Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

velosolex

velosolex

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 03/02/2011
  • Modérateur depuis le 13/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 1730 118
1 mois 0 141 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 23 16 7
1 mois 3 2 1
5 jours 0 0 0








Derniers commentaires

  • velosolex (---.---.---.81) 17 février 12:38
    velosolex

    c’est sûr que selon que vous soyez infirmier ou prof, ne vous donne pas droit au même traitement.


     Un prof qui prend une claque dans la gueule, c’est jour de grève nationale.

    La même personne qui allonge le coup à une soignant, personne n’en parle : C’est normal, le pauvre chou est malade....

    Il y a toute une discrimination ainsi à l’oeuvre dans la société. 

    Tout dépend avant tout de l’aspect corporatif, de l’histoire. 
    Les soignants sont ainsi vus souvent comme les héritiers des bonnes soeurs, à qui l’on reconnait du mérite pour leur peine, mais dont on va pas trouver objet de scandale à leurs traitements, rapport toujours à cette vocation de légionnaire de la santé, qui autoriserait toutes les dérives. 


  • velosolex (---.---.---.81) 17 février 12:29
    velosolex
    Idem à fond pour moi, je suis d’accord avec elle

    Ce qui est bien c’est que pour le coup on ne peut se faire taxer d’antisémitisme. 
    Et ce qui permet miraculeusement au débat d’avancer d’une case.....

    Les juifs bien sûr ne doivent pas quitter ce pays.
     Ils ont leur place comme chacun de nous, qui composons tous un patchwork culturel ! 
    Le mot laïque n’a jamais été si furieusement adapté. Ce qui signifie la suprématie de certaines valeurs républicaines à celles confessionnelles.

    Netanyanou joue exactement le même jeu des terroristes qui veulent effrayer les juifs !
    Si nous laissons faire, après les caricaturistes et les juifs, il y aura forcément un nouveau bouc émissaire.
    Ceux qui mangent du beurre salé, les bruns, les nains, les gauchers, les cathos...

  • velosolex (---.---.---.81) 17 février 10:45
    velosolex

    D’ailleurs cette tentative de confiscation par le biais théologique n’est pas nouvelle : Les protestants du Mayflower en arrivant sur les cotes d’Amérique n’avaient ils eux aussi une légitimité divine ? L’Amérique ne pouvait être qu’une avance de paradis ?


    « Les passagers anglais » est un roman assez jubilatoire de Mathew Kneale, où il imagine des évangélistes anglais arrivant de la même façon en Tasmanie au dix neuvième siècle, persuadé d’arriver au royaume élu....

    On peut pousser d’ailleurs la réflexion en abordant la question de ce fameux « royaume du prêtre jean », royaume mythique et pourtant objet de récits, et même de témoignages d’explorateurs, qui hanta l’imaginaire de l’Europe pendant un demi millénaire au moins.. 
  • velosolex (---.---.---.81) 17 février 10:33
    velosolex

    fifi



    Bien entendu je ne remet pas en question l’histoire ; qu’il y eut un royaume hébreux est tout aussi évident que la grèce antique a existé.
     Le problème vient de l’instrumentalisation de l’histoire, d’un passé mythique et contreversé. : Je fais référence à ce fameux exil qui aurait été organisé par les romains en 70 de notre ère. 

    Schlomo sand n’est pas le premier historien à remettre en cause ce mythe.

    Effectivement il semble tout aussi impossible que celui de l’arche de Noë. 

    Les peuples ont parfois besoin de mythes fondateurs, et cela ne serait pas grave s’il ne servait pas de justification et d’acte de propriété aux colons européens et des pays de l’est, au nom d’une filiation de plus en plus bancale. 
  • velosolex (---.---.---.81) 17 février 00:54
    velosolex

    aimable 


    J’ai un peu de mal à comprendre comment ces gens qui se tirent en israel puissent y aller pour une raison de sécurité. 
    C’est comme de quitte un port, où c’est vrai peuvent sévir quelques voyous, et autres ivrognes pour gagner au plus vite la haute mer, en pleine tempête.

    je dis ça, parce que breton, j’ai la métaphore maritime un peu facile. 

    La Bretagne, en tout cas, je vois pas le danger d’ici. 
    Vous pouvez vous balader avec une crêpe ou une kippa sur la tête sans problème aucun. 







Palmarès