Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 1775 118
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 23 16 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0








Derniers commentaires

  • velosolex (---.---.---.81) 9 mai 13:36
    velosolex

    @Le421
    Ce type a effectivement une rollex dans la tête

  • velosolex (---.---.---.81) 9 mai 13:08
    velosolex

    @philouie


    Et que dire de ce délire « aniti islamophile et antisémite » dont cet énergumène baptise les manifestants, travaillant à l’amalgame et à je ne sais quel travail de récupération et de règlement de compte par rapport à notre société française qu’il semble haïr au plus haut point....Tout est là.... .
     A croire que 4 millions de Le Pen ont défilé pour oser protester contre ce massacre qui n’en était surement pas un...Il est certain qu’au delà de toutes confessions , tous ages et toutes conditions, n’en déplaisent à certains qui voudraient bien mettre les choses dans un tiroir avec un étiquette dessus, il y est une sorte d’esprit de communion, lié à la gravité de l’instant. 
    Car l’esprit religieux existe en dehors de la religion, c’est un fait évident. Un homme vivre, pleure, sourit, aime, possède des lois morales, en dehors de toute secte ou religion d’état, qui tente de l’instrumentaliser parfois.
    L’homme a l’esprit grégaire, et vibre avec ses semblables dans les circonstances les plus dramatiques. De tous temps, que ce soit à Londres en 40 sous le blitz, à Oradour, devant les cendres, ou devant les camps de la mort. Un frisson vous parcourt devant l’innommable et la bête aux yeux rouges. Pas besoin d’être un rabbin ou un curé pour sortir son mouchoir, pour proclamer que les lois du sacré ont été corrompus par la sauvagerie et qu’il faut se donner la main, pour s’en sortir, une sorte de prière silencieuse.
    Faut il n’’avoir rien vécu pour sortir ce genre d’ineptie, avec des soins de taxidermiste qui confond l’apparence et la vie ! 
    Quelle tartuferie de découvrir ces choses sous l’œil de la sociologie, qualifiée d’exacte, par cet expert comptable infatué qui manipule les chiffres et les consciences, et pète les plombs si l’on ironise devant ses flatulences. 
  • velosolex (---.---.---.81) 8 mai 23:46
    velosolex

    Fifi, j’ai pas lu son livre merci, j’en lis d’autres. 

    Trop de bons livres pour perdre son temps, à déchiffrer ses statistiques lénifiantes, orientées, qui obéissent à un point de vue qu’il avait avant d’écrire cette daube.
    Le contraire précisément de la méthode d’un chercheur qu’il se prétend être.
    Les extraits, j’en ai lu dans l’obs, dans le monde, et des interviews du bonhomme, comme celle délirante sur inter, que je vous invite à écouter. 
    Beaucoup de complaisance de confrères, bien peu incisifs devant les lacunes, les aproximations !
    Sans doute l’esprit de corps de certains.
    Sur inter, c’était une autre histoire. Cohen pourtant pas bien méchant non plus.
    J’ignore une telle raison de cette agressivité de bon matin. 
    « Laissez moi parler ! était le maitre mot de son discours. Sans doute voulait il prévenir les détracteurs, boucher les insuffisances en donnant du coup de poing sur la table, en décrétant que les vérités vraies de son bouquin était protégées par le crédit de la science exacte.
     Du vrai »père Ubu" !
  • velosolex (---.---.---.81) 8 mai 23:27
    velosolex

    @alinea
    Il y a des soldats perdus dans toutes les armées, et ce triste fait, au Congo, en est une illustration. Mais prenons garde à ne pas faire d’amalgames, de tout systématiser sur un même mode désillusionné sur l’humain. .Ce qui serait le pire. C’est pour cela que « je suis Charlie » me parait de bonne augure, une lutte contre la bêtise crasse, une crispation instinctive du peuple qui dit « ça suffit vos conneries, vos amalgames, vos alibis foireux ! Vous n’êtes que des bouchers ! »

    Pour revenir à ces types, il est vrai que qu’une arme, un uniforme et une consigne potentialisent la bêtise, libèrent les inhibitions, et font pour certains valeurs d’autorisation, ou d’incitation à passer à l’acte quand ils peuvent, où l’occasion se profile. Le terme brigand vient de brigadier...La pratique de ces soldats du roi était si détestable qu’elle a donné par extension ce mot qui est en entré dans le langage courant et qui signifie l’inverse de leur mission de départ.
    Rester vivant, furieux, indigné, ne pas se laisser avoir quand la vie est en jeu. Une idéologie qui abat des gens à la kalash en se réclamant de dieu n’est qu’une imposture lamentable. Rien à dire de plus que je ce que j’ai dit par ailleurs à propos de ce Todt, parano notoire, qui a néanmoins curieusement partout ses entrées
  • velosolex (---.---.---.81) 8 mai 22:51
    velosolex

    @alinea

    Je me souviens que pendant mon service militaire le putsh des généraux argentins nous était tombé dessus, et que nous étions tétanisés, trop conscients de ce qui se jouait, car à 10 000 kilomètres de là, d’autres soldats enfermaient des gens dans des stades.
     D’emblée, entre nous, nous étions assez capables de deviner qui auraient accepté certains ordres, même si dans notre situation, il était bien difficile de les refuser. Mais en tout cas cette violence de la mort nous était plus proche que d’autres, et nous polémiquions sur le risque de guerre civile, bien réelle, qu’on nous demandait de prévenir. Mai 68 n’était pas loin, et élève gradé, je prenais des cours d’ennemi intérieur....Les kouachi ces sombres cons, je ne doute pas une seconde où ils se seraient trouvés, du bon coté des barbelés des stades, à couper les doigts de victor Jara au chili .
     je n’ai aucune compassion ni empathie pour ces brutes qui n’ont qu’une envie : exercer leur force brute, leur jouissance perverse de dominaton . Le dédoublement de personnalité je n’y crois pas chez ces abrutis, la leur est la seule qu’ils connaissent, bête et méchante, comme une couverture de hara kiri. Ce sont des adultes qui ont choisi le mal absolu. Ils auraient pu tuer vos enfants les miens s’ils avaient été là. Je les vomis !






Palmarès



Agoravox.tv