• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ulysse380

ulysse380

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ulysse380 ulysse380 13 novembre 2010 11:37

    superbe, j’aurais aimé l’écrire, vraiment je trouve qu’il n’y a pas de lourdeurs, votre analyse semble etayée par de nombreux textes officiels de la cour des comptes.
    et puis quoi ,il arrive un moment ou il n’est plus besoin de quelque analyse que ce soit.
    quand on regarde ce personnage au sommet de l’état, on sent bien qu’il y’a quelque chose qui ne va plus, trop d’outrance, de mépris, de coups bas, etc.
    moi je pense que la vérité se fait jour tout normalement, depuis human bomb je pense que cet homme est dangereux, plus que celui qui se trouvait à l’intérieur de la classe de matenelle.
    pour le coup, les enfants c’est nous, et on bien ennuyés pour faire partir le monsieur avec une bombe socio-économique attaché a sa jambe, alors qu’il a demandé à la maitresse de quitter la classe quand il s’y est introduit.
    contrairement a ce qui réelement passé dans cette école de Neuilly, une personne adulte et responsable est restée près des enfants jusqu’au dénoouement de cette douloureuse affaire, je souhaite vivement qu’il en soit de même, pour le peuple de france.



  • ulysse380 ulysse380 21 juillet 2008 21:08

    bonjour,
    voila bien un excellent article, je ne peux ,en le lisant m’empecher de me remémorer deux livres importants pour moi,le meilleur des mondes (Aldous Huxley) en effet nous vivons pas encore a l’heure de l’hypnopedie, mais le façonnage des idées,du comportement,le culte du corps, l’esprit sportif et de competition auquel il faut absolument adherer, sont plus que jamais le leitmotiv des dirigeants de chacun des pays les plus riches de la planete.
    le deuxieme ouvrage auquel cet article me fait penser est bien entendu 1984 de george Orwell.
    fiction plus que prémonitoire de la part de cet auteur recemment remis au gout du jour.
    la societe qu’il décrit vis dans la peur la plus totale.l’amour est prohibé si ma mémoire est bonne.la langue fortement diminuée de son vocabulaire,et bien entendu la plus réaliste de ses visions,la population est sans cesse observée par des écrans.







Palmarès