• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

alias "bakerstreet", mais j'ai définitivement perdu mon mode d'accés dans ce labyrinthe des mots de passe google. Ca ne fait rien, je garde l'avatar, ce brave snoopy qui représente pour moi l'omega du stoïcisme. Un genre philosophique arrondi en boucle par la pratique de la bicyclette, sur le mode zen : Des montées, des descentes, et les cheveux, ou ce qu'il m'en reste, au vent léger...Dieu me garde des crevaisons !

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 2663 178
1 mois 1 181 24
5 jours 0 26 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 45 34 11
1 mois 2 1 1
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • velosolex velosolex 23 mars 18:26

    Mais je ne suis pas du tout d’accord avec vous quand vous dites que la France est une nation homogène, au niveau des groupes ethniques, comme l’Allemagne que vous citez en comparaison. D’ailleurs je ne vois pas le sens de cette déclaration. Si ce pays est centralisé, c’est justement que contrairement à d’autres, l’idée de nation n’est pas évidente, et qu’il a fallu fédérer l’espace avec des mythes.. La France ? Un patchwork de peuples n’ayant pas grand chose à voir les uns avec les autres ; et il suffit d’ailleurs de parcourir ce pays pour s’en convaincre. Du pays Catalan à la Bretagne, de l’Alsace au pays niçois, du nord et sud, on reconnait des coins d’Espagne, d’Angleterre, des Flandres, de l’Allemagne, de l’Italie qui s’enfoncent comme dans le territoire, vérifiant par là ses identités multiples....Le touriste étranger est surpris par cette variation, cette vue d’ensemble des pays d’Europe dans un seul espace national... Le refus de la France d’ailleurs de se rallier à la charte des langues minoritaires illustrent cette vieille peur de voir ce pays exploser sous des revendications identitaires. 

    Mais le socle national d’ailleurs est à peu près un mythe partout, quand on voit les pérégrinations des peuples, très peu révélés par l’histoire officielle. Quid de l’invasion Galloise en Bretagne, des wisigoths, des Huns qui ne firent pas que passer « en Brûlant l’herbe sous leurs pieds », des exodes dus aux guerres de religion...Sand compter évidemment l’immigration massive des arméniens, des polonais, des russes, des juifs, des italiens et autres espagnols avec les événements du vingtième siècle....etc....Pareil pour d’autres nations : Par exemple « des territoires allemands » avec les ravages de la guerre de sept ans, de l’Espagne sous domination musulmane..
    .Et pourtant, nous comme tous ces peuples nous avons réussi ce miracle de créer des identités , croisées. Et il me parait évident que nous partageons une autre culture commune, comme je partage avec d’autres la culture Bretonne, c’est celle de partager l’idée européenne : Le bouc émissaire idéal actuellement. Mais dans toute période de crise, la confiance et l’expansion, font place à la peur et à la régression. 


  • velosolex velosolex 23 mars 18:02

    La France ne s’est pas faite en un jour. Vous donnez quelques dates importantes, il y en a d’autres. L’édit de Villers de Villers Cotterëts, par exemple qui impose que les actes notariés et légaux soient rédigés en bon français. Et puis il y a tout un tas d’événements intangibles. Fernand Braudel avait coutume de dire que le train avait fait davantage que la révolution pour donner une identité française à bien des provinciaux. L’histoire et les mythes se conjuguent. Au bout du compte même sans connaitre l’histoire l’identité est une évidence pour la plupart des gens qui habitent ce pays, qui pratiquent sa langue, et qui l’aiment, élément fondamental, tenant précisément à la culture, sous son sens large. Celle qui fait qu’on est reconnu comme français et qu’on reconnait ses semblables quand on est à l’étranger. De même, passez quelques mois au bout du monde, et vous considérerez un anglais ou un italien comme des voisins. La preuve qu’on a là aussi une culture commune, ce qui est une évidence en soi quand on connait l’histoire, et le glissement des frontières sur les autres, les langues ne faisant pas exception, l’anglais par exemple étant composé de 40% de mots d’origine française, venant de l’époque où la noblesse normande avait imposé le français à la cour de Londres.



  • velosolex velosolex 23 mars 12:00

    Vous avez votre façon corporatiste de défendre votre job, utilisant la langue de bois du menuisier, ce qui prouve que les enseignants ne sont pas coupés de toute intelligence pratique, et savent honorer les vrais métiers....

    Sans rire, vos arguments sont consternants. Des exemple de sophismes et de simplification abusive, digne des anciens leaders soviétiques. 
    Extraits de ce mini article, ressemblant à une liste des commissions : « Il s’agit donc de distraire les élèves, car c’est bien connu : les élèves s’ennuient à l’école... ils perdent leur temps.Il faut donc transformer le collège en un club Méditerranée où l’on passe du bon temps... »
    La méthode Montessori a plus de cent ans. Une technique dont les fondements ont été adopté par les pays nordiques, avec grand succès et qui en gros, repose sur l’interactivité, n’imposant pas l’élève une passivité d’oie qu’on gave, et qui lui donne un rôle actif, participatif au groupe, loin de l’esprit de compétition qui anime, ce n’est un secret pour personne, la logique de l’apprentissage et de sélection à la française, où l’essentiel de l’intérêt repose sur la sélection d’une élite, du moins supposée, puisque sanctionnée par les notes.
     Les études internationales sur nos méthodes d’éducation nous donnent le bonnet d’âne. Nous seulement nous ne sommes pas bons, mais nous régressons encore, centrifugeant les inégalités sociales un peu plus, ces dernières années.
     Madame Bel Kacem, que vous railler facilement, à travers sa réforme tente timidement de modifier cette règle de fer, inhérente à cette institution, selon laquelle l’ ennui est la contingent de l’instruction, et s’inspire effectivement de cette méthode. 
    Pas vraiment une nouveauté. Montaigne déjà ce faisait le chantre de l’autrement : « IL faut qu’on apprenne avec plus de discrétion et de réserve, avec le dessein moins de remplir la mémoire que de former l’entendement et la conscience ».
    Il y a de multiples sujets qui plombent et désespèrent le pays. Notre système éducatif en est un, d’autant plus qu’il concerne les forces vives de la jeunesse, de notre aptitude à nous adapter à l’avenir, et à espérer....Impossible à réformer, pour de multiples raisons, dont le centralisme exacerbé en est une la cause principale. Un système que même ses agents critiquent, comme ce marronnier des « inspections », qu’ils critiquent et raillent, mais qu’ ils ne veulent absolument pas changer, tétanisés par la peur et le conservatisme insidieux, qui travaille silencieusement à la transmission des archaïsmes, le tout, sous la bannière hypocrite de la défense des élèves...
    .Nous sommes là exactement dans la logique bureaucratique et concentrationnaire des romans de Kafka, où l’intelligence disparaît en même temps que les questions à son sujet, au bénéfice du « C’est ainsi et ça ne peut pas être autrement »

  • velosolex velosolex 22 mars 13:14

    @Fifi Brind_acier
    Le Roux mérite d’être viré de son poste bien sûr, mais ce n’est qu’un amateur à coté de Fillon qui tous les jours ramasse un nouveau motif d’inculpation. 

    V’là t’y pas que ses accointances louches avec son pôte POutine viennent d’être mises à jour, en dépit de son propre grés, et contrairement à ce qu’il avait toujours nié.. ..
    50 000 euros de nouveau in the pocket en échange d’un carnet d’adresses et d’introduction à un affairiste libanais..
    La petite entreprise de Sablé ne connaissait pas la crise, jusqu’au moment où l’on a commencé à extraire des gravillons du sous sol....
    .C’était moins deux et nous avions en Fillon le capitaine du Concordia à la tête de l’état.
     La croisière aurait été belle.....
    En route vers les icebergs

  • velosolex velosolex 22 mars 12:36

     Ne pas chercher le rationnel ni la raison, seule la volonté de faire du mal et de déstabiliser les gens est à l’oeuvre. On a vu dans les années 90 les premières voitures rayées comme ça gratuitement, avant que cela ne devienne coutumier, que même certains fassent leur feu de joie à la saint Jean en brûlant la voiture du voisin. C’est comme ça qu’on voit à ces signes sympathiques qu’on voit qu’on change d’époque, qu’on rentre dans une grande nébuleuse, plus du tout « peace and love ».

     Les pervers polymorphes n’ont jamais été aussi nombreux. Voyez Fillon qui est en train de mettre le feu à son parti...
    Par chance, si l’on peut dire, cela n’a pas eu lieu devant votre domicile. Je vous laisse imaginer mes prises de tête face à un psychopathe qui m’a poursuivi d’agissements similaires pendant plus deux ans, avec périodes de rémission, comme un cancer insidieux. Cela a commencé par des graviers dans ma boite aux lettres, avec une poignée de petites fleurs arrachées au mur. Un scénario qui annonçait à chaque fois un passage à l’acte sur la voiture dans les jours qui suivaient....






Palmarès