• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

unpeude raison

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • unpeude raison 30 septembre 2009 21:54

    Essayons de faire preuve d’un peu de raison et de modération.

    Cela dit, avant de continuer, soyons clair sur quelques points :
    > je ne soutiens pas M. Polanski, viol ou pas, il s’agit de pédophilie donc condamnable.
    > je ne soutiens pas M. Mitterrand, il fut pédophile, le repentir n’efface pas la faute.
    > les jeunes filles de 13 ans ont droit à notre considération et notre protection.

    Arrivons maintenant à mon véritable commentaire.
    A lire toutes les réactions à cet article, je constate :
    1. que tout le monde parle sans savoir
    2. que les insultes fusent sans rien apporter au débat
    3. que les amalgames abusifs pleuvent, quelle honte.

    Ainsi, sait-on réellement si M. Polanski a violé cette jeune fille ou s’il l’a caressée seulement ? Qui ici s’est rappelé que M. Polanski a déjà fait de la prison pour ladite affaire ?
    Honte à ceux qui parlent sans savoir.

    Honte à ceux qui parlent de la pétition de 1977 sans même connaître l’affaire de l’époque. Moi j’étais bien trop jeune à l’époque. Et vous ? Vous y étiez ? Vous faisiez partie des victimes ou des accusés ? Trente ans après, vous en avez quels souvenirs ? Alors ne parlez pas de ce que vous ignorez, merci.

    Honte à ceux qui assimilent les signataires d’une pétition, qu’ils soient anonymes ou célèbres, et les accusés que défend ladite pétition.

    Honte à ceux qui amalgament pédophiles et pédérastes (on dit homosexuels de nos jours). Entre adultes, l’homosexualité n’est pas honteuse ni répréhensible. Sauf pour les imbéciles ou les réactionnaires moralistes bien entendu. L’intolérance n’est jamais la bonne solution.

    Honte à ceux qui assimilent « droit de cuissage », pédophilie, viol, etc... Rien de tout cela n’est défendable, mais cela ne justifie pas de tout mettre dans le même sac.







Palmarès