• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Van Halmen

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Van Halmen 4 décembre 2012 08:17

    Le diable n’a pas de sang sur les mains ?
    Diriez-vous qu’un chef de gang qui utilise des hommes de main pour faire exécuter ses victimes n’a pas de sang sur les mains ?
    Un pilote d’avion qui bombarde une cible en aurait-il d’avantage à son compte que le diable ?
    N’oubliez pas que c’est le diable qui a manipulé le premier couple humain pour qu’il se rebelle contre Dieu et ainsi a tué toute l’humanité qui en descendrait.
    Depuis lors les humains qui se font fils du diable deviennent complices et perpétuent ses objectifs en plongeant les humains dans une situation désespérée dont ils ne se sortiront pas par eux-mêmes.



  • Van Halmen 4 décembre 2012 08:04

    njala, vous écrivez :« Pour les opposer (Dieu et le diable) il faudrait qu’ils soient de même Nature ».
    Ce n’est pas exact, on trouve en effet une idée semblable dans des expressions comme « faire la guerre à la maladie », ou « lutter contre la pauvreté ». Pourtant vous ne pourrez pas trouver une égalité ou une identité de nature dans les éléments qui s’opposent.
    Le bien et le mal ne sont pas non plus de même nature, ils sont contraires, et pourtant s’opposent l’un à l’autre.
    Quoi qu’il en soit, le diable était une créature angélique de Dieu qui n’a pas su garder sont rang et a cherché à devenir dieu lui-même. Depuis il s’oppose violemment à Dieu en entretenant la haine féroce contre le bien et ceux qui s’efforcent de le pratiquer sur la terre.



  • Van Halmen 12 juillet 2012 23:43

    Vous ne pensez pas que...
    Mais je vous demande, avez-vous lu l’un et l’autre ?
    J’ai lu la Bible mais aussi le Qran, et je constate qu’on ne peut pas les mettre sur un même pied.
    Si le message du Quran reste un appel quotidien à la guerre qui voue à l’enfer de feu éternel ceux qui ne veulent pas s’y rallier(« enfer » apparait au moins 85 fois dans le Qran avec comme signification fausse ’enfer de feu’ tandis que la Bible ne l’emploi pas sauf en latin dans des passages ou il signifie « tombe » , là ou se retrouvent les morts, dans l’inconscience et sans souffrance) , tandis que les récits bibliques des guerres menées au temps d’Israël ne sont qu’un livre historique qui ne présume pas de la doctrine finale de la Bible telle qu’elle a été annoncée par le Christ. Cette doctrine prône l’amour du prochain, le pardon et la « vraie soumission à Dieu ».
    Le Qran est un dérivé déformé de la Bible qui tire quelques unes de ses histoires de cette dernière, avec des ressucées des lois données à Israël au Sinaï, loi qui a été abrogée par la nouvelle alliance par la mort de Jésus Christ.
    J’ai lu les deux livres et ils ne sont pas comparables.



  • Van Halmen 10 septembre 2011 22:53

    Quelqu’un écrit : "Jésus avait la cruauté et la bêtise de Ben Laden auquel il ressemblait d’ailleurs étrangement : regard vide et petite barbiche..."
    ça c’est étrange, il y a quelqu’un sur le site qui a vu la photo de Jésus, tu parle d’un scoop ! et la marque de l’appareil qui a pris cette photo ?
    Si tout ce qu’écrit le posteur de ce commentaire est de la même eau, attendons-nous à une fameuse tourista...



  • Van Halmen 10 septembre 2011 08:04

    @himmelgien
    vous écrivez «  »Jehovah«  n’est débité à profusion que dans la bible spéciale des Témoins de Jéhovah, publiée en 1905 !... »
    C’est une erreur, les Témoins de Jéhovah n’ont pas édité de Bible en 1905.
    En réalité, les Témoins de Jéhovah n’ont pas été les premiers ni les seuls à employer le Nom Divin.
    En fait ce Nom se trouve dans de nombreuses églises et sur des documents qui ne sont pas issus des Témoins de Jéhovah.
    La traduction de 1905 à laquelle vous faites allusion est une traduction catholique qui a reçu « l’imprimatur », c’est à dire l’autorisation de l’église catholique pour imprimer cette Bible traduite par l’abbé Crampon. Cette traduction a vite été rendue obsolète, l’église catholique ayant compris que l’usage du Nom Jéhovah la mettait devant un fait qui la mettait en mauvaise posture. Ce rejet du Nom est devenu officiel récemment par la diffusion du diktat « Serviam 4 » qui proscrit dorénavant l’usage du Nom Jéhovah, Yahvé ou toute autre forme de ce Nom dans la liturgie.
    Écrire « D.ieu » relève de la superstition initiée par le judaïsme fondée sur une interprétation erronée du texte biblique qui enjoint les hommes de « ne pas employer le Nom de Dieu en vain », texte qui ne veut cependant pas dire de ne plus utiliser le Nom du tout.
    Pour l’église catholique, la haine qu’elle éprouve pour ce Nom a été camouflée derrière le prétendu désir de ne pas déplaire aux juifs qui a servi d’excuse à l’éradication de l’usage du Nom Jéhovah. Paradoxalement elle a oublié « alléluia » qui signifie textuellement « louez Yah » autre forme du Nom Divin qui continue d’être amplement utilisé (quand va-t-elle s’en apercevoir ?).
    Quant à la traduction, que vous qualifiez de spéciale, de la Bible des Témoins de Jéhovah, elle n’existe que depuis 1984 (en anglais) et 1987 en français.
    Si elle utilise le Nom Jéhovah, c’est parce qu’il se trouve dans les manuscrits les plus anciens et il y retrouve sa place que lui avaient volé des expression comme Seigneur, l’Éternel etc.
    Si la forme la plus connue de ce Nom avait été Yahvé ou une autre, cela n’aurait rien changé, il aurait été autant honni par les membres de la chrétienté.
    Par conséquent dire que Jéhovah =Dieu =Allah, c’est utiliser un titre à la place d’un nom propre.
    « Allah » est bien la traduction en arabe du mot « Dieu », mais même les musulmans savent que Dieu à un nom, mais eux non plus ne désirent pas en entendre parler, ils rejoignent le judaïsme et la chrétienté dans cette dénégation.







Palmarès