation par le pouvoir, permet d’avoir une bonne représentation du fil conducteur des différents monothéismes et leurs chismes, dans un objectif de coexistence pacifiée.

    Après, le musulman n’est pas le seul à être prolétarisé, c’est systémique à la mondialisation.



  • Claude Simon Claude Simon 7 juillet 13:54

    @Spartacus

    Et bien, Mr Spartacus, vous voilà estampillé marxien : http://www.dedefensa.org/article/karl-marx-et-notre-etat-profond-francais-de-souche

    Ne nous focalisons pas trop sur le fonctionnaire. Et de toute façon, grâce à son optique grossissante à la mode, Il sera bientôt élevé au bon grain, uniquement par le fruit du travail du robot, qu’il n’aura qu’à taxer.

    Evoquons plutôt le haut-fonctionnaire Xavier-Loth Guichard, haut fonctionnaire à Bercy, pour qui s’attaquer aux 80 milliards d’évasion fiscale est un support masturbatoire. A savoir que ce triste sire de la république ne souhaite pas y donner suite :


  • Claude Simon Claude Simon 7 juillet 11:00

    @Bruno Hubacher


    Disons que, avec nos chantres nationaux de la mondialisation, la lourde imposition n’est pas un cliché. La mise en concurrence des systèmes fiscaux est un fait avéré.
    Dans la mondialisation, la compétitivité, du moins de la main d’oeuvre, peut se résumer à la mise en concurrence du salariat et de l’esclavage.

    « Les paradis fiscaux se sont crées avec la complicité du législateur, car à défaut d’être moraux ils ne sont pas illégaux. »
    Si l’on écoute Denis Robert, la grande mansuétude politique française vis-à-vis des paradis fiscaux s’explique par le fait qu’ils servent à la corruption autour des contrats d’armements. Et ces paradis fiscaux, par exemple le Luxembourg et, de fil en aiguille, un certain Jean-Claude Juncker, détenant l’information sur les transactions, peut se permettre un chantage sur notre classe politique. 
    Et j’ai moyennement confiance dans ce milieu pour se passer de cette zone grise, para-étatique pour ne pas salir l’état, qui lui couperait un bras dans toutes sortes de coups tordus. D’autant plus que c’est un milieu trop dangereux pour un humble citoyen comme moi.


    « Une imposition plus sévère des transactions financières au niveau européen pourrait se faire avec un trait de plume s’il y avait la moindre volonté politique. »
    C’est compréhensible. Mais pour y arriver en France, il faudrait passer, à la lumière de D Robert, par une loi de transparence sur les transactions d’armements, qui prennent aujourd’hui tout le pays au otage car ils ouvrent la voie à l’évasion fiscale.
    Sans omettre d’évoquer l’évasion fiscale d’ordre politique, cela va sans dire.

    Bref, votre proposition est loin d’être autonome car il faut convaincre les pires agents responsables des pires écarts du système. Voilà qui m’a amené à concevoir une solution qui ne dépend que de la bonne volonté d’acteurs économiques lésés.




  • Claude Simon Claude Simon 7 juillet 10:23

    @Bruno Hubacher

    Sans aller jusqu’aux extra-terrestres, le chinois a, en partie, résolu le problème : la création massive de villes fantômes.


  • Claude Simon Claude Simon 7 juillet 10:22

    @Spartacus


    Oui, enfin, l’économie actuelle, c’est :
    - une courroie de distribution, la monnaie
    - un petit pignon , l’économie réelle qui fait circuler 3-4% de la masse monétaire ;
    - un gros pignon, l’économie financière qui regroupe le reste ;

    L’inégalototalitarisme, est pire, en proportion que L’égalitotalitarisme.

    Pour paraphraser :Cette idéologie nauséabonde qui se prétend morale invente une richesse qui viendrait de rien émise sur le dos des autres pour se justifier en faignant d’ignorer que la richesse est une création permanente qui évolue.
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. D’une bi-monnaie




Palmarès