• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Verdi

Verdi

Journaliste engagé contre le "sarkozysme", auteur des livres :
"2002-2009 Le Temps des Cretins" , en 2009
"2007-2012 La France massacrée", en 2014
"L'Ire du Créateur", en 2012
"L'aureus de Jesus", en 2014
"Déboussolés", en 2016

Tableau de bord

  • Premier article le 17/06/2009
  • Modérateur depuis le 27/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 200 1284 13719
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 882 645 237
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Verdi Verdi 29 octobre 2009 20:36

    Merci mille fois à Guillon, à Jules Edouard Moustic et Grosland, aux Guignols, au Canard et à ceux qui dament le pion à ce triste sire et à ses fascistes pétainistes qui empoisonnent la vie des Français. Ces fous du roi sont nos porte parole, nos porte-voix, pendant que les « courageux » encartés font de la lèche au prince. Un ballon d’oxygène, qui nous aide et nous apaise face à l’outrance de ce Nabo médiocre et vindicatif qui n’arrivera jamais à la cheville du plus mauvais des présidents qu’a connu le pays. Quelle infection ce régime sarkozien, pendant que des millions de Français en bavent... Un morveux reste un morveux ! Un trou du cul... un trou du cul !



  • Verdi Verdi 18 juin 2009 14:39

    Excellent article ! J’aime aussi beaucoup le style. Les formules percutent (j’ai, en particulier,  aimé le portrait de X . Bertrand ! Plus fourbe que celui-là, tu meurs. Les autres sont tout aussi grotesques, mais non moins dangereux, tel ce F. Lefèbvre. Le hic, c’est qu’ils font très mal aux Français avec leurs lois scélérates, produits de cerveaux perturbés !  Face à l’ignominie de ce pouvoir fasciste, qui joue constamment sur la division des Français, l’opposition est en dessous de tout… Quant aux syndicats, n’oublions pas que Nota, puis Chérèque ont ouvert la boîte de Pandore aux « ultra droite » !  



  • Verdi Verdi 18 juin 2009 08:59

    bon commentaire, mais...

    Ø « depuis que l’on a arrété » (arrêté)

    Ø « le départ progressif de gens « agés »  (âgés)

    Ø « par la meme (même) occasion... »

    Ø « qui est la » ()

    Ø « effondrer le PS avant les elections » (élections)

    Ø « les petits arragements » (arrangements) des régnants !!

     Merci pour la remarque ! J’y suis sensible. J’espère que vous le serez à la mienne. Cela étant, je remercie ceux qui sont indulgents pour les « coquilles » de texte et s’attachent d’abord au fond de l’article ! Ce qui me semble être votre cas !



     

     

     



  • Verdi Verdi 17 juin 2009 15:53

    Réponse à JC Allard :

    La nature humaine est diverse. Il faut laisser la liberté de choisir à chacun ! Certains ressentent un besoin viscéral de « travailler ». Sans occupation professionnelle, ils se sentent diminués ! De mon point de vue, ils ont tort. Il ne faut cependant pas confondre travail et activité. De très nombreux retraités ne sont pas « moribonds » et s’adonnent avec satisfaction à des activités, quelles qu’elles soient ! Pour une majorité de personnes, le travail est une contrainte. Accepter d’allonger la période de travail suppose que cette contrainte disparaisse. Dans une économie soumise à la seule règle du profit, je ne vois pas cette contrainte disparaître ! Au contraire !

Voir tous ses commentaires (20 par page)